Pour en savoir davantage sur comment vous procurer les livres de Jean Casault
Cliquez ici
Nous sommes Immortels -16-

argaiv1970

 

EDC STUDIO

NOUS SOMMES IMMORTELS

Le monde des Esprits

PARTIE -16-

Photo Jean Casault 2017

CETTE SÉRIE INTITULÉE "NOUS SOMMES IMMORTELS" A POUR AUTEUR JEAN CASAULT. CHACUNE DES PARUTIONS ET SON ENSEMBLE SONT PROTÉGÉS EN VERTU DE LA LOI SUR LE COPYRIGHTED ET LES DROITS D'AUTEUR DANS TOUS LES PAYS.  Il est strictement interdit de reproduire de manière anonyme ou sous un autre nom en partie ou entièrement cette série d'articles.

L’auteur Jean Casault est ufologue et métaphysicien depuis 1966. À cette époque, il a vécu une série de rencontres spectrales et physiques de type initiatiques très intenses qui l’ont placé sur ce chemin qu’il parcourt depuis toutes ces décennies. Sa mission est d’écrire ce qu’il perçoit, ce qu’il voit, ce qu’il entend, ce qu’il ressent et ce qu’il découvre avec l’aide inaltérable et soutenue de son Esprit. Ce dernier ne porte évidemment pas le nom de son avatar terrestre, Jean Casault, puisqu’Il a vécu bien avant ce dernier et vivra encore de nouvelles existences après sa mort.

Par synchronicité en tout temps, durant ses Vols de nuit (rêves) et parfois même directement, alors qu’il est installé à son clavier, Casault reçoit de son Esprit et de plusieurs Autres, ce qui doit être partagé et à son tour Casault fait de même.

« J’espère au plus profond de moi-même être toujours en mesure de vous transmettre le plus fidèlement possible l’essence pure et sublime de ce que je reçois. C’est ma mission et je tiens à la remplir consciencieusement. Je sais que d’autres Esprits participent à cet effort, je m’en rends compte par leur style différent, leur approche tout autre, et je suis honoré d’être fusionné à ce corpus spirituel si je puis m’exprimer ainsi. Les remercier consiste à tout faire pour reproduire l’essence de leur manifestation.  Je vous invite donc à lire cette série en laissant votre résonance intérieure vous guider, et vous indiquer à sa manière, ce qui est le plus pertinent pour vous. Cela dit, j’écris en toute simplicité, non pour vous apprendre des choses étranges, mais pour vous aider à vous souvenir de ce que l'incarnation vous a fait oublier !"

L’auteur anime tous les samedis à 10h00, l’émission  LES FAITS MAUDITS sur les ondes et via le site de CJMD 96,9 FM à Lévis.

 

Vous pouvez partager "NOUS SOMMES IMMORTELS" en copiant l'adresse URL de cette page. Il est strictement interdit par la loi sur les droits d'auteurs de partager ce texte en le modifiant de quelque façon que ce soit. Merci.

***

LE MAL VU PAR BEL

Quant au Mal lui-même, celui qu’incarne une Entité comme Bel  ( CF La mort n’est qu'un masque temporaire) il va de soi que sa prédilection est à l'égard des humains plus près de leur instinct animal que spirituel. Bel veut démontrer aux Univers que l'humain est une erreur de la Divine Mère et que jamais Elle n'aurait du permettre à cette souillure de recevoir l'Esprit. Sa haine des humains dépasse toutes celles déjà exprimées auparavant et jusqu'à ce jour. Mais Bel en est parfaitement conscient, ce n'est pas un animal guidé par la peur, mais par l'Orgueil suprême.  Le Mal aime les faibles, car le Mal craint les forts.

Vous ne faites jamais le mal, vous en êtes incapables, vous ne faites que vous comporter en animal et plus vous le faites, plus vous le devenez et bien sûr, si la Justice Divine tient toujours compte de cela, la Justice humaine n'a pas à le faire et doit protéger tout un chacun contre votre dangerosité. Elle n'a guère le choix, quand elle en a le courage, que de vous enfermer à vie si nécessaire et dans certains vous la retirer. Et ces deux Justices ont tout à fait raison. Donc si quelqu’un viole et tue un enfant, l'Esprit qui anime cet animal en répondra adéquatement soyez-en pleinement et entièrement assuré, car la Justice de la Divine mère est impeccable et parfaite.

