CE LIVRE EST UNE HÉRÉSIE SANS NOM.
Un compte rendu des déclarations du Professeur Mérou
Un texte imaginatif de Casault
(Originalement publié sur la page Facebook de l’auteur, plusieurs habitués du site qui eux ne font pas dans les réseaux sociaux ont demandé à le lire. Le voici donc, remanié, approfondi, élargi et prêt à être fileté.
Vous connaissez tous le professeur Mérou ? Mais au cas où vous l’ignorez, il s’agit du plus grand scientifique de notre temps, un des Poissons les plus intelligents de l’Univers.  Ses œuvres sont répandues sur tous les graviers de fond et plus personne ne parvient à le contredire dans la presque majorité des théories qu’il énumère concernant la formation de l’Univers ses origines, les Peuples aquatiques fort nombreux qui le composent, les différents Cultes observés par ces derniers etc... Il est LA référence.  N’oublions pas non plus que ce grand scientifique est également le Grand Évêque de l’Église du renouveau Corallien.  Récemment il a d’ailleurs publié son plus récent ouvrage : « L’Univers des Grandes Eaux : le seul et l’Unique. » Évidemment le professeur Mérou le  recommande en toute humidité !
Or récemment, sur les grands marchés entourant les Saints Coraux, et même dans les grandes Fosses Abyssales comme tout près des Cheminées Cuisantes se vend pour quelques pièces de crevettes momifiées, un livre étonnant, controversé il va sans dire,  intitulé : « L’Univers méconnu des ZOIZOS »
.
L’auteur, un certain Kazonimo, est déjà connu pour certains ouvrages portant sur les Grandes Ombres Non Identifiées (GONIS) qui sont rapportées par plusieurs communautés dans tous les Océans. Ici il affirme qu’il existe trois univers. Le nôtre évidemment, un autre appelé Terre où des créatures vivraient et un troisième dans lequel des créatures très légères effectueraient des manœuvres absolument impossibles. Il l’appelle l’AIR. D’autres disent Ciel. Mais qu’importe les noms donnés  à ces mondes imaginaires, ils n’existent pas selon notre invité et qui le martèle avec férocité.
.
Nous avons donc demandé au professeur Mérou ce qu’il pensait de ce livre du gonilogue Kazonimo. Voici ses réponses captées au cours d’une transmission de bulles sur le réseau AQUIFÈRECONFIANCE. Il s’entretenait alors avec Facedetruite, un Micro-poisson réputé pour ses positions multiples dont la plus fréquente est contraire à tous les courants adverses. On lui reproche souvent son manque de fluidité, son septicisme inné et son arrogance, une maladie contractée près d’un site d’enfouissement d’idées reçues. Mais bon, on ne choisit pas nos animateurs de bulles ! On les subit.
Voici donc l’entrevue qu’a accordée le professeur Mérou à  Facedetruite
«  Professeur Mérou vous avez lu ce livre qu’en pensez-vous, peut-il existe un ou d’autres univers que le nôtre ? (rire)
« Je suis désolé mais je me dois d’être aussi transparent que certains silures. Il est complètement fou cet auteur. Chacun sait que l’air tue après quelques minutes d’exposition. Je ne parviens pas à comprendre comment tous les gonilologues de son espèce ne détruisent pas sa réputation. Il y a vraiment des Poissons qui lisent ce genre de stupidités. L’Air tue ! On apprend ça dès qu’on sort de l’œuf, c’est la première mise en garde de tout parent ; NE JAMAIS QUITTER LA SÉCURITÉ DES EAUX. Tout ce qui se meut, flotte, nage, rampe, crabote, homardise et ondule ne peut le faire que dans le seul Élément qui existe pour nous : l’eau minéralisée par le chlorure de sodium. C’est ça ou la mort. On ne vit et on ne survit que dans l’eau.
- Mais il n’y a pas des créatures marines qui sautent et nage dans l’air ? (rires)
- Effectivement. J’ai analysé ces cas d’Exocets qui parviennent à nager dans l’air sur de très courtes distances mais c’est tout. La hauteur incroyable de près d’un pied ...
- (Rires)
- ...qu'ils atteignent au-dessus de notre univers a déjà été mesurée par des collègues savants, des Thons de mon entourage et c’est fascinant. Mais c’est tout. Ils ne sont exposés à l’air que quelques secondes à la fois alors soyons sérieux.
