Pour en savoir davantage sur comment vous procurer les livres de Jean Casault
Cliquez ici
DE LA VISITE  « D’AILLEURS » DONT JE ME PASSERAIS FACILEMENT
Un article de Casault
Quand j’ai lu le courriel de Michèle, ma première réaction fut de me dire qu’il est important de toujours garder contact avec notre Esprit Protecteur ce qu’en religion on appelle encore l’Ange Gardien. Sous ce nom ou sous d’autres que je ne connais pas, il existe et j’en parle abondamment dans le chapitre 8 de la série Nous sommes Immortels sur mon site.  Or, même moi qui vit de ces choses quotidiennement je l’oublie et c’est tout comme s’il s’était dit, « Toi mon bonhomme je vais te donner une leçon ». Et cette leçon ne fut rien d’autre que le de vivre le scénario de Michèle, histoire de me rappeler qu’on n’allait pas tolérer que je me conduise comme le cordonnier mal chaussé du dicton bien connu.
LE COURRIEL DE MICHÈLE
Commençons par le commencement.
Il m'est arrivé quelque chose, chez moi l'an passé, un réveil des plus inattendus lorsque j'ai réalisé qu'il y avait 3 petites personnes dans ma chambre, mais pas d'origine humaine. Selon mes recherches, j'ai découvert qu'il s'agissait de ce qu'on appelle les petits gris. J'ai un mal de vivre depuis ce temps suite à ce que j'ai ressenti. Est-ce que nous pouvons nous protéger contre ces choses?
Merci de m'aider
Michèle
J’ai alors demandé à Michèle plus d’explications. Voilà ce que j’ai reçu.
Bien en fait cela n'a pas duré très longtemps, je vous explique : une nuit je me suis réveillée avec le sentiment de ne pas être seule, mis à part de mon mari qui dormait à côté. Il faut que je vous dise que je sens où ressent lorsqu'il y a des êtres, dits fantômes, proches de moi et je croyais que c'était le cas, j'avoue avoir très peur lorsque l'énergie est négative ou que je suis seule. Cette fois-là, j'ai réalisé qu'il y avait en dessous d'une tablette ou il y a mon vidéo au bout de mon lit qui est selon mon mari, à 4 pieds du sol, 3 énergies, 3 auras qui m'a fait savoir qu'il y avait ce que je croyais au départ, 3 personnes.
J’'avais les yeux ouverts et je regardais dans le noir dans cette direction en essayant d'analyser qu'est ce que c'était. Pendant mon observation intense j'ai réalisé avec horreur qu'il s'agissait ni de personnes, ni de fantômes, mais d'êtres venus d'ailleurs.
Tout à coup j'ai su en dedans de moi qu'eux aussi me regardaient au même moment. Qu'ils savaient que j'étais réveillée. J'ai senti en dedans de moi ...(il faut que je vous dise que lorsque j'ai vécu des rencontres avec des personnes décédées, c'est des mots que j'entends, mais comme en télépathie).. Donc qu'ils étaient très méchants, j'ai senti qu'il n'y avait aucune bonté dans ces êtres, des êtres cruels.
Après cela j'ai entendu rire et un d'entre eux à dit , « elle est végétarienne, elle est stupide », c'est comme si à leurs yeux j'étais un humain plus stupide que les autres à cause de cela. J'avais tellement peur que je ne pouvais plus bouger. Je me suis demandé qui ils venaient voir, et j'ai eu ma réponse, j'ai ressenti, les enfants. En fait c'est logique ils s'apprêtaient à franchir ma porte pour aller dans le passage, j'imagine vers les 2 chambres de mes 2 filles.
À ce moment j’ai eu un frisson de terreur qui m'a traversée, mais pas pareil que quand je sais qu'il y a un fantôme, car dans ces cas, j'ai peur au plus haut niveau et c'est comme un frisson qui passe à travers ma colonne vertébrale et qui monte jusqu'au cuir chevelu.
À ce moment-là, j'ai tellement eu peur que mon corps s'est mis en position fœtus et j'ai vu le mot « proie » dans ma tête, je me suis senti pour la première fois de ma vie comme une proie. Je suis tombé dans les pommes à ce moment-là. Je suis vraiment déconcerté et je sais que j'ai l'air folle, mais j'ai réalisé après coup et en discutant de cela avec mon mari que ce que l'on entend est vrai. Ils existent et ils sont venu chez nous et qui sait ce n'est peut-être pas la première fois et je sais contrairement aux fantômes qu'on ne peut rien faire, je crois.
