27 novembre 2017 Code 799

argaiv1942

EST-CE YAHVÉ, LE HASARD OU QUOI QUI RÉGIT SPERMATO ET OVULA ?

La science encore et encore une fois me donne raison.

Un article de Jean Casault

 

Ce n’est pas le premier article que je sous-titre ainsi. Chaque fois que je tombe sur l’un d’eux, c’est la pensée qui se forme dans ma tête. La science commence de plus en plus à faire valoir des positions dans le physique, de l’existence de phénomènes métaphysiques. La science va le nier parce que pour elle, les phénomènes métaphysiques n’existent pas, mais comme moi je vois très bien le contraire, je perçois au travers de leurs découvertes des éléments qui sont en train de démontrer que la métaphysique est une réalité. Le même principe s’applique au phénomène ovni.

Ce que j’ai vu et vécu à lui seul constitue ma preuve formelle, alors la science a beau dire ce qu’elle veut, cela n’a plus aucun intérêt pour moi. L’astrophysique, la physique quantique elles aussi sont en train, vraiment très lentement, de fournir tous les éléments démontrant d’une part l’existence évidente de formes de vie intelligentes, mais surtout, l’évidence de capacités hallucinantes de transgresser les lois physiques traditionnelles par des lois de nature quantiques que jamais on n’aurait crue possible. J’ai écrit tellement sur cette question que je ne vais pas y revenir. Bref, plus la science évolue du physique vers le non-physique, plus elle se rend compte qu’il y a quelque chose de pas prévu et de quasi impossible qui se dresse devant elle.

Et voilà qu’un ami FB qui a sans doute pris goût lui aussi au site Trust my science m’envoie  cet article

http://trustmyscience.com/la-conscience-ne-dirigerait-pas-l-esprit-humain/

Mais à cet article j’ajoute celui-ci

http://trustmyscience.com/nouvelle-espece-d-oiseaux-observee-sur-les-iles-galapagos/

Et maintenant je passe à l’attaque.

Dans mon livre La mort n’est qu’un masque temporaire entre deux visages, je traite de la question de l’évolution sous un angle tiers qui se situe entre le créationnisme pur d’une part, du style Dieu à créé les oiseaux  et l’angle darwinien qui veut que nous adhérions au concept de l’évolution. C’est en somme la confrontation du théisme spirituel  et de l’athéisme rationnel. Ces deux-là se battent depuis des millénaires et le feront tant et aussi longtemps qu’ils n’auront pas examiné plus à fond la troisième voie de l’Intelligence évolutive, une version améliorée du design  intelligent. En d’autres termes, le scientisme perçu au travers du déisme !

Le déisme comme vous le savez maintenant est la connaissance de la présence de Dieu en tout, sans aucun support religieux, sans aucun lien religieux, sans aucun rituel, sans aucun écrit présumément saint et surtout sans aucune doctrine dictée par un personnage aussi saint soit-il. C'est Dieu sans les religions. Autant résumer le tout en répétant jusqu’à plus soif, qu’une attitude religieuse est le plus bel éteignoir du Savoir qu’on puisse imaginer. Après quoi suit le rationalisme scientifique qui dirait-on par «  vengeance » éclipse tout ce qui n’est pas matière et énergie mesurables par leur petit cerveau, alors que le déisme lui, est totalement détaché de toute passion religieuse et de tout immobilisme scientifique dès que quelque chose ne fonctionne pas comme prévu. Le déiste ne traitera jamais l'intuition comme une valeur nulle, un épiphénomène, voire une anecdote. Jamais. Inutile de vous dire que cette argumentation reviendra en force dans l’ouvrage sur lequel je travaille présentement.

Les oiseaux évoluent

Dans cet article de Science PhysOrg : The Break of the Finch repris par le site Trustmyscience que j’aime beaucoup, on apprend que le séquençage génomique et l’analyse des caractéristiques physiques ont confirmé unenouvelle espèce de pinson de Darwin, endémique d’une petite île appelée Daphne Major dans les îles Galápagos.  On sait que Darwin a observé  ces oiseaux et que c’est grâce à eux qu’il a pu développer sa théorie de l’évolution. On sait que les créationnistes s’opposent à l’évolution parce que selon eux, Dieu a créé les oiseaux en snappant des doigts.