- (Rires) Et ce pauvre type, ce Kasonimo parle non seulement de vivre dans l’air, ce qui est strictement et physiquement impossible comme vous le dites mais en plus d’y voler. (rires)
- C’est quoi de toute manière ce mot : voler ? monsieur Facedetruite hein ? Il y a un chapitre de son livre qui porte sur le soin que le zoizo doit apporter à ses  pattes s’il veut  marcher  en toute sécurité sur la Terre.
- (Rires)
- Enfermez-le je hurle de lire des choses pareilles! On ne veut pas revivre encore un autre hurlubarbu qui se faisait passer pour le frère du Fils du Grand Mégalodon quand même.
- (Rires)
- Chacun sait que les pattes sont un mythe qui date de plusieurs millions d’années. Apparemment certains d’entre nous seraient sortis de notre univers pour y revenir après un temps. Ils auraient alors eu des pattes lors de leur exil on ne sait ù. Ce serait un ensemble de deux, (parfois quatre) nageoires rigides mais pliables sur un seul axe de 90 degrés. Ces pattes, situées près la nageoire caudale permettraient de se tenir à la verticale.
- (Rires)
- Comprenez bien le ridicule de tout ca.
- (Rires)
- Imaginez-vous avec ces trucs.
- (Rires)
- Vous auriez constamment la tête vers le haut et vous avanceriez sans doute vingt fois plus lentement qu’un Hippocampe..
- (Rires qui commencent à devenir irritants)
- et qui dit Hippocampe ne parle certes pas d’un Barracuda n’est-ce pas ?
Il a alors éclaté de rire comme il le fait constamment lorsqu’il traite de ces sujets...bizarres sur les ondes D’AQUIFÈRECONFIANCE. La Direction m’approuve ici. Nous allons éliminer les passages indiquant (Rires). C’est tout ce qu’il sait faire dans cette entrevue. Ca lui donne de l’assurance croit-on. Plusieurs affirment qu’il en a bien besoin pauvre Facedetruite. Donc on l’oublie si cela ne vous offusque pas évidemment.  Reprenons. Le professeur Mérou en était à décrire la difficulté que tout poisson qui se respecte aurait à se déplacer sur deux nageoi...sur deux pattes. Puis il a ajouté
« Quand je raconte ca aux enfants ils font tellement de bulles qu’on y voit plus rien. Des pattes ! Dans la vie on nage.  Personne ne marche, pas même la sole et la plie, personne ne vole, sinon la Raie qu’on dit stealth qui parfois effectue de curieuses manœuvres dans le secteur de la Baie 51, en plus d’avoir ce recouvrement très étrange sur le corps la rendant presqu’invisible. Nous connaissons aussi les Maximantastealth. Les Poissons faisant partie de petits groupements de conspiration sous-marine prétendent que ces espèces ont été copiées à partir de modèles de zoizos capturés dans le nord de la Mer de Roswell il y a des années de cela. Des zoizos capturés !!!!
-Avez-vous pris connaissance de ces histoires.
-Évidemment, le week-end avec les enfants et quelques Mérous de la famille pour égayer nos frayères.
-Et alors ?
- Imaginez-vous donc que des pièces organiques totalement inconnues auraient été retrouvées. De l’avis de leur de leur spécialiste, il s’agirait de plumes.
- De plumes vous dites ?
-Un matériau ultraléger avec des barbues très fines qui se déploient dans le sens contraire du courant. Cela n’est d’aucune utilité, elles cassent si elles subissent trop de pression. Ces gonis-lologues sont d’une naïveté incroyable. Vous verrez il y a une explication scientifique à tout alors un jour on comprendra mieux.
Et la Terre ?  Il s’agirait selon Kasonimo d’un autre Univers ?
Parlons-en de la terre. Dans le chapitre 128 de mon livre, je dis et je me cite : « La Terre est le résultat d’un agglutinement d’excréments flottants provenant des grandes baleines. Après avoir analysé le krill dont elle se nourrit j’en suis arrivé à la conclusion que la baleine expurge de son système la voilure externe de ces petites choses et que très légères elles finissent par se rassembler pour former une croûte épaisse et dure qui parfois atteint nos fonds et ressurgissent à la surface pour créer ce que cet auteur appelle Terre.
Évidemment absolument rien ne peut vivre sur ces croûtes et ce en raison de l’absence de toute nourriture possible mais surtout, parce que cette Terre est continuellement exposé à la toxicité mortelle de l’air. Si nous Poissons, espèce dominante de l’Univers des grandes Eaux ne pouvons vivre plus que quelques minutes, alors dites-moi ce qui pourrait vivre sur un tas d’excréments séchés ! Je vous expliquerai ce que veut dire séché.