Mais entretemps, Divine Mère ou pas, ici sur Terre, entre nous, un pareil individu doit être enfermé, écarté de tout être humain parce que c’est un prédateur et on ne laisse pas un prédateur en liberté dans un monde de proies même s'il est lâche et couard. Ce n’est pas la savane ou la jungle ici.  On ne libère jamais un prédateur de sa cage après un certain temps, sous prétexte qu’il est réhabilité  n'est-ce pas ? Un prédateur carnivore ne sera jamais tenté par une platée de carottes cuites ! C’est un tueur carnivore extrêmement agressif. Un homme capable de violer et de tuer un enfant est sous la barre de toute forme de tolérance existante et doit être enfermé à vie. Il ne doit pas être exécuté, ce serait  priver son Esprit de rétablir voire d’établir une certaine prise de conscience intégrée des gestes commis. Il ne doit pas être  maltraité, cela ne ferait que nous ramener à son niveau. Il doit être isolé.

Pierre de Foy circulait dans une rue bondée d'enfants. Il a immobilisé son véhicule en est descendu, a empoigné un jeune de 8 ans, l'a lancé dans le coffre de sa voiture. Rendu à son lieu de travail de concierge dans un immeuble à logement, ( où j'ai habité d'ailleurs de 1974 à 1975 ) il a violé l'enfant à répétition et l'a enfermé dans une citerne à l'huile vide pour qu'il y meure dans l'oubli. Le Fatum ou le Destin de cet enfant via son Esprit Protecteur, l'a préservé de ce sort puisqu'un témoin avait vu l'enfant tenter de sortir du coffre du véhicule alors qu’il était immobilisé à un feu rouge sur le boulevard Laurier. Il a suivi le véhicule et alerté les policiers.

Pierre de Foy est un animal, désorganisé, un animal typique, de la classe des arachnida, une araignée qui se précipite sur sa proie sans vraiment réflcéhir ( avec quoi !)  mais malgré cela il est doté d’un Esprit et ne doit aucunement être exécuté. La justice n’est pas vengeresse, elle a pour but de protéger les autres, il est donc inutile de tuer cette bête. cet arachnide, son Esprit doit subir en humain, toutes les répercussions émotionnelles internes de ses gestes jusqu'à sa mort naturelle où là cet Esprit devra à son tour répondre de cette existence en tant qu’incarné dans un prédateur d’enfant. Il serait irresponsable de priver cet humain animalisé de la possibilité infime qu'il réalise la portée de ses gestes et en débute l'expectoration karmique de son vivant. Nous n'avons pas le droit de le harceler, de lui enlever le peu de dignité qu’il a.

Cela dit et c'est là souvent que nous fautons comme collectivité, il doit être enfermé dans des conditions respectables tout simplement, mais à vie, sans quoi nous devenons comme lui collectivement, des animaux dépourvus de lumière, de chaleur et d’amour. Qu'il y reste jusqu'à la fin de son existence au sens littéral du terme. Pour de bon, sans aucune libération possible, sans même aucune demande possible de libération. Il y a pire que la peine de mort dans certains cas et c'est la peine de vie.  Dans 200 ans, en manipulant ses gènes, nous parviendrons peut-être à faire d’un prédateur un minet qui ronronne mais pas encore. L'humain est la manifestation incarnée d’un Esprit qui l'a fait pour apprendre ce qu’est la diversité du mot existence et cela inclut l’amour, la lumière, la chaleur et forcément l’absence de ces trois-là. Et il a l’éternité pour y parvenir et...faire ses choix. Mais une fois incarné, il doit répondre à la justice implacable des hommes, cela fait partie du jeu et qu’il a choisi librement et en toute conscience.

