Pour en savoir davantage sur comment vous procurer les livres de Jean Casault
Cliquez ici

argaiv1970

 

 

NOUS SOMMES IMMORTELS

Le monde des Esprits

partie -17-

Photo Jean Casault 2017

CETTE SÉRIE INTITULÉE "NOUS SOMMES IMMORTELS" A POUR AUTEUR JEAN CASAULT. CHACUNE DES PARUTIONS ET SON ENSEMBLE SONT PROTÉGÉS EN VERTU DE LA LOI SUR LE COPYRIGHTED ET LES DROITS D'AUTEUR DANS TOUS LES PAYS.  Il est strictement interdit de reproduire de manière anonyme ou sous un autre nom en partie ou entièrement cette série d'articles.

L’auteur Jean Casault est ufologue et métaphysicien depuis 1966. À cette époque, il a vécu une série de rencontres spectrales et physiques de type initiatiques très intenses qui l’ont placé sur ce chemin qu’il parcourt depuis toutes ces décennies. Sa mission est d’écrire ce qu’il perçoit, ce qu’il voit, ce qu’il entend, ce qu’il ressent et ce qu’il découvre avec l’aide inaltérable et soutenue de son Esprit. Ce dernier ne porte évidemment pas le nom de son avatar terrestre, Jean Casault, puisqu’Il a vécu bien avant ce dernier et vivra encore de nouvelles existences après sa mort.

Par synchronicité en tout temps, durant ses Vols de nuit (rêves) et parfois même directement, alors qu’il est installé à son clavier, Casault reçoit de son Esprit et de plusieurs Autres, ce qui doit être partagé et à son tour Casault fait de même.

« J’espère au plus profond de moi-même être toujours en mesure de vous transmettre le plus fidèlement possible l’essence pure et sublime de ce que je reçois. C’est ma mission et je tiens à la remplir consciencieusement. Je sais que d’autres Esprits participent à cet effort, je m’en rends compte par leur style différent, leur approche tout autre, et je suis honoré d’être fusionné à ce corpus spirituel si je puis m’exprimer ainsi. Les remercier consiste à tout faire pour reproduire l’essence de leur manifestation.  Je vous invite donc à lire cette série en laissant votre résonance intérieure vous guider, et vous indiquer à sa manière, ce qui est le plus pertinent pour vous. Cela dit, j’écris en toute simplicité, non pour vous apprendre des choses étranges, mais pour vous aider à vous souvenir de ce que l'incarnation vous a fait oublier !"

L’auteur anime tous les samedis à 10h00, l’émission  LES FAITS MAUDITS sur les ondes et via le site de CJMD 96,9 FM à Lévis.

 

Vous pouvez partager "NOUS SOMMES IMMORTELS" en copiant l'adresse URL de cette page. Il est strictement interdit par la loi sur les droits d'auteurs de partager ce texte en le modifiant de quelque façon que ce soit. Merci.

***

HERMÉTISME

Pour en revenir à une correcte terminologie, il existe cependant des livres ou des textes, accessibles, disponibles, mais qui sont à ce point amers et difficiles à saisir qu’on les dit hermétiques. À titre d'exemple, les œuvres de Wautier sur la gnose et le sophisme vue à travers les siècles ne sont pas de la même facture qu'un roman de Jane Austen disons ou Robert Ludlum.

Ces ouvrages aussi ont tendance à disparaître, le lectorat s’épuise à ce genre de lecture. Il existe aussi de faux livres hermétiques d’où la confusion énorme qui s'ensuit. On me parle sur le même ton de Papus, du Comte de St-Germain, de Phylos que de Raël ou de Meurois Givaudan et même de Lobsang Rampa, le célèbre plombier anglais qui a roulé Stanké dans sa propre farine.

OUVRAGES INITIATIQUES

Finalement il existe des ouvrages qu’on appelle initiatiques et ceux-là sont fort nombreux et souvent de haute qualité, mais ils ont été rejoints par une cohorte de faux livres, de semblants et de répliques malheureuses là aussi. Ne me demandez pas de tout démêler, cela est devenu impossible  Si Peter Deneuv et la Fraternité Blanche furent un jour un ensemble puissant, on ne peut pas en dire autant de sa version moderne qui porte le même nom. Idem pour la Rose-Croix. Quant aux Francs maçons, dont je suis, ne m'en parlez pas de grâce.