Si une espèce a réussit à y demeurer depuis tout ce temps, il doit s’agit de créatures minuscules très primitives, incapables de se mouvoir de voir et surtout ...de sentir. Elles sont tout en bas de l’échelle d’évolution et croyez-moi je ne serais pas surpris d’attendre qu’elles sont éteintes. Ce ne serait pas une surprise, sous cet air toxique et parfois très violent. On en voit l’effet sur nos eaux de surface, ils disent que c’est 1000 fois pire au-dessus. Qui peut survivre à cela ? Non seulement poirsonne, mais rien du tout, RIEN.
Alors non, je ne suis pas intéressé à en parler davantage. Cet auteur a écrit un livre, sans aucune preuve comme d’habitude. Très soigné j’en conviens, mais croyez-moi. Notre univers liquide est le seul à permettre la vie et qui plus est la vie intelligente ! Nous sommes les Fils de Mégalodon, le Maître des Grandes eaux. Alors oubliez la Terre et quand au Ciel, dans lequel voleraient des bêtes à grandes nageoires, et handicapés par des pattes, ne me revenez pas avec cette image stupide pour Maquereaux attardés, j’en ai mal aux branchies. . Ce sont des canulars.
-Des calmars ?
-Non pas calmars, j'ai dit canulars. Je vous expliquerai, c’est un mot inventé par les Poissons clown et je suspecte que l'auteur en soit un.
-Un mot sur les GONIS, nos ouïditeurs bien branchiés, sont nombreux à se demander ce qui est sérieux et crédible dans ce phénomène.
-Ah oui évidemment nous y voilà...que sont ces Grandes Ombres Non identifiées qu’on voit de plus en plus à la surface ? Vous n’avez pas vu mon chapitre « LES GONIS : Une réfraction de la lumière sur les Coraux. ». C’est l’évidence même. Le bruit qu’elles font ? Chacun sait que les turbulences causées par les grandes marées font refluer des masses d’eaux qui s’infiltrent parfois dans des replis rocheux. Lorsque ces masses sont libérées et remontent à la surface on entend ce genre de bruit
.
Oui oui parfois on entend le plus souvent ces bruits quand les GONIS sont vus. Une simple coïncidence.
Pourquoi tant des nôtres disparaissent quand les GONIS sont là comme ensachés dans un coquillage troué ? Une autre illusion d’optique et nos excellents chercheurs, les Poissons d’Avril croient que ne sont que des sursauts provenant de la Mer des Rumeurs.
- Je veux bien me faire l’avocat du Grand Cachalot, alors dites-moi, comment expliquer que des milliers et des milliers de rapports font état...
- Mais oui mais oui je sais mais je me range du côté de la Commission Morue Condon qui a fort bien établit que seuls 5% de ces rapports sont inexpliqués, alors franchement D’autres questions ? Plus sérieuses svp ? Non ? Passons maintenant si vous le voulez bien au caractère Divin du Corail Sacré de la Grande Barrière qui nous le savons a été créé, comme nous tous, par le grand Mégalodon pour lequel, béni soit son nom..
Oh désolé on manque de temps monsieur le professeur Mérou. Merci de votre flottabilité  pour nos ouïditeurs.
Voilà c’était cette entrevue réalité par l’éminent professeur Mérou, source intarissable du grand Savoir sous toutes les profondeurs. La semaine prochaine nous recevrons le directeur de l’Institut Calmar. Ce regroupement qui comme on le sait nage à reculons, prétend que dans les profondeurs abyssales vivraient là des poissons monstrueux et lumineux. Comme personne n’a jamais pu atteindre de telles profondeurs sauf quelques anguilles un peu sottes de la Mer des Salesgarces il doit encore s’agir de ces fantaisies qui mettent quand même un de peu de gros sel dans notre eau de vie. Rappelez-vous toujours ce que nous disent les scientifiques comme le grand professeur Mérou, : si Nous illustres penseurs n’ont pas prouvé l’existence de quoique ce soit, alors ce quoique ce soit n’existe pas !
Donnons-nous un petit coup de queue, souhaitons-nous quelques beaux vers bien gras et à une prochaine de « C’est faux mais c’est le fun » sur la radio d’Aquifèreconfiance ».
Une présentation de Blob, le dentifrice à l’acide utilisé même par les Orques.