Lorsque cela m'arrive et que je sais que c'est des fantômes, si c'est négatif, je fais comme un calinours et j'envoie des énergies positives et ça fonctionne généralement. Je vous avoue que cette année j'ai eu beaucoup peur de me réveiller la nuit. Voilà, merci de m'avoir lu, et de peut-être me donner un conseil pour protéger s'il en existe un, pour protéger  ma maison
bien à vous,
Michèle.
J’ai répondu à cela
Je veux bien échanger avec vous sur cette question.  Mais d’abord, lisez cela. C’est la partie 8 d’une série portant le titre Nous sommes Immortels.  Qu’il s'agisse d’extraterrestres, d’entités, de fantômes connus ou, d’errants qu’importe c’est toujours nous qui avons le contrôle, car nous ne sommes jamais seuls.
C’était le 23 mai 2017.
Or voilà que dans la nuit du 24 au 25 mai je suis en train de vivre un type de rêve que je sais  être un Vol de nuit de mauvaise qualité, c’est-à-dire que ce n’est une expérience en temps réel , ce n’est pas lucide, ce n’est pas aussi réel que d’autres bref je sais faire la différence, mais il y a dans cela une odeur de purin, de hargne, de malaise et comme je commence à m’éveiller, il est 2h45, je m’efforce de nettoyer l’air de sorte que ce scénario se termine.
Ça ne marche pas. Je me place sur le dos. C’est dans cette position que je parle à mon Monde.  C’est ma façon de leur dire que je mean business. «  Pourquoi ça n’arrête pas cette histoire de cons, pourquoi ça continue ? Pas de réponse.   Mais j’ai un flash. Le courriel de Michèle. Et là, comme si le feu était pris dans la maison je saute du lit, pousse un cri de douleur étouffé parce qu’en faisant ça j'ai oublié que je dois me lever tout doucement ces temps-ci à cause d’un re-re-re début d’hernie discale.  Je sors de la chambre et là j’ai un frisson sur tout le corps. Ça, je sais ce que c’est. Je l’ai vécu à de nombreuses reprises dans le passé. « Il y a un ou des indésirables icitte ! »
Je repense aux trois Gris de Michèle, mais je n’ai pas cette capacité moi de voir des êtres provenant d’une autre dimension, j’ai beau mettre en application mes propres techniques pour favoriser des rencontres spectrales je sais que je suis un résistant. Je devrai relire Révélations spectaculaires sur les Faits Maudits ma foi du bon Dieu.  Alors je ne vois rien, mais je les ressens comme, comme si ...tiens, imagine que tu te lèves du lit et que dans le salon il y a un énorme chien noir aux oreilles dressées, aux crocs blancs jaillissant de sa gueule et qui te regarde avec des yeux rouges. Juste ça. Il ne bouge pas, il ne grogne pas il fait juste te regarder et te transpercer l’âme avec son regard infernal.
C’est exactement la même chose. Et là je sais qu’il y a ici entre la salle à manger et la porte-fenêtre qui mène au balcon une ou plusieurs «  affaires » extrêmement hostiles et agressives.
Je repense encore au courriel de Michèle et le premier mot qui me vient est « synchronicité ». Je décide de tester l’intrusion. Je me dirige faire ce que te personne qui se lève la nuit fait toujours. Pipi !  Le frisson me reprend fortement dès l’instant où je sors de la pièce, ils m’ont laissé pisser, mais ils n’ont pas l’intention de s'en aller.
C’est leur présence qui a causé mon foutu rêve de merde.  Le frisson dont je parle en est vrai qui n’a rien à voir avec celui engendré par un courant d’air froid. Il faisait 22.5 dans le condo, c’est même un peu chaud pour moi alors que j’essaie de maintenir ça à 19-20 dans la chambre. C’est un frisson tout le long de la colonne vertébrale  qui part de la nuque et ça remonte, c’est très inconfortable et la peur, ou l’inquiétude y est pour beaucoup.
Quand je dis que je ressens leur présence, je ne parle pas en l’air, je ne m’invente pas des histoires dans ma tête et je ne me fais pas des peurs.