Le vrai texte initiatique reprend tous les grands thèmes de la Tradition. Celle-ci est l’ensemble des enseignements ésotériques des temps anciens, d’origines multiples même religieuses dont le soufisme, le tantrisme, le kabbalisme juif, mais également chrétien, et nombreuses autres dont le taoïsme. Pourquoi ? Parce que déjà on a quasi oublié Raël qui date de 1973, mais la Tradition elle, est résiliente depuis plus de 3000 ans. Nous connaissons tous le théosophisme classique du 19ème siècle des Steiner et Blavastky, mais il y en a d'autres, moins connus, très anciens, mais que nous ramènent à leurs bons souvenirs Pauwells et Bergier dans Le Matin des Magiciens.

Les premiers vrais ouvrages initiatiques modernes ceux-là et accessibles à un lecteur qui exige de la clarté et du gros bon sens, sont assez nombreux pour qui cherche bien. Les plus connus parce que les plus vendus dans le monde sont notamment - quelques exemples sans plus - ceux de Richard Bach (Jonathan Livingston le Goéland – Le Messie récalcitrant-) Baird Spalding (La Vie des Maîtres) – James Redfield ( La Prophétie des Andes et +) Paulo Coelho et + lui aussi dont bien sûr l’Alchimiste. Certains estiment que Carlos Castaneda fait partie de cette illustre cohorte, je n'en suis pas convaincu, mais qu'importe ce que j'en dis. J’en néglige volontairement. Ils sont des centaines, mais l’idée est là : ces auteurs ont su se faire comprendre d'où la pérennité de leurs œuvres vendues par millions d’exemplaires.

Cependant, il existe à l’inverse des milliers d’excellents ouvrages initiatiques, mais qui ont été boudés par le lectorat, oubliés, tristement rejetés par le temps. Fatum ! Ces livres pourtant excellents sont mort-nés. J’ai mis la main sur plusieurs d’entre eux dans les années 60 grâce à un oncle qui les collectionnait, mais ils n’existent plus de nos jours et moins encore l’éditeur minuscule derrière leur parution. Inutile donc de me demander lesquels, quand bien même je vous parlerais de « La conscience fragile des dieux sur Terre » d’Albert de Vars chez  Fiscard en 1934. » Je l'ai perdu et j'ai tout tenté sur le net, mais sans succès. 500 exemplaires tout au plus je crois. Et la liste s'allonge.

Par livre initiatique je veux simplement dire que ces ouvrages, révèlent des choses qu’on enseigne habituellement qu’aux candidats désignés pour devenir initiés ce qui soulève la question des sociétés secrètes.

LES SOCIÉTÉS SECRÈTES OU DISCRÈTES ?

Il faut être prudent quand on tente de décrire ce qu'est une société secrète et ne pas aussitôt verser dans le fantastique ésotérisme occulte transcendant et merveilleux. J'en fais une caricature, mais lorsque les chimistes de L'Oréal découvrent une formule révolutionnaire qui fera rentrer des centaines de millions d'Euros dans les caisses de madame Bettencourt, c'est ce qu'on appelle un secret industriel. Il est protégé contre l'espionnage très répandu dans ce domaine. Cela vaut pour toutes les grandes industries dont le produit n'a de valeur que s'il est conservé secret avant son lancement.

Les Skulls & Bones, les membres de la Commission trilatérale, les Bildebergers, les rosicruciens, les francs-maçons et même les chevaliers de Colomb ne sont pas des sociétés secrètes, mais plutôt des organisations discrètes. Si on sait qu'elles existent au point qu’on en parle dans tous les sites et livres de conspiration, alors elles ne sont pas secrètes. Les vraies sociétés secrètes ne sont pas animées par des bougres en costumes achetés au Dollarama ou cousus par la grand-mère de l'un d'eux et qui se font peur avec une planche de oui-ja, des pentacles faits au crayon gras sur un ancien cadre d'Elvis en feutre et un livre en démanche pour lui donner un air  antique. Oui ça existe j’ai vu ça de mes vieux et c’est pathétique.  Ce ne sont pas non plus des gens qui se réunissent discrètement pour lire un ouvrage massif comme Oashpe, la Cosmogonie d'Urantia, le Livre d'Enoch ou des textes provenant de l'hermétisme occitan.

Ils lisent un livre et comme le dirait Freud, très souvent un livre n’est qu’un livre. Ils en parlent... discutent un peu, se jettent dans les bras l'un de l'autre et se font des souhaits formulés en vieux françois pour que ça donne un air mystérieux.  Been there done that. Tout ça, c'est de la bonne frime, ça occupe, ça donne du zeste à des soirées autrement gaspillées devant "Un film de Gars"  à TVA. Ça donne aussi à l'ego l'opportunité de se dire qu'on fait quelque chose de spécial, de différend et qui décore un peu le jardin secret, habituellement fleuri de pensées tout autres. N'est-ce pas ?