Code 707

argaiv1549

CE LIVRE EST UNE HÉRÉSIE SANS NOM !

Un article particulier de Casault

Un compte rendu des déclarations du Professeur Mérou

(Originalement publié sur la page Facebook de l’auteur, plusieurs habitués du site qui ne font pas dans les réseaux sociaux ont demandé à le lire. Le voici donc, remanié, approfondi, élargi et prêt à être fileté.)

JOURNAL DE L'OPERCULE AU PÉDONCULE

Aujourd'hui.

Météo pour la décennie : Très humide et plutôt froid dans les couches basses.

Un article de Lulu Merlu

(L'auteur Terrien, très jeune, aux prises avec Facedetruite)

Vous connaissez tous le professeur Mérou ? Mais au cas où vous l’ignorez, il s’agit du plus grand scientifique de notre temps, un des Poissons les plus intelligents de l’Univers.  Ses œuvres sont répandues sur tous les graviers de fond et plus personne ne parvient à le contredire dans la presque majorité des théories qu’il énumère concernant la formation de l’Univers, ses origines, les Peuples aquatiques fort nombreux qui le composent, les différents Cultes observés par ces derniers etc... Il est LA référence.

N’oublions pas non plus que ce grand scientifique est également le Grand Évêque de l’Église du renouveau Corallien.  Récemment il a d’ailleurs publié son plus récent ouvrage : « L’Univers des Grandes Eaux : le seul et l’Unique. » Évidemment le professeur Mérou le  recommande en toute humidité !Or récemment, sur les grands marchés entourant les Saints Coraux, et même dans les grandes Fosses Abyssales comme tout près des Cheminées Cuisantes se vend pour quelques pièces de crevettes momifiées, un livre étonnant, controversé il va sans dire,  intitulé : « L’Univers méconnu des ZOIZOS ».

L’auteur, un certain Kazonimo, est déjà connu pour certains ouvrages portant sur les Grandes Ombres Non Identifiées (GONIS) qui sont rapportées par plusieurs communautés dans tous les Océans. Ici il affirme qu’il existe trois univers. Le nôtre évidemment, un autre appelé Terre où des créatures vivraient et un troisième dans lequel des créatures très légères effectueraient des manœuvres absolument impossibles. Il l’appelle l’AIR. D’autres disent Ciel. Mais qu’importe les noms donnés  à ces mondes imaginaires, ils n’existent pas selon notre invité et qui le martèle avec férocité.. 

L'animateur de l'émission C'est faux mais c'est le fun, M Facedetruite un Micro-poisson réputé pour ses positions multiples dont la plus fréquente est contraire à tous les courants adverses. On lui reproche souvent son manque de fluidité, son septicisme inné et son arrogance, une maladie contractée près d’un site d’enfouissement d’idées reçues. Sur sa propriété. Mais bon, on ne choisit pas nos animateurs de bulles ! On les subit. 