J’ai visité des maisons hantées présumément à de très nombreuses reprises et je n’ai ressenti cela qu’une ou deux fois. Je ne suis pas ce qu’on appelle un médium, un sensitif, un clairvoyant ce genre de choses, mais avec les années de pratique que m’a imposée ma pratique de la métaphysique appliquée il y a une chose que je sais faire et je le fais très bien c'est ressentir. Et c’est fort chez moi, même par petites variations  subtiles, mais quand ça remplit la pièce alors là c’est du ressenti à fond la caisse.
Donc il y a une présence.  Je n’utiliserai pas le mot maléfique, je ne suis Shyamalan ou Spielberg. Je vais dire hostile du genre Red carpet Inn  une vieille histoire, ou le sentiment que tu as quand tu te retrouves dans un local abandonné et que tu apprends que ça appartient aux Hells et qu’il y a comme un bruit de moto dehors.
Mon expérience dans ce domaine me rappelle qu’il y a DWEUX  raisons pour laquelle une personne a de la visite malséante de ce genre-là. Soit parce qu’elle est malpropre ou soit parce qu’on teste quelque chose.
Les gens malpropres vivent dans des maisons malpropres. Ils laissent traîner de la nourriture qui se gâte un peu partout et assez rapidement, provenant de l’extérieur vont s’installer des colonies d’insectes répugnants puis de la vermine. Même principe pour l’aspect psychique. Les humains dont le psychique est malpropre laissent traîner des idées noires, des pensées malfaisantes, des désirs suspects et des manifestations répugnantes de leur comportement. Ça attire les entités déplaisantes.
Je ne suis pas malpropre ni dans un sens ni dans l’autre. Rien ne traîne ici, c'est propre, c'est nickel et mes pensées tout comme celles de ma femme sont dégagées de toute négativité entretenue. Ça nous arrive d'en avoir comme tout le monde, mais la norme ici c’est du calme, la paix, parfois du gros fun et de la bonne bouffe. Qu’on ne laisse pas traîner.
La seconde raison ? On se fait tester. A plusieurs reprises dans mes écrits je raconte m’être fait attaquer alors je n’y reviendrai pas. C’était en rapport avec mes écrits le plus souvent, particulièrement Esprit d’abord humain ensuite, Métamorphoses, et La mort n’est qu’un masque temporaire. Dans ce dernier, l’écriture du dernier chapitre fut très particulière.
Je suis certain que j’ai fait ou dit ou penser quelque chose en rapport avec le courriel de Michèle. Chose certaine l’expérience m’a réconcilié avec mon Esprit Protecteur.
C’est d'ailleurs comme ça qu’ils sont partis. J’ai demandé expressément à mon Esprit Protecteur de bien vouloir, s’il vous plaît sortir ces bibittes-là de chez moi IMMÉDIATEMENT et de renforcer le système de protection auquel je participerai si besoin est.  Dans les 10 secondes qui suivirent le plus gros de la merde a été évacuée. Il est bien rester des odeurs résiduelles, mais il est possible que là c’était mon imagination soutenue par un ego qui a vraiment eu la chienne et qui n’est pas convaincu de la validité de ma démarche. Son problème, pas le mien.
Alors je réitère ma réponse à Michèle.
Qu’il s'agisse d’extraterrestres, d’entités, de fantômes connus ou, d’errants qu’importe c’est toujours nous qui avons le contrôle, car nous ne sommes jamais seuls.
Alors si cela vous arrive, vous devez vaincre votre peur, voire votre terreur, et faire appel, ouvertement. Carrément avec autorité à votre Esprit protecteur. Il est là pour cette raison mais de temps à autres il attend que vous réclamiez son aide pour agir. Il est pas syndiqué, il n’a pas d’horaire et il ne punche pas avant de partir ne serait-ce que parce qu’il ne part jamais. D’ailleurs c’est à tout moment qu’il peut agir, pour des manifestations paranormales évidemment mais tout à fait normales aussi.  Nous sommes Esprit d’abord et humain ensuite. Rappelez-vous que juste avec les mots Esprit d’abord ce que cela peut signifier. Vous êtes un Esprit, vous êtes Immortels. Et c’est ce que je me suis rappelé, là au beau milieu de mon salon et je crois qu’avec ça, ils ont détalé comme les couards qu’Ils sont ces petites choses un peu écœurantes.
DE LA VISITE  D’AILLEURS  DONT JE ME PASSERAIS FACILEMENT
Un article de Casault