Les vraies sociétés secrètes ont quelque chose de très particulier. Ne soyez pas surpris ! Elles sont ...secrètes. On  ne connaît donc pas leur existence, le nom qu'elles portent et encore moins l'identité de leurs membres. Je pourrais être membre ou à la tête d'une société secrète moi-même depuis des décennies. Vous ne le sauriez jamais. Parce qu'une société secrète, au risque de me répéter mais si elle est authentique alors elle est secrète.

Un bon exemple du cinéma une fois de plus ? Da Vinci code et Eyes wide Shut. Ce sont des sectes hiérogamiques où la sexualité prend une importance très spécifique et qui n'ont rien à voir avec le manoir Playboy, ni les conclusions qu'en ont tirées les personnages joués par Audrey Tautou et Tom Cruise dans ces films. Les chances que vous mettiez de telles rencontres à jour sont à peu près nulles. Quand une véritable société secrète est secrète, elle le demeure tant et aussi longtemps qu'elle existe. Il en existe au niveau politique comme le fut au Québec la célèbre Patente, au niveau religieux à l'image beaucoup plus secrète et inquiétante que l'Opus Dei, au niveau militaire il va sans dire comme la désinformante Majestic 12 en fait pas elle bien sûr puisque c,est un mythe condpirationniste mais son équivalentet ainsi de suite. Mais les vraies ? Elles sont secrètes alors...on n'en sait rien et si vous me parlez de l'une d'elles, alors...elle n'est pas très efficace puisque vous la connaissez et que vous en parlez ! Et si en plus votre découverte vient d’un site Internet alors rions de bon cœur.

Ici au niveau des livres initiatiques, la différence est monumentale. Tout un chacun peut devenir candidat. Pourquoi ? En raison de la sacro-sainte liberté que procure la démocratie de nos pays civilisés. Ici nous pouvons maintenant écrire, et faire éditer tout ce qu'on veut dans la mesure où c'est légal puisque nous vivons dans une société de Droit. Et l'initiation à la Tradition est légale et permise. Il n'y a plus de mise à l'index et de censure religieuse  mise en place par l'Église, cette vieille détestable n'ayant plus aucune influence chez nous à ce niveau. Dieu merci.   Il reste bien sûr et  malheureusement le drame des Manuscrits de la mer morte. L’Église a mis ses doigts crochus  sur eux dès 1947, mais un jour on arrivera bien à les en sortir entièrement....

Par contre, quand tout est permis, que toutes les portes sont ouvertes il y a le problème de la médiocrité qui elle aussi s'invite au Bal de la Liberté d'expression. J'en ai parler dans un article sur les fake news. J'ai vu ce cancer se développer dans mon métier à la radio, je le vois aussi dans les échanges sur le net. Les idiots aussi peuvent écrire et être édités. Ne parlons pas de leurs sites.  Il reste heureusement la résonance du lecteur pour faire le tri. Mais tout comme le rappelle un certain évangile, beaucoup sont appelés, peu sont élus. Aussi je préfère être moins pompeux et dire, un tas de gens lisent ces ouvrages, mais s’il y en a 10% qui savent vraiment de quoi il est question c’est beau. Et de ce 10% combien en retire un bienfait intérieur réel parce qu'appliqué dans leur existence est un mystère qu’il importe peu de résoudre. L’initiation n’est pas un concours de beauté ou de popularité, mais il en existe des vrais !  Je ne suis pas élitiste en disant cela, parce que c'est ainsi.

Vous ne seriez pas choqués si je vous disais qu'il y a 10% de la population qui est capable de décocher sur un terrain de golf sans assommer leur caddie, d'attraper une balle comme receveur sans vouloir se cacher ou de compter d'une main devant le filet, pour prendre des exemples connus. Des gens capables de comprendre l'hermétisme des ouvrages initiatiques ne courent pas les rues. Point barre. Et une proportion très intéressante d'entre eux sont ici actuellement à lire cet ouvrage. C’est rigoureusement vrai.   Que je vous explique.

J’écris chacun de mes livres comme je les reçois. Je ne fais pas de compromis, je ne lisse pas le dessus pour en permettre l’ingestion, c’est envoyé comme ça vient, en clair, en brut. Ça passe ou ça casse. Je ne fais aucun effort pour occulter le sens ou l'éclaircir. C'est comme une huître : que t'aimes ou pas c'est ça qu’il faut avaler : crue et encore attachée à la coquille.