Et si Dieu avait simplement réuni par son désir de voir un monde se créer, toutes les conditions favorables à l’évolution de ces mêmes conditions vers l’actualisation de la vie évolutive ? Le déiste est capable de penser de la sorte. Il n’est pas emprisonné dans les filins doctrinaires d’un créationnisme totalement sans aucune logique et digne de contes pour enfants qui ont peur dans le noir pas plus qu'aveuglé par la piètre performances des Lumières qu'on tente de maintenir à bout de bras dans les milieux de la science rigoriste, glaciale et sans relief.

L’article dit  « Il existe au moins 15 espèces différentes de pinsons de Darwin, ainsi nommées, car leur diversité a aidé Charles Darwin à comprendre sa théorie de l’évolution par la sélection naturelle, c’est-à-dire que les mutations peuvent aider les espèces à mieux s’adapter à leur environnement et être transmises entre générations. Dans le cas de la nouvelle espèce, il s’agit de deux de ces espèces qui se sont réunies dans ce que l’on appelle l’hybridation des espèces, pour en créer une entièrement nouvelle »

Les chercheurs ont découvert un oiseau qui ne venait pas de l’île et totalement différent des autres pinsons, tout en étant de cette même espèce.

 Il était si différent des autres oiseaux que nous savions qu’il ne provenait pas d’un œuf éclot sur Daphne Major », a déclaré Peter Grant.  L’oiseau s’est accouplé avec une espèce indigène et sa progéniture aurait mystérieusement créé des différences à ce point nettes que les chercheurs n’ont eu d’autre choix que d’y voir une nouvelle espèce. Je vous épargne les détails qui sont disponibles dans l’article en question, je ne fais que vous donner les grandes lignes.

La question que moi je pose est la suivante. Suivez-moi bien. Qui a dit ou fait en sorte que les éléments nécessaires à la création d’une nouvelle espèce donnent ce résultat ? Les créationnistes vont dire que c’est Dieu, les rationalistes vont dire que c’est le hasard et les sentimentaux vont dire que c’est Mère Nature. C’est qui ça Mère Nature ? Si vous me dites que c’est une entité supérieure qui voit à tout et régule l’évolution alors vous venez donner le nom de Mère Nature à ce Dieu cité par les autres.

Il reste le hasard.

Et c’est là ou tout s’arrête entre les tenants des différentes écoles de pensée. On a beau leur dire que le hasard ne fait que créer le chaos et que si l’univers avait été conçu dans un Big Bang hasardeux, il se serait éteint comme n’importe quel gros incendie qui détruit tout et finit par s’éteindre, eux disent le contraire, que le hasard a finit après des milliards d’années, à créer des conditions qui justement par hasard ont créé les fondements de la vie.

Le hic, c’est que ce petit oiseau venu d’ailleurs que l’île Dahpne Major, a réglé le problème un peu vite à mon goût. En un tournemain le wézo a fait en sorte que l’émergence d’une nouvelle espèce soit apparue en une question de mois. Le milliard d’années ne tient plus ici. Et si on me dit que le hasard s’est souvenu de la procédure, ce qui explique la rapidité du processsus, alors le hasard est doté d’une mémoire, il est donc intelligent. Quand le hasard aura une mémoire et de l’intelligence on sera prié de lui trouver un autre nom si ca ne vous dérange pas parce qu'il y a des limites à jouer avec le sens des mots, vous ne pensez-pas ?

Quand Spermato  féconde Ovula

Je ne donnerai pas un cours sur la fécondation, mais sur le hasard. Encore faut-il se demander par quel hasard un jour, des éléments chimiques se sont retrouvés et comme par hasard ont formé une ovule à qui je donne le beau prénom bien songé de Ovula. Donnons une chance au hasard et disons-lui Bravo, quel beau travail. Wow. Puis fier de lui, le hasard a également créé par hasard des éléments reconstitués qui ont donné le spermatozoïde à qui je donne le beau prénom bien songé de Spermato. Bravo encore.  Déjà on peut se demander par quel hasard tous ces éléments ont eux-mêmes été créés, mais bon, quand on a des 4.5 milliards d’années pour y parvenir disons que le hasard a bien fait les choses.