Alors non, l'homme est effectivement incapable de faire le mal au sens cosmique du terme, il n'est pas assez évolué, mais il est parfaitement capable de régresser dans son comportement d,animal, de devenir non seulement violent, mais cruel à l'extrême, utilisant son intelligence pour se distinguer et devenir l'animal supérieur le plus inhumain qui soit ou indifférent comme l'araignée qui tue, dévore et se place de nouveau au centre de sa toile en attendant le prochain.  Et ça c'est intolérable entre humains. Un dernier mot sur les prédateurs, en Vol de nuit on m’a déjà dit ceci : certains choisissent une vie de prédateur. Ils s’incarnent et tuent. Ils le font parce que lors de précédentes vies, ils tuaient par centaines et cherchent maintenant à contrôler leurs pulsions meurtrières. C’est la seule manière pour eux d’y parvenir. Éventuellement ils choisiront d’être victimes de prédateurs comme eux. Afin de créer un équilibre salutaire entre la commission d’un geste et les conséquences subies.

 

EN TO PAN : LE PLUS GRAND SECRET DE TOUS


L’ÉSOTÉRISME À REPENSER

Il y eut un temps où jamais un texte similaire n’aurait été écrit pour être lu par le grand public, ouvertement, presque sans discernement. C’est d’ailleurs la raison première de l’existence de ce que tout le monde appelle l’ésotérisme. Par définition l’ésotérisme n’était pas destiné au grand public, pis encore, cela lui était interdit par l’Église et occulté par les auteurs de ces grands textes initiatiques réservés à quelques choisis, pour leur capacité d’absorption, mais également leur avancement au niveau de ces sciences occultes.

Malheureusement depuis de nombreuses décennies, plusieurs appliquent ce mot à tout et n’importe quoi, incluant des breloques de verre coloré en forme de papillons, de véritables cristaux tout aussi utiles que des bougies à la vanille ou des affiches de licornes vous adressant le mystérieux namasté des grands maîtres de... la Boutique en question. C’est comme vouloir vendre des pistolets à eau, en plastique vert transparent à des vétérans marskmen des Forces spéciales en leur garantissant de faire mouche à tout coup. La comparaison est boiteuse, mais elle tient la route.

L’ésotérisme signifie : réservé aux initiés. Dès lors que vous lisez, utilisez ou faites quelque chose pour lequel vous n’êtes pas un initié, ce n’est plus de l’ésotérisme puisqu’il vous est révélé. Un livre ésotérique sur une étagère de chez Renaud Bray ne peut d’aucune manière être ésotérique puisque n’importe quel assoiffé de sensations spirituelles et de merveilleux peut l’acheter. Il peut être initiatique toutefois et nous verrons cela plus loin. L’ésotérisme authentique n’existe à peu près plus. Il y a une cinquantaine d’années, il existait bien certaines révélations dans les monographies rosicruciennes dont très peu de gens connaissaient la teneur, mais plus maintenant. La Prophétie des Andes en dit plus. Tout a été dit, tout a été révélé. Le livre d'Énoch jadis considéré comme un des grands monuments secrets de la Tradition se vend chez Laffont depuis les années 70.  Ils ne sont pas donnés, mais la Collection Les Pléiades offre également des éléments cruciaux en ce domaine.

L’ésotérisme a ses grands mythes. De nos jours, les gens se font des histoires avec l’horreur pure générée par des récits portant sur les vampires et les loups-garous. Surtout les jeunes qui ont sexuellement récupéré ces vieux mythes médiévaux pour les transposer tout à leur aise sur leur grand écran, spandex inclus.  Nous avons connu cela aussi jeune. Vous vous rappelez des premiers films en noir et blanc de Frankenstein avec Boris Karloff, de Dracula, du Nosferatu ? Ce n’était pas sexuel pour un sou, mais on avait vraiment peur. Qui n'a pas au moins une fois assisté au cinéma à une " Nuit de l'Horreur" pour sortir de là à six heures du matin, blanc comme un linge, lequel linge taché de traces de Coke et de beurre de popcorn ?

Mais bien avant la télévision et le cinéma, il n’y avait aucun moyen de masse pour provoquer de telles sensations d’où la résurgence de la magie noire. Il suffit de faire un peu de recherche pour découvrir aussitôt chez votre boutiquier ésotériste, les maigrelets descendants de la magie noire elle-même, descendante des croyances animistes africaines. On a donc connu ces talismans pour jeter un sort ou se protéger d’un d’entre eux, le vaudou, les signes kabbalistiques qui sont des entrées vers les enfers pour les Orphées de ce monde, ou des sorties de l’enfer permettant à différents démons - dont Mammon -  invoqués de se mettre au service du sorcier. Et que le cinéma de série D adore ! On a connu les grimoires également.  Ils sont fascinants ces vieux livres jaunis par le temps à la couverture bardée de ferronnerie pour en interdire l’ouverture et qui pour la plupart me font penser à des jeux vidéos.