 

Jean Casault anime l’émission « LES FAITS MAUDITS »

Tous les samedis de 10h00 à midi sur les ondes de CJMD-Lévis au 96,9FM

Podcast disponibles ici www.969fm.ca ou sur le site de l’auteur

J’ai dit des choses à de parfaits inconnus lors de mes passages à des Salons du Livre. Des choses très profondes à certains et des banalités à d’autres. Sans aucune discrimination recherchée de ma part. Ça sort ou ça ne sort pas. Si on m’avait filmé, vous pourriez le constater. Je ne joue pas un personnage, j'en suis carrément incapable. J'ai dis des choses parfois très personnelles, même très très personnelles à des gens que je n'ai vu qu'une seule fois et il y a des gens que je vois tous les jours et à qui je n'ai même pas envie de donner l'heure. Ce n'est pas moi qui décide ça. Je n’emprunte pas des airs empruntés au théâtre. Vous comprenez ce que j’essaie de vous dire ?  En général, les gens qui lisent mes ouvrages sont déjà initiés depuis de nombreuses années, par leurs propres lectures, mais surtout par leur questionnement et surtout par leurs expériences personnelles et davantage leurs Vols de nuit qui leur ont servi de réponses. Un Vol de nuit carabiné, intense et remémoré au petit matin vaut 10 ans de lecture de fascicules ésotériques lus et assimilés. Croyez-moi ! Moi je suis content de leur rappeler que c,est vrai tout ca parce que l'incarnation fait très souvent qu'on en doute. Pas facile de faire comprendre à une grosse patate informe et molle qu'elle est d'abord une Lumière exquise provenant du fond des Âges. 

Socrate disait et je me sens si proche de sa pensée : "Je n'enseigne rien à personne je ne fais que les obliger à réfléchir." Ils y trouvent alors un réconfort, l' assurance d’être sur la  bonne route qui mène là où ils veulent se rendre. Je suis un relais. Une sorte d'arrêt dans la case des choses à faire et à comprendre avant de mourir. Je suis un allumeur de réverbères, mais je ne les fabrique pas. Je ne fais qu’allumer ou rallumer la mèche. Sans plus. Et si la mèche est trempée, coupée ou inexistante, je redescends et je passe à l'autre.

LE PLUS GRAND DE TOUS LES SECRETS QUI N,EN EST D,AILLEURS PLUS UN !!!

Je vais maintenant aborder le plus grand secret jamais révélé en ésotérisme et ce n’est pas une expression et encore moins une blague, je suis très sérieux.  Plus encore que vous ne le pensez. Pour plusieurs ce sera du déjà vu, mais qui se renouvelle et pour les autres un sujet de réflexion essentiel après la découverte de leur véritable Nature : Esprit d’abord, humain ensuite. Comme dans les jeux vidéo, on passe à un autre niveau maintenant.  Si la soif du Merveilleux demeure votre motivation et que vous attendez une révélation sur la présence près du Fleuve à Lauzon d'une entrée souterraine par où passent des vaisseaux extraterrestres, vous serez très déçus. Je vous souhaite d'être déçu, vous finirez peut-être par vous défaire de cette soif du Merveilleux.

Tout le monde parle de spiritualité maintenant que les religions s’éteignent les unes après les autres. Tout le monde invente des systèmes spirituels ce qui revient à créer une fois de plus de nouvelles religions, de nouveaux cultes, de nouvelles croyances sous le couvert de différentes appellations. Tout le monde connait au moins un de ces systèmes ou une organisation, voire un individu qui traite d’une doctrine spirituelle et cela aussi finit par créer un simulacre de religion. Ou alors une secte. Fraternité Blanche, Mormons, Témoins de Jéhovah, Adventistes, Rose-Croix, Rudolph Steiner, Allan Kardec, et même des auteurs plus récents comme Coelho et les autres déjà nommés. 

Le sujet de ce qui suit est le plus important de tous ceux que j’entretiens et partage depuis près de 50 ans. Mais c’est aussi le plus inaccessible par les humains, puisqu’il commence à s'imposer uniquement après un nombre considérable de vies. Pas avant. Il est à la fois impossible et sans intérêt. Si vous parlez de ces choses à quelqu'un qui hausse les épaules, n'insistez pas. Il faut que cela résonne sans quoi, sinon c'est du temps perdu, le vôtre et le sien.

Ce secret est d'une telle pureté que vous ne me verrez jamais le laisser polluer par d'insipides commentaires élaborés juste pour le plaisir de jouer au plus fort ou à celui qui a la plus grosse ! Il est ce qu'Il est.  Il y en a  parmi vous, plusieurs même, qui peuvent apprécier le simple fait que nous sommes un Esprit éternel et immortel, incarné temporairement en un humain plutôt grossier et primitif. Si le savoir n’est pas une chose répandue, le  comprendre n’est pas le cas de ces derniers en entier. Et ce n’est qu’un tout petit début.