Quand j’ai lu le courriel de Michèle, ma première réaction fut de me dire qu’il est important de toujours garder contact avec notre Esprit Protecteur ce qu’en religion on appelle encore l’Ange Gardien. Sous ce nom, ou sous d’autres que je ne connais pas, Il existe et j’en parle abondamment dans le chapitre 8 de la série Nous sommes Immortels sur mon site. Or, même moi qui vit de ces choses quotidiennement je l’oublie et c’est tout comme s’il s’était dit, « Toi mon bonhomme je vais te donner une leçon ». Et cette leçon ne fut rien d’autre que de vivre le scénario de Michèle, histoire de me rappeler qu’on n’allait pas tolérer que je me conduise comme le cordonnier mal chaussé du dicton bien connu. 

argaiv1560

LE COURRIEL DE MICHÈLE

Il m'est arrivé quelque chose, chez moi l'an passé, un réveil des plus inattendus lorsque j'ai réalisé qu'il y avait 3 petites personnes dans ma chambre, mais pas d'origine humaine. Selon mes recherches, j'ai découvert qu'il s'agissait de ce qu'on appelle les petits gris. J'ai un mal de vivre depuis ce temps suite à ce que j'ai ressenti. Est-ce que nous pouvons nous protéger contre ces choses?

Merci de m'aider Michèle

J’ai alors demandé à Michèle plus d’explications. Voilà ce que j’ai reçu.

Bien en fait cela n'a pas duré très longtemps, je vous explique : une nuit je me suis réveillée avec le sentiment de ne pas être seule, mis à part de mon mari qui dormait à côté. Il faut que je vous dise que je sens où ressent lorsqu'il y a des êtres, dits fantômes, proches de moi et je croyais que c'était le cas, j'avoue avoir très peur lorsque l'énergie est négative ou que je suis seule. Cette fois-là, j'ai réalisé qu'il y avait en dessous d'une tablette ou il y a mon vidéo au bout de mon lit qui est selon mon mari, à 4 pieds du sol, 3 énergies, 3 auras qui m'a fait savoir qu'il y avait ce que je croyais au départ, 3 personnes.J’'avais les yeux ouverts et je regardais dans le noir dans cette direction en essayant d'analyser qu'est ce que c'était. Pendant mon observation intense j'ai réalisé avec horreur qu'il s'agissait ni de personnes, ni de fantômes, mais d'êtres venus d'ailleurs. 

Tout à coup j'ai su en dedans de moi qu'eux aussi me regardaient au même moment. Qu'ils savaient que j'étais réveillée. J'ai senti en dedans de moi ...(il faut que je vous dise que lorsque j'ai vécu des rencontres avec des personnes décédées, c'est des mots que j'entends, mais comme en télépathie).. Donc qu'ils étaient très méchants, j'ai senti qu'il n'y avait aucune bonté dans ces êtres, des êtres cruels. 
Après cela j'ai entendu rire et un d'entre eux à dit , « elle est végétarienne, elle est stupide », c'est comme si à leurs yeux j'étais un humain plus stupide que les autres à cause de cela. J'avais tellement peur que je ne pouvais plus bouger. Je me suis demandé qui ils venaient voir, et j'ai eu ma réponse, j'ai ressenti, les enfants.

En fait c'est logique ils s'apprêtaient à franchir ma porte pour aller dans le passage, j'imagine vers les 2 chambres de mes 2 filles. À ce moment j’ai eu un frisson de terreur qui m'a traversée, mais pas pareil que quand je sais qu'il y a un fantôme, car dans ces cas, j'ai peur au plus haut niveau et c'est comme un frisson qui passe à travers ma colonne vertébrale et qui monte jusqu'au cuir chevelu. 

À ce moment-là, j'ai tellement eu peur que mon corps s'est mis en position fœtus et j'ai vu le mot « proie » dans ma tête, je me suis senti pour la première fois de ma vie comme une proie. Je suis tombé dans les pommes à ce moment-là. Je suis vraiment déconcerté et je sais que j'ai l'air folle, mais j'ai réalisé après coup et en discutant de cela avec mon mari que ce que l'on entend est vrai. Ils existent et ils sont venu chez nous et qui sait ce n'est peut-être pas la première fois et je sais contrairement aux fantômes qu'on ne peut rien faire, je crois. 