Les amateurs de jeux vidéo qui ont su conquérir Riven sans codes informatiques et sans le guide des tricheurs pourraient se régaler en tentant l’impossible : décoder les trois plus indéchiffrables manuscrits de l’histoire de l’homme. Datant tous des siècles passés, les experts en cryptographie et autres domaines connexes s’y cassent encore les dents. Le terme ésotérisme prenait du gallon ! D’abord il y a l’Hypnerotomachia  Poliphili. Imprimé en 1499 à Venise, l’auteur serait inconnu bien qu’on soupçonne un certain Francesco Colonna. Écrit en cinq langues différentes sans compter les hiéroglyphes, ce livre raconte le rêve d’amour d’un homme pour une femme. Les gravures, rébus et symboles abondent et personne à ce jour n’en a percé le secret, sans doute une formulation d'ensorcellement. La passion des chercheurs vient du simple fait qu’écrire une œuvre pareille ne peut être motivé que par le désir de révéler un secret important à ceux qui le méritent.

Le second est la Très Sainte Trinosophie. Elle est associée à un personnage aussi mystérieux que cet ouvrage, le Comte de St-Germain qui se disait le plus ancien des francs-maçons et à qui on attribue une affiliation avec les alchimistes et la Rose-Croix. La très Sainte Trinosophie est un ouvrage de douze chapitres qui, tout comme le précédent, est écrit en de multiples langues anciennes et truffé de symboles cabalistiques et de gravures fort étranges. Certains croient qu’il traite d’alchimie et de ce fait, il est considéré comme un monument de l’ésotérisme. 

Enfin il y a le manuscrit Voynich présenté comme le plus mystérieux de tous. Il tient son nom de celui qui l’a découvert en 1912 dans une collection de livres anciens à Rome, Wilfrid Voynich. Rien n’est traduisible, pas plus le nom de l’auteur que le titre exact. On estime qu’il date du  13e  ou 15e  siècle. Tout petit, ne mesurant pas plus de 10 pouces, il n’a que 235 pages. Ce qui désarme les chercheurs est qu’une seule langue est utilisée, mais elle est totalement inconnue et ne ressemble à rien. Les illustrations par contre sont celles de plantes inconnues, de dessins de femmes nues prenant leur bain dans d’étonnantes baignoires, de chartes d’apparence astronomiques ou microscopiques et de signes du zodiaque entourés de nus.

 

Jean Casault anime l’émission « LES FAITS MAUDITS »

Tous les samedis de 10h00 à midi sur les ondes de CJMD-Lévis au 96,9FM

Podcast disponibles ici www.969fm.ca ou sur le site de l’auteur


Le manuscrit aurait appartenu à un Général des Jésuites qui l’aurait remis à un collègue estimant qu’il était le seul à pouvoir le déchiffrer. Actuellement, à l’Université de Yale, le manuscrit Voynich n’a jamais été déchiffré et personne n’est encore en mesure de donner le moindre sens à son contenu.

Je ne parlerai pas de l'alchimie on en aurait vraiment pas pour notre or, mais que du plomb. En fait je ne dirai qu'une chose sur l'alchimie. L'évocation des principes alchimiques, des lois qui en découlent et surtout des étapes constituant la procédure pour transmuter le plomb en or est ou devrais-je dire était profondément ésotérique à l'époque. Quand on connaît le vrai sens, on comprend mieux. Alors je vais résumer cela en une phrase toute simple. L'or versus le plomb. L'Esprit versus l'humain. Comment transmuter le plomb en or. Comment transmuter l’humain en l’Esprit, de son vivant. Que voila une tâche dont le creuset ne peut être autre que la vie elle-même !