L’En To Pan est le plus grand, le plus ancien et le plus occulte des secrets, en fait, de tous les secrets de la Tradition. Personne n’enseignait ce principe ouvertement parce que seuls certains initiés avec une longue expérience de vies y avaient droit aux temps anciens. Ce temps-là est consommé, obsolète et dépassé. De toute manière, il y a des secrets qu’on peut divulguer ouvertement compte tenu du simple fait qu’ils vont demeurer secrets si la presque totalité des gens ignore leur révélation parce qu'ils sont vraiment ailleurs dans leur vie.  Mais autrefois, en Grèce comme en Égypte, un grand prêtre qui aurait osé révéler ces choses sacrées aux ignorants de castes inférieures se serait fait tuer sur place, ou presque. Un peu copmme Bruce Lee l'a été selon certains pour avoir révélé les secrets du Kung Fu aux occidentaux. Ca ne valait pas un meurtre, les occidentaux ne comprendront jamais les secrets de l'Orient.

SOCRATE LE TRAÎTRE

J’aimerais vous présenter un homme pour qui j’ai une admiration sans limites. Je n’ai aucun souvenir d’avoir une vie en Grèce à son époque, soit 400 av. J.-C.,  mais je n’en serais certes pas surpris, mon Esprit ayant tellement en commun avec lui que je ne serais pas étonné d’avoir circonvolutionné dans l’ellipse tracée par son incroyable influence.  Vous savez qu’il a été condamné à mort. Pourquoi ? Xénophon, philosophe de son temps et disciple de Socrate l’ignorait lui aussi. "Je me suis souvent demandé par quels arguments les accusateurs de Socrate ont persuadé les Athéniens qu’il méritait la mort comme criminel d’État." Plusieurs membres de la classe dirigeante athénienne affirmaient voir en lui un esprit pervertissant les valeurs morales traditionnelles et dès lors, être un danger pour l’ordre social. On l’accusait de ne pas reconnaître les dieux vénérés par les Athéniens, et qui plus est d’introduire des divinités nouvelles dont une en particulier, un daemon dont la tâche est d’agir personnellement auprès de nous pour nous aider. On l’accusait surtout d’enseigner cela aux jeunes.

En passant, le mot daemon écrit de cette manière est l’Esprit Protecteur tel que je le définis dans ce livre. C’est cela qu’enseignait Socrate. C’est depuis cette époque que le mot daemon est finalement devenu démon, or même ce mot est ambivalent et signifie autant un Esprit bienfaisant que malfaisant. Avec l’Église, la question ne se pose jamais et les démons sont tous devenus des créatures de son enfer adoré.  "Ah comme l’Église aime l’odeur du méchant rôtissant tôt le matin." dirait le Cardinal Bill Kilgore.[1]

Certains auteurs estiment que la condamnation à mort de Socrate vient du fait que l’édulcoration des valeurs traditionnelles dont s’est rendu coupable Socrate était à l’origine  des guerres du Péloponnèse face aux Spartiates. Le général Lysandre impose alors un système tyrannique connu sous le nom de régime des Trente abolissant la démocratie. Socrate était alors une cible parfaite pour se venger. En étudiant cette époque, je me suis rendu compte que l’histoire se répète quelque peu et que cette folie furieuse qui s’empara de tout un chacun pour une courte période me rappelle le régime de La Terreur en France après la Révolution (1793-1794) et aussi le maccarthysme  américain (1950-1954) l’époque ou ce paranoïaque voyait avec le non moins semblable J Edgar Hoover, des communistes partout, s’attaquant sauvagement à tout le monde sans exception, dont Charlie Chaplin. Ces régimes de terreur furent très courts, mais eurent un impact considérable. Outre le couple formé par Julius et Ethel Rosenberg, personne ne fut à mis mort contrairement au régime des Trente.

Bref, Socrate proposait de profonds changements et en général l’establishment religieux, politique, militaire et scientifique se sent toujours persécuté par ceux-là qui paradent en ce sens. J’aurais aimé être là, dans ses sandales.

LA SUITE...



[1] L’auteur fait une boutade ici en utilisant les mots du Colonel Kilgore, le personnage principal d’Apocalypse Now (1979)

Jean Casault est auteur de plusieurs ouvrages de nature métaphysique et ufologique. IL VIENT  DE PUBLIER CE LIVRE DISPONIBLE DANS TOUTES LES BONNES LIBRAIRIES.