Lorsque cela m'arrive et que je sais que c'est des fantômes, si c'est négatif, je fais comme un calinours et j'envoie des énergies positives et ça fonctionne généralement. Je vous avoue que cette année j'ai eu beaucoup peur de me réveiller la nuit. Voilà, merci de m'avoir lu, et de peut-être me donner un conseil pour protéger s'il en existe un, pour protéger  ma maison

bien à vous,Michèle.
J’ai répondu à cela 

"Je veux bien échanger avec vous sur cette question.  Mais d’abord, lisez cela. C’est la partie 8 d’une série portant le titre Nous sommes Immortels. Qu’il s'agisse d’extraterrestres, d’entités, de fantômes connus ou, d’errants qu’importe c’est toujours nous qui avons le contrôle, car nous ne sommes jamais seuls. "

C’était le 23 mai 2017.

Or voilà que dans la nuit du 24 au 25 mai, je suis en train de vivre un type de rêve que je sais  être un Vol de nuit de mauvaise qualité, c’est-à-dire que ce n’est une expérience en temps réel, ce n’est pas lucide, ce n’est pas aussi réel que d’autres, bref je sais faire la différence, mais il y a dans cela une odeur de purin, de hargne, de malaise et comme je commence à m’éveiller, il est 2h45, je m’efforce de nettoyer l’air de sorte que ce scénario se termine. 

Ça ne marche pas. Je me place sur le dos. C’est dans cette position que je parle à mon Monde.  C’est ma façon de leur dire que je mean business. «  Pourquoi ça n’arrête pas cette histoire de cons, pourquoi ça continue ? Pas de réponse.   Mais j’ai un flash. Le courriel de Michèle. Et là, comme si le feu était pris dans la maison, je saute du lit, pousse un cri de douleur étouffé parce qu’en faisant ça j'ai oublié que je dois me lever tout doucement ces temps-ci à cause d’un re-re-re début d’hernie discale.

Je sors de la chambre et là j’ai un frisson sur tout le corps. Ça, je sais ce que c’est. Je l’ai vécu à de nombreuses reprises dans le passé. « Il y a un ou des indésirables ici ! » Je repense aux trois Gris de Michèle, mais contrairement à elle et à bien d'autres,je n’ai pas cette capacité moi de voir des êtres provenant d’une autre dimension, j’ai beau mettre en application mes propres techniques pour favoriser des rencontres spectrales je sais que je suis un résistant. Je devrai relire Révélations spectaculaires sur les Faits Maudits ma foi du bon Dieu.  

Alors je ne vois rien, mais je les ressens comme, comme si ...tiens, imagine que tu te lèves du lit et que dans le salon il y a un énorme chien noir aux oreilles dressées, aux crocs blancs jaillissant de sa gueule et qui te regarde avec des yeux rouges. Juste ça. Il ne bouge pas, il ne grogne pas il fait juste te regarder et te transpercer l’âme avec son regard infernal. C'est exactement la même chose. Et là je sais qu’il y a ici, entre la table de la salle à manger et la porte-fenêtre qui mène au balcon une ou plusieurs «  affaires » extrêmement hostiles et agressives.

Je repense encore au courriel de Michèle et le premier mot qui me vient est « synchronicité ». Je décide de tester l’intrusion. Je me dirige faire ce que toute personne qui se lève la nuit fait toujours. Pipi !  Le frisson me reprend fortement dès l’instant où je sors de la chambre de bain, ils m’ont laissé pisser, mais ils n’ont pas l’intention de s'en aller.  Je ressens alors qu'ils sont là avec l'intention de m'écoeurer et que cela à un rapport avec mon drôle de rêve et là je me dis qu'enough is enough !

C’est leur présence qui a causé mon foutu rêve de merde.  Le frisson que je ressens alors en est un solide qui n’a rien à voir avec celui engendré par un courant d’air froid. Il faisait 22.5 dans le condo, c’est même un peu chaud pour moi alors que j’essaie de maintenir ça à 19-20 dans la chambre. C’est un frisson tout le long de la colonne vertébrale qui part de la nuque descend jusqu'au coccyx et ça remonte, c’est très inconfortable et la peur, ou l’inquiétude y est pour beaucoup.

Quand je dis que je ressens leur présence, je ne parle pas en l’air, je ne m’invente pas des histoires dans ma tête et je ne me fais pas des peurs. J’ai visité des maisons hantées présumément à de très nombreuses reprises et je n’ai ressenti cela qu’une ou deux fois. Je ne suis pas ce qu’on appelle un médium, un sensitif, un clairvoyant, ce genre de choses, mais avec les années que m’a imposée ma pratique de la métaphysique appliquée, il y a une chose que je sais faire et je le fais très bien. C'est ressentir. Et c’est fort chez moi, même par petites variations subtiles, mais quand ça remplit la pièce alors là c’est du ressenti à fond la caisse.