LE SYMBOLISME AFFOLANT DE ROBERT LANGDON

Vous avez déjà entendu ce nom n'est-ce pas ? Est-ce un auteur ésotérique écossais ? Un vieux Sage de la Cour de Londres du temps d'Henry VIII ? Un ésotériste prolifique, guru d’une secte au nom oublié ? En fait il n'existe pas, c'est le personnage créé par Dan Brown pour ses livres, dont le célèbre Da Vinci Code. Ce livre s'est vendu à plus de 60 millions d'exemplaires et mes sources sont périmées, car il se vend toujours. Un pareil succès foudroyant, tout comme pour Rowling et son protégé Harry Potte  tient au fait qu'il y a dans ces ouvrages un et sans doute une combinaison de plusieurs éléments sur lesquels personne n'a eu de contrôle. De leur propre aveu, pas plus l'auteur que l'éditeur ne s'attendait à ce que ce livre connaisse une telle envolée. À la Rowling.

Dan Brown était déjà un peu connu pour ses ouvrages, mais il chiffrait dans les deux à trois cent mille copies ce qui, notez-le, est plus qu'excellent. Il n'y a pas beaucoup de sang, de violence, et aucune sexe dans ce livre, ce n'est donc pas ces éléments communs. On pense que l'arrimage d'une intrigue touchant à la fois le sacré qu'on désacralise et des énigmes codées en soient les raisons. Cela dit, tous ceux qui par la suite ont essayé de poursuivre l'œuvre de Brown en s’inspirant de son sillage ont râclé le fond. Personne ne s’est même approché du sommet atteint par Brown. Or ce livre traite d'ésotérisme à fond de train. On sait pourtant que Dan Brown n'y connaît rien. Il n'a jamais étudié l'hermétisme, l'occultisme, l'ésotérisme et de son propre aveu d'ailleurs. Ce sont des recherches ici et là, livresques et en ligne qui l'ont amené à construire une histoire de codes, sa spécialité, autour du concept Jésus-Marie-Madeleine ayant enfanté.

Sur ce point, il n'a même rien inventé. C'est une histoire qui remonte aux siècles derniers depuis le sud de la France et qui a subsisté jusqu'à nos jours. J'ai la conviction d'ailleurs qu'elle soit vraie. Après tout, Jésus n'était qu'un homme, différent et très avancé pour son temps, mais un homme quand même, un humain très ordinaire doté d'un des Esprits avec quelques autres des plus anciens à s'être incarné sur Terre. Je n'ai absolument rien à lui reprocher, mais j'ai en horreur la récupération infamante que l'Église en a faite pour se donner une contenance mondiale. J’ai déjà établi mon point sur cette question alors passons.

L'ésotérisme actuel survit grâce au symbolisme ou la symbologie. Les gens adorent l'idée qu'un message puisse se cacher derrière une phrase anodine, qu'une peinture obscène puisse survivre sous une autre plus sage ou, comme dit plus haut, qu'une technique comme l'alchimie soit en réalité un enseignement complet de la Tradition. On aime l'idée que le swastika soit sénestrogyre soit la version sulfureuse du même symbole d'origine hindoue, mais dextrogyre. L'ordre de Thulé, la Société du Vril, et les conspirations de toutes sortes excitent les gens, parce que s'il est une chose qui nourrit bien l'ésotérisme de carnaval, c'est bien ce trait naturel et inné des humains : la soif du merveilleux.

LA SOIF DU MERVEILLEUX

Elle est certes l'ennemie numéro un du métaphysicien, de l'ufologue et du parapsychologue. Pour le peu d’authentiques qui restent de ces derniers. Mais c'est aussi l'ennemie de toute personne qui s'intéresse même de loin à ces choses étranges. C'est la mariée qui accepte de s'engager pour la vie ne serait-ce que pour passer une journée de rêve. Être enfin le centre d'attraction avec la robe blanche, les chants à l'église, la décapotable, les photos et le repas de noces avec le regard des autres qui se portent langoureusement sur elle. La version mâle est plus simple : l'idée de coucher avec cette femme canon vaut bien tout ce fla fla ! C’est un peu cela aussi la soif du Merveilleux.

