argaiv1942

code 1027

MARIE-PIERRE 

Comme vous le savez, l'émission du samedi 17 décembre a été enregistrée le 8 décembre. Je m'étais engagé auprès de vous pour effectuer des recherches et retrouver des traces de Pamela William Withfield. Je l'ai fais, sans grand succes d'ailleurs puisque je commence vraiment à penser qu'il s'agit d'une sorte de vie parallèle. Mais  comme j'avais besoin de plus d'informations je suis entré en communication avec Marie-Pierre.  

Je crois que d'avoir compris à quel point son rêve-saga est tout à fait hors de l'ordinaire a causé un choc chez elle. Pour le moment elle prèfère ne pas aller plus loin avec ca et laisser la poussière retomber. Je suis tout à fait d`'accord avec elle et je pense sincèrement qu'être à sa place, je ferais la même chose.

En rendant son histoire publique, c'est un peu comme si on profanisait des moments sacrés.  Cette histoire de vie qu'est celle de Pamela est  la SIENNE, elle n'appartient pas au public, ni même aux chercheurs.  Nous sommes davantage motivés par la curiosité humaine un peu fouine, que n'importe quoi d'autre et qui a envie de voir des milliers de curieux venir se pointer le nez dans la fenêtre ? Elle mérite mieux que cela.  Cette vie parallèle est majestueuse, je trouve ca magique, je remercie du fonc du coeur Marie-Pierre d'être venue partager ces instants avec nous et moi je vais fermer les livres jusqu'à ce qu'un jour elle me demande de l'aider à faire des recherches. Le respect passera toujours à mes yeux avant toute autre considération.

De s'ouvrir de la sorte a certes eu un impact majeur, mais c,est à Marie-Pierre de gérer tout ça et je ne vais certes pas troubler ses instants d'intériorité. La "recherche" peut attendre. Aussi longtemps qu'il le faudra.