Donc il y a une véritable présence. Une sorte d'intelligence en contrôle puisqu'en avantage. On me voit mais moi je ne vois rien.  Je n’utiliserai pas le mot maléfique, je ne suis pas Shyamalan ou Spielberg. Je vais dire hostile du genre Red carpet Inn  une vieille histoire, ou le sentiment que tu as quand tu te retrouves dans un local abandonné et que tu apprends que ça appartient aux Hell's Angels. Et qu’il y a comme un bruit de moto qui s'emmène dehors. 

Mon expérience dans ce domaine me rappelle qu’il y a DEUX  raisons pour lesquelles une personne a de la visite malséante de ce genre-là. Soit parce qu’elle est malpropre ou soit parce qu’on teste quelque chose.Les gens malpropres vivent dans des maisons malpropres. Ils laissent traîner de la nourriture qui se gâte un peu partout et assez rapidement, provenant de l’extérieur, attirer par l'odeur qu'ils détectent de très loin, vont s’installer des colonies d’insectes dégueux  puis, de la vermine.

Même principe pour l’aspect psychique. Les humains dont le psychique est malpropre laissent traîner des idées noires, des pensées malfaisantes, des désirs suspects et des manifestations répugnantes de leur comportement. Ça attire les entités déplaisantes. 

Nous ne sommes pas malpropres ici, ni dans un sens, ni dans l’autre. Rien ne traîne ici, c'est propre, c'est nickel et mes pensées tout comme celles de ma femme sont dégagées de toute négativité entretenue. Ça nous arrive d'en avoir comme tout le monde, mais la norme ici c’est le calme, la paix, la sérénité, parfois du gros fun et de la bonne bouffe et c'est tout. La seconde raison ? On se fait tester. A plusieurs reprises dans mes écrits je raconte m’être fait attaquer alors je n’y reviendrai pas. C’était en rapport avec mes écrits le plus souvent, particulièrement Esprit d’abord humain ensuite, Métamorphoses, et La mort n’est qu’un masque temporaire.

Dans ce dernier, l’écriture du dernier chapitre fut très particulière. Je suis certain que j’ai fait ou dit ou penser quelque chose en rapport avec le courriel de Michèle. Chose certaine l’expérience m’a réconcilié avec mon Esprit Protecteur. C’est d'ailleurs comme ça qu’ils sont partis. J’ai demandé expressément à mon Esprit Protecteur de bien vouloir, s’il vous plaît, me faire sortir ces bibittes-là de chez moi IMMÉDIATEMENT et de renforcer le système de protection auquel je participerai si besoin est.  

Dans les 10 secondes qui suivirent le plus gros de la merde a été évacuée. Il est bien rester des odeurs résiduelles, mais il est possible que là c’était mon imagination soutenue par un ego qui a vraiment eu la chienne et qui n’est pas convaincu de la validité de ma démarche. Son problème, pas le mien. Alors je réitère ma réponse à Michèle.  "Qu’il s'agisse d’extraterrestres, d’entités, de fantômes connus ou, d’errants qu’importe c’est toujours nous qui avons le contrôle, car nous ne sommes jamais seuls." 

Alors si cela vous arrive, vous devez vaincre votre peur, voire votre terreur, et faire appel, ouvertement, carrément avec autorité, à votre Esprit protecteur. Il est là pour cette raison mais de temps à autres, il attend que vous réclamiez son aide pour agir. Il est pas syndiqué, n'a pas de conflit travail-famille parce que vous êtes les deux ensemble la fusion de sa seule mission alors il n’a pas d’horaire et il ne punche pas avant de partir, ne serait-ce que parce qu’il ne part jamais.

D’ailleurs c’est à tout moment qu’il peut agir, pour des manifestations paranormales évidemment mais tout à fait normales aussi.  Nous sommes Esprit d’abord et humain ensuite. Rappelez-vous que juste avec les mots Esprit d’abord ce que cela peut signifier. Vous êtes un Esprit, vous êtes Immortels. Et c’est ce que je me suis rappelé, là au beau milieu de mon salon et je crois qu’avec ça, mon Esprit protecteur a vu que j'avais compris et ils ont détalé comme les couards qu’elles sont ces petites choses un peu écœurantes. Ce qui marche pour moi marche pour vous car dans ce domaine-là ce n'est pas une question de talent, de dons, de capacités mais de simplement de mémoire ! Rappelez-vous donc qui Vous êtes et Qui se tient près de vous !