La soif du merveilleux éclipse le rationnel, génère un formidable biais cognitif, infantilise la démarche, fabrique des canulars aussi et à ne pas négliger et enlève toute perspective équilibrée face au Mystère. On veut que ce soit mystérieux, il faut que ce soit mystérieux. Quitte à modifier consciemment ou non, les règles du jeu. Il y a très longtemps de cela dans ma vingtaine, j'étais avec un groupe dont le leader se voulait être un charismatique exorciste de lieux hantés. Fallait le voir aller avec ses grands airs  mystiques! Mais à l'époque, j'étais encore un jeune fruit loin d'être mûr.

Nous arpentions les étages d'un manoir abandonné quelque part sur une des îles de Sorel. Quelqu'un ouvrait les portes et lançait de l'eau religieusement modifiée en marmonnant des trucs latins. C'est alors qu'on a entendu plusieurs bruits à l'étage supérieur. Nous sommes demeurés stupéfaits et à vrai dire passablement plus nerveux.  Je vous épargne les détails ce serait aussi ennuyeux que long. Il s'agissait d'un des membres du groupe qui montait par un escalier de service faisant bangner des portes et redescendait l'air innocent et aussi étonné que les autres. Pour lui il était essentiel que l'ambiance soit mystérieuse et un peu terrifiante. Je me suis rendu compte de son manège en le confrontant à son besoin de ça comme d'autres à la même époque avaient besoin d'un Playboy pour la montée du drapeau.

La soif du merveilleux est très élevée chez les conspirateurs de tout acabit, les chasseurs de fantômes, pas tous, mais une très grande majorité. Il en va ainsi des médiums pas tous heureusement, des vendeurs de clinquant déjà nommés, des voyantes, des madame Toutou et Minou, et des mages en tunique blanche qui se donnent l'allure d'un sofa rembourré. Et certains ufologues n'y échappent pas. Notez également que le merveilleux peut être aussi bien générateur de licornes que de vampires.  Pour ma part, j'en ai souffert comme tous les autres.

J'ai aussi commis ce péché du merveilleux, pas en trichant, mais en me laissant emporter par le mystère, baissant ma garde et laissant l'eau grise venir gâcher la source. Mais l'anneau d'ambre (Cf Ce dont je n'ai jamais parlé) n'allait pas me laisser errer de la sorte très longtemps. J'ai reçu de nombreuses leçons à cet égard, dures, voire très dures sur l'ego. J'ai eu à faire face à des choix déchirants entre me faire couper la source, ou poursuivre avec plus de finesse, d'élégance et de sens du vrai dans mes démarches futures. J'ai perdu de nombreux amis, de nombreux appuis aussi parce que je refusais d'adhérer à ces démarches trop faciles, mais si mystérieuses.  "Tu n'es pas ici pour des prunes petit homme alors conduis-toi en conséquence et arrête tes singeries  parce qu’ici et maintenant on sépare les adultes des enfants. " m'avait prévenu mon Esprit.

Ce genre de remarque tu n’as guère envie de l’entendre deux fois ! J’ai donc très vite et très jeune appris à faire la distinction entre l’information que j’appelle l’output et la propagande émotionnelle.Il est vital dans ce domaine de savoir sonder son intérieur, car la soif du merveilleux est presque la sœur jumelle de l'appel authentique du Moi Supérieur. Elles sont faciles à confondre parce que l’ego est un remarquable comédien, un faussaire digne de Beltracchi[1] et très souvent quand l'Esprit semble ne jamais vouloir  répondre, c'est que la question, pourtant magnifiquement formulée sonne faux. Ça Le fait frissonner comme lorsque l'on gratte un tableau noir avec ses ongles[2].

Le merveilleux nous poursuit de toute manière, particulièrement avec la pellicule (ancêtre du numérique...) et le carton-pâte. On a tous vu cela avec nos enfants à Disney World ou Epcot Center, ou mieux encore dans les Ripley Believe it or not . On a revu tout cela aussi en regardant les films d’Harry Potter, lesquelles d’ailleurs font revivre ces autres mythes sur la magie blanche. Tous ces grands auteurs ont puisé dans leurs Vols de nuit d'authentiques réalités, mais le décor et les meubles viennent d'un passé emprunté.