Voici donc Spermato et Ovula. Ils se retrouvent après des millions de morts au combat, seuls tous les deux comme des Élus. Or comme par hasard, chacun porte en lui comme en elle, une copie conforme de l’ADN du géniteur et de la génitrice. On a donc le nez croche du père et les grosses fesses de la mère. Sans parler du reste et je ne vais pas aborder les gènes comportementaux ce serait trop long. Mais comme par hasard, c’est ça qui est ça. Et là Spermato fonce dans Ovula. Pourquoi là ? Qui lui a dit (comme à tous les autres morts au combat) que c’était ça son objectif ? Je croyais que la nature même du hasard était l’absence d’objectif ? Si le hasard avait un objectif, ce ne serait plus du hasard non ? Le hasard ne s'appelle pas hasard pour des prunes. Le hasard c'est n'importe où, n'importe quand, n'importe comment et qu'importe les où, quand et comment de la veille, demain est un autre jour et sera différent parce que le hasard N'A PAS D'OBJECTIF ! Il n'a pas de structure, de logique, de sens , de direction, il n'a rien de tout cela. Pardonnez l'expression de mon voisin très mal élevé mais le hasard c'est fou comme d'la marde. 

Quand je lance une poignée de dés au Yathzee c’est le hasard qui me donne des dés montrant 1, 5, 6, 5 1 etc. Les dés n’ont pas de vie, le gobelet dans lequel ils sont n’a pas de vie, le mouvement de la main qui agite le gobelet le fait dans le désordre, tout n’est que ça, désordre et chaos, c’est la base même du hasard, une absence totale de design, d’intelligence, de prédiction, de gestes volitifs. LotoQuébec vit de ca parce que si le hasard avait un objectif il n'y aurait jamais de gagnants ou il n'y aurait que cela des gagnants. Si la chance de remporter le gros lot est d'un sur 13 millions alors, on a un nom pour ca. HASARD. Jeux de hasards. Point barre. 

Mais à chaque fois que Spermato pénètre Ovula le même hasard se produit. C'est une loterie truquée.  Pourquoi ce ne serait pas à chaque fois différent ? Pourquoi ce dé lorsqu’il heurte la table n’est pas toujours un 6 ? Pourquoi les 5 dés ne sont pas des 6 ? Parce que c’est le hasard qui est maitre, alors si la vie est le fait du hasard, elle ne devrait exister que très rarement comme un sur 13 millions pas plus. Imaginons les différentes faces possibles de Spermato et d’Ovula, ce serait une fois sur des milliards que la vie apparaitrait parce que n’oubliez pas !

Une fois ensemble ils se fondent l’un dans l’autre et la cellule qui apparait commence à se diviser. En deux, puis en quatre, puis en huit et ainsi de suite. Pourquoi elle fait toujours la même chose la cellule ? Pourquoi après seize divisions elle n'arrête pas con cirque pour s'effouèrer comme une huitre morte et dégueuse comme dirait la fille de mon voisin ? Si c’est le hasard qui contrôle tout, pourquoi la cellule se divise suffisamment pour finalement  former un embryon ? Et vous le savez, un embryon c,est pas que l'affaire. 

 C’est pas de la tarte un embryon, il y a tellement de choses qui pourraient arriver de travers si on laisse ça au hasard, mais non. Le hasard fait bien les choses dit-on alors le hasard place, à chaque fois, les bons trucs dans les bons trous et bang, on se retrouve avec un fœtus. Le hasard aussi hasardeux soit-il, à chaque fois place les yeux dans les orbites et non entre les orteils.  Il y a des fois ou effectivement on a des bébés qui ont plein de défauts structurels vraiment pas drôles mais ils sont la minorité alors que le hasard chaotique, s'il était le seul en charge ne ferait que ca des bébés qui meurent après 3 jours, avec des défauts épouvantables, des erreurs grossières, des anomalies à n'en plus finir.  Or c'est l'exception ! Le hasard régit fort bien la naissance des humains.

VOYONS DONC TOI....

QU'EST CE QUE TU DIS LÀ ?Voyons donc toi, le hasard régit bien les naissances. Allume . Comme le dirait la voisine détestable de mon voisin mal élevé, le hasard régit fuck all. Le hasard ne régit jamais rien comme du monde parce que le hasard laisse toujours tout au hasard et je vous invite à demander à votre kid de 4 ans  qui ne sait ni lire ni écrire,  de créer la suite du Seigneur des Anneaux sur votre clavier pendant trois semaines. On verra après combien d'essais il écrira cette suite.  Vous connaissez la réponse à ca. Ca n'arrivera JAMAIS. Les chances de réussir à écrire une seule ligne seulement qui veut à peu près dire quelque chose que vous aimeriez lire sont NULLES.  possible que dans 20 ans on finisse par voir Seigneur, des, anneaux, écrit là devant vous mais certainement pas dans cet ordre parce que DÉSORDRE, CHAOS ET NON SENS, vont de pair avec HASARD. 