Facedetruite a donc demandé au professeur Mérou ce qu’il pensait de ce livre du gonilogue Kazonimo. Voici ses réponses captées au cours d’une transmission de bulles sur le réseau AQUIFÈRECONFIANCE.    Voici donc l’entrevue qu’a accordée le professeur Mérou à  Facedetruite

«  Professeur Mérou vous avez lu ce livre qu’en pensez-vous, peut-il exister un ou d’autres univers que le nôtre ? (rire)

- Je suis désolé mais je me dois d’être aussi transparent que certains silures. Il est complètement fou cet auteur. Chacun sait que l’air tue après quelques minutes d’exposition. Je ne parviens pas à comprendre comment tous les gonilologues de son espèce ne détruisent pas sa réputation. Il y a vraiment des Poissons qui lisent ce genre de stupidités. L’Air tue ! On apprend ça dès qu’on sort de l’œuf, c’est la première mise en garde de tout parent ; NE JAMAIS QUITTER LA SÉCURITÉ DES EAUX.

Tout ce qui se meut, flotte, nage, rampe, crabote, homardise et ondule ne peut le faire que dans le seul Élément Sacré qui existe pour nous : l’eau minéralisée par le chlorure de sodium. C’est ça ou la mort. On ne vit et on ne survit que dans l’eau.

- Mais il n’y a pas des créatures marines qui sautent et nage dans l’air ? (rires)

- Effectivement. J’ai analysé ces cas d’Exocets qui parviennent à nager dans l’air sur de très courtes distances mais c’est tout. La hauteur incroyable de près d’un pied ...

- (Rires)

- ...qu'ils atteignent au-dessus de notre univers a déjà été mesurée par des collègues savants, des Thons de mon entourage et c’est fascinant. Mais c’est tout. Ils ne sont exposés à l’air que quelques secondes à la fois alors soyons sérieux.

- (Rires) Et ce pauvre type, ce Kasonimo parle non seulement de vivre dans l’air, ce qui est strictement et physiquement impossible comme vous le dites mais en plus d’y voler. (rires)

- C’est quoi de toute manière ce mot : voler ? monsieur Facedetruite hein ? Il y a un chapitre de son livre qui porte sur le soin que le zoizo doit apporter à ses  pattes s’il veut  marcher  en toute sécurité sur la Terre.

- (Rires)

- Enfermez-le ce Kasonimo, je hurle de lire des choses pareilles! On ne veut pas revivre encore un autre hurlubarbu qui se faisait passer pour le frère du Fils du Grand Mégalodon quand même.

 - (Rires)

- Chacun sait que les pattes sont un mythe qui date de plusieurs millions d’années. Apparemment certains d’entre nous seraient sortis de notre univers pour y revenir après un temps. Ils auraient alors eu des pattes lors de leur exil on ne sait où. Ce serait un ensemble de deux, (parfois quatre) nageoires rigides mais pliables sur un seul axe de 90 degrés. Ces pattes, situées près la nageoire caudale permettraient de se tenir à la verticale.

- (Rires)

- Comprenez bien le ridicule de tout ca.

- (Rires)

- Imaginez-vous avec ces trucs.

- (Rires)

- Vous auriez constamment la tête vers le haut et vous avanceriez sans doute vingt fois plus lentement qu’un Hippocampe..

- (Rires qui commencent à devenir irritants) 

- et qui dit Hippocampe ne parle certes pas d’un Barracuda n’est-ce pas ?

Il a alors éclaté de rire comme il le fait constamment lorsqu’il traite de ces sujets...bizarres sur les ondes D’AQUIFÈRECONFIANCE. La Direction m’approuve ici. Nous allons éliminer les passages indiquant (Rires). C’est tout ce qu’il sait faire dans ses entrevues. Ca lui donne de l’assurance croit-on. Plusieurs affirment qu’il en a bien besoin ce pauvre Facedetruite. Donc on l’oublie si cela ne vous offusque pas évidemment.  