Il y a une quantité incroyable de sites internet qui prétendent que ce qu’ils ont à vendre est interdit, dangereux et qu’il vaut mieux y penser à deux fois avant de vous les procurer parce qu'évidemment ils sont à vendre. En général, il y a une photo de l’auteur qui ressemble à celle d’un gars qui ne s’est pas lavé depuis trois ans  et sur lequel est passé un autobus, aller et retour. Je ne m'attaquerais pas à un marché underground de ce genre si je ne savais pas de quoi je parle. Je trempe dans ce milieu depuis 50 ans, alors j’en ai vu, j’en ai lu, j’en ai entendu, j'en ai essayé, j'en ai manqué j'en ai réussi bref j'en ai vécu plus que bien des gens, même de mon âge, puisque très peu d’entre eux sont encore en service en 2017. Même notre vieil ami Languirand n’est plus en service.

Voilà pourquoi les francs-maçons sont les Maîtres du monde. Ah bon ? Et c’est vrai ça ?[3] Voilà pourquoi la conspiration sous toutes ses formes est si présente dans cette sous-culture de l'ésotérisme de bas étage. Les francs-maçons, maîtres du monde ! C’est n’importe quoi. Ça et les Illuminatis. L'ésotérisme moderne n’a qu’un but : divertir l’intellect de gens blasés par le reste, en utilisant une propagande débilitante. Je ne peux certes pas les blâmer. L’ordinaire du quotidien ne crée aucun plaisir, aucune attente vraiment excitante. Le dicton métro-boulot-dodo est effectivement la part la plus importante de nos activités. Une fois qu'on y ajoute les plaisirs de la famille, et ce n'est pas jojo non plus tous les jours, une fois qu'on y ajoute un peu de sexe de temps à temps et encore là, pas toujours l'extase ultime, un bon film ou un week-end réussi, ça se limite pas mal à ce tableau un peu terne. L’ego nous propose alors en lieu et place d’une contrainte ennuyeuse, la soif du merveilleux et dès lors qu'elle s'installe, elle devient insatiable.

Pour mettre un peu de piment, un peu de vie dans cette vie, on invente autant pour soi que pour les autres à qui on vendra l’idée, des mythes de ce genre, des histoires, etc dont certaines peuvent avoir un fondement bien réel évidemment sans quoi je ne serais pas encore à écrire comme un malade, mais...la très grande majorité de tout cela n’est qu’une manœuvre fort habile pour emballer l’esprit des hommes, mais je devrais dire , n'était qu'une manœuvre, puisque les temps ont changé.

De nos jours effectivement, les sports, la télé-réalité, le cinéma, la porno, remplacent tout cela avec en plus, le bonus quasi extrême de l’instantanéité. Si vous en avez assez de me lire, vous pouvez passer de cette lecture, au site pornographique le plus torride qui soit, en deux coups de doigts sur le clavier, je fais allusion bien sûr à vos "favoris". Au 15e siècle, cela n’existait pas. Les gens tout autant consommateurs que producteurs se devaient donc d'être très inventifs. Alors, n’allez pas confondre l’ésotérisme antique de la Tradition avec toutes ces farces grossières de l’occultisme médiéval encore existant de nos jours depuis qu'il a été importé, notamment par la vieille garde britannique.

Jamais vous ne me verrez m’associer à pareilles turpitudes d’où mon refus constamment renouvelé de participer à des conférences auxquelles on m’invite année après année, à des salons de Foire occulte ou autres évènements de même acabit, incluant des séances de spiritisme organisées par des gens dont la réputation n’est plus à faire tant elle est en miettes. Disons que dans ma vie, j’ai assez donné ! Comme je le dis souvent en hébreu : Been there, done that, got the t-shirt !!

Jean Casault est auteur de plusieurs ouvrages de nature métaphysique et ufologique. IL VIENT  DE PUBLIER CE LIVRE DISPONIBLE DANS TOUTES LES BONNES LIBRAIRIES.

 


[1] Né en Allemagne en  1951, Wolfgang Beltracchi et sa femme Hélène sont appelés les Bonnie & Clyde de l’art pour avoir reproduit à la perfection et vendus pour des vrais, plus de 50 tableaux de grands maîtres à la perfection.

[2] Note aux moins de 25 ans : Un tableau noir aussi ancien qu’authentique...pas un écran fermé.

[3] En tant que Frère maçon moi-même depuis 35 ans c’est quand même étrange qu’on ne m’ait pas informé de cela.