Revenons à  notre embryon. C’est rien ça, encore faut-il que le hasard fabrique le cerveau hyper compliqué  et ne se mélange pas les pinceaux avec les intestins, les glandes hormonales ou la peau, les os. Holy shit  dirait un curé anglophone, c’est de l’ouvrage pour un hasard de refaire la même chose chaque fois sans se tromper. Je dis ça parce que se tromper est la caractéristique du hasard. Le hasard est hasardeux alors il ne pense pas. Il ne réfléchit pas, il fonce...au hasard. Le hasard n’a pas de mémoire et pourtant, depuis des milliards d’années le hasard hasardeux aurait créé un univers qui évolue, se forme, se déforme, créé la vie, la détruit EXACTEMENT de la même façon depuis des milliards d’années ?

Les trous noirs , les rayons gamma, la gravité, le rayonnement cosmique, tout ca est de nos jours comme ca l'était il y a des milliards d'années. Par hasard ? Comme ça ? Le hasard hasardeux aurait fabriqué une mécanique super bien huilée qui a favorisé la formation de corps célestes en sphères habitables orbitant autour de soleils bien fixes et là est apparue la vie comme par hasard ? D’accord, mais si le hasard régit tout cela, le hasard est Dieu ! Je dis ça parce que le hasard étant hasardeux, demain matin, comme par hasard tout pourrait se mettre à batifoler dans tous les sens et engendrer un chaos universel. Vous croyez que les gens de chez Toyota mettent les pièces par hasard ? Il arriverait quoi si demain matin les employés de Toyota décident que : Tiens-toé ca un carburateur ? Fourre ca dans le coffre on verra ben ! Le hasard ferait ca lui, sans même en parler, il l'enverrait valser dans le tas de pièces sur le plancher  et nous  comme des imbéciles on attendrait que la gravité fasse son oeuvre et qu'éventuellement toutes ces pièces là, finissent par rouler sur Sainte-Catherine un beau soir d'été. Ben oui comme par hasard.

Le hasard ne peut en aucune manière être un système fonctionnel comme un système solaire, ça ne fait aucun sens. A la limite il aurait pu par hasard s’en former un ou deux comme ça, mais les lois du hasard sont incompatibles avec l’ordre répétitif des phénomènes régis par des lois pures et dures. Le hasard est fou comme de la marde  vous a dit mon voisin, alors comment se fait-il que le fœtus de Spermato et d’Ovula soit devenu mon fils en 1974  lequel est devenu un bien meilleur père que moi pour ses propres enfants, lesquels sont adorables  et tout ça serait dû  au hasard ? Vous seriez un enfant du hasard ? 

Moi, trouver un hasard qui traîne comme ça dans la rue par hasard je l’engage tout de suite pour lui demander de diriger ma vie parce que très honnêtement il est un très bon hasard ce hasard –là. Aucun risque qu’il engendre un Charles Manson, par hasard. Et chose incroyable, le hasard créé des hommes qui ont soudainement l’intelligence de se demander ce qu’est le hasard, Dieu, l’Esprit la conscience, de composer  des symphonies grandioses, d’écrire des œuvres qui vont durer des centenaires, wow, quel hasard incroyable ce hasard non ? Votre kid de 4 ans a finalement écrit une suite au Seigneur des Anneaux ? Hé ben, j'espère tomber dessus par hasard.

LE DIEU DES MONOS N'EST PAS MIEUX

J’ai autant de difficulté avec le hasard que j’en ai avec le Dieu créateur des monothéistes, c’est-à-dire ce bougre ultra-puissant qui un jour est tellement venu en chr....après sa propre portée d’humains fuckés qu’il a décidé de les noyer. Bang de même. Avec dix losers dans un  barque de bois les pieds dans la bouse d'éléphants comme restants. J’ai connu un fermier un peu débile qui faisait ça avec les petits de la chatte dans sa grange. Ils les  fourraient dans un sac qu’il crissait dans l’étang. Un vrai malade. Un gars de même comme Créateur on peut s,en passer. On aurait ça comme Dieu ? Ce même Dieu qui checke sous les draps pour savoir si le petit Michel se masturbe ou si ses parents pas mariés baisent que pour créer des enfants par hasard ? Parce que sinon il va les envoyer baiser en enfer ? Non je vaios pas aller là, ca sent le soufre et la barbe brûlée.