Reprenons. Le professeur Mérou en était à décrire la difficulté que tout Poisson qui se respecte aurait à se déplacer sur deux nageoi...sur deux pattes. Puis il a ajouté 

« Quand je raconte ca aux enfants ils font tellement de bulles qu’on y voit plus rien. Des pattes ! Dans la vie on nage.  Personne ne marche, pas même la sole et la plie, personne ne vole, sinon la Raie qu’on dit stealth ou furtive, qui parfois effectue de curieuses manœuvres dans le secteur de la Baie 51, en plus d’avoir ce recouvrement très étrange sur le corps la rendant presqu’invisible. Nous connaissons aussi les Maximantastealth.

Les Poissons faisant partie de petits groupements de conspiration sous-marine prétendent que ces espèces ont été copiées à partir de modèles de zoizos capturés dans le nord de la Mer de Roswell il y a des années de cela. Des zoizos capturés !!!!

-Avez-vous pris connaissance de ces histoires.

-Évidemment, le week-end avec les enfants et quelques Mérous de la famille pour égayer nos frayères.

-Et alors ?

- Imaginez-vous donc que des pièces organiques totalement inconnues auraient été retrouvées. De l’avis de leur de leur spécialiste, il s’agirait de plumes.

- De plumes vous dites ?

-Un matériau ultraléger avec des barbues très fines qui se déploient dans le sens contraire du courant. Cela n’est d’aucune utilité, elles cassent si elles subissent trop de pression. Ces gonis-lologues sont d’une naïveté incroyable. Vous verrez il y a une explication scientifique à tout alors un jour on comprendra mieux.

-Et la Terre ?  Il s’agirait selon Kasonimo d’un autre Univers ?

-Parlons-en de la terre. Dans le chapitre 128 de mon livre, je dis et je me cite : « La Terre est le résultat d’un agglutinement d’excréments flottants provenant de l'anus des grandes baleines. Après avoir analysé le krill dont elle se nourrit, j’en suis arrivé à la conclusion que la baleine expurge de son système la voilure externe de ces petites créatures et que très légères elles finissent par se rassembler pour former une croûte épaisse et dure qui parfois atteint nos fonds. Elles finissent par ressurgir à la surface pour créer ce que cet auteur appelle Terre.

Évidemment, absolument rien ne peut vivre ni même survivre sur ces croûtes et ce en raison de l’absence de toute nourriture possible mais surtout, parce que cette Terre est continuellement exposée à la toxicité mortelle de l’air. Si nous Poissons, espèce dominante de l’Univers des grandes Eaux ne pouvons vivre plus que quelques minutes, alors dites-moi ce qui pourrait vivre sur un tas d’excréments séchés ! Je vous expliquerai ce que veut dire séché. 

Si une espèce a réussit à y demeurer depuis tout ce temps, il doit s’agit de créatures minuscules très primitives, incapables de se mouvoir, de voir et surtout ...de sentir. Elles sont tout en bas de l’échelle d’évolution et croyez-moi, je ne serais pas surpris d’apprendre qu’elles sont éteintes. Ce ne serait pas une surprise, sous cet air toxique et parfois très violent. On en voit l’effet sur nos eaux de surface, ils disent que c’est 1000 fois pire au-dessus. Qui peut survivre à cela ? Non seulement poirsonne, mais rien du tout, RIEN.

Alors non, je ne suis pas intéressé à en parler davantage. Cet auteur a écrit un livre, sans aucune preuve comme d’habitude. Très soigné j’en conviens, mais croyez-moi, notre univers liquide est le seul à permettre la vie et qui plus est la vie intelligente ! Nous sommes les Fils de Mégalodon, le Maître des Grandes eaux. Alors oubliez la Terre et quand au Ciel, dans lequel voleraient des bêtes à grandes nageoires, et handicapés par des pattes, ne me revenez pas avec cette image stupide pour Maquereaux attardés, j’en ai mal aux branchies.  Ce sont des canulars.

-Des calmars ?

-Non pas des calmars, j'ai dit canulars. Je vous expliquerai, c’est un mot inventé par les Poissons clown et je suspecte que l'