Mais là au moins, on voit bien que c’est pas leur Dieu qui a orchestré la rencontre de Spermato avec Ovula.  Je le vois mal des milliards de fois par jour dire à chacun des Spermato et des Ovula :Hé Ducon, c’est par là que tu dois aller, grouille-toi les flageoles qu’on en finisse et toi Ovula t'achèves-tu de  maquiller le cyrtoplasme, ton chum s’en vient alors move baby,  ça va chauffer dans 3... 2... 1....

Et comme si ce n’était pas assez

Voilà qu’un autre article du même site provenant de Frontier Psychology révèle que  la plupart des experts dans le domaine, pensent que la conscience peut être divisée en deux parties : l’expérience de la conscience (ou la conscience personnelle) et le contenu de la conscience, incluant des éléments tels que les pensées, les croyances, les sensations, les perceptions, les intentions, les souvenirs et les émotions. Il est facile de supposer que les contenus de la conscience soient en quelque sorte choisis, provoqués ou contrôlés par notre conscience personnelle : après tout, nos pensées concernant un sujet n’existent pas tant que nous n’y pensons pas. 

 Mais nous apprend l’article «une nouvelle recherche soutient qu’il s’agit d’une erreur. L’étude suggère en effet que notre conscience personnelle ne crée pas réellement qu’elle ne cause pas, ou ne choisit pas nos croyances, nos sentiments ou nos perceptions. Au lieu de cela, les contenus de la conscience sont générés par des systèmes rapides, efficaces et non conscients de notre cerveau. Tout cela se passe sans aucune interférence de notre conscience personnelle, qui reste passive lors de ces processus.

En gros, nous ne choisissons pas consciemment nos pensées ou nos sentiments, nous en prenons conscience. 

Vous lirez l’article il est carrément indigeste et je me suis perdu dans leur charabia assez rapidement. J’ai retenu ceci : « Nous pouvons donc nous demander d’où proviennent nos pensées, nos émotions et nos perceptions. Les chercheurs soutiennent que le contenu de la conscience est un sous-ensemble des expériences, des émotions, des pensées et des croyances qui sont générées par des processus non-conscients dans le cerveau. Ce sous-ensemble prend la forme d’un récit personnel, qui est constamment mis à jour. En effet, le récit personnel existe parallèlement à notre conscience personnelle, mais celle-ci n’a aucune influence sur le premier. »

Vous savez quoi ? Ils sont dans le champ jusqu’aux mollets avec leur bouette. Ils pataugent dans le déni. J’ai toujours dit et je répèterai toujours que tant et aussi longtemps que la valeur de X sera démontrée sans que le facteur de l'Esprit fasse partie de l’équation, la réponse ne fera jamais de sens. Ces gens-là réalisent que la conscience vient d'ailleurs, mais ils n’ont aucune idée d’où elle vient. Savent pas. Le cerveau ? Pas un instant, l’idée que nous soyons Esprit d’abord humain ensuite ne vienne les faire réagir. C’est trop de données invérifiables en même temps.

Mon problème à moi c’est que je ne crois pas aux ovnis, je ne crois pas  aux Esprits et je ne crois pas en Dieu. JE SAIS qu’ils sont réels parce qu’ils ont fait partie de ma vie depuis toujours. Votre problème à vous est probablement le même et le problème des autres est qu’eux ne s’en souviennent pas. Quand je lis des articles de ce genre, c’est comme un grand désappointement à chaque fois pour moi de constater ce fait comme dominant dans notre société.

Comme  m’écrivait un jour lointain  un de mes anciens voisins : Ke sé tu veu qun gars fèze !

Je suis un adepte du Fatum également, alors Fatum. J’ai compris il y a longtemps qu’on définit l’Esprit en nous, sa Présence, son Influence, par notre capacité de gérer avec sagesse les désappointements, les déceptions, les échecs et les moments tristes ou difficiles. Gérer la joie, les succès c'est facile à moins d'être une vedette totalement infantile, mais gérer la douleur  c'est ce qui détermine la différence entre l'Esprit et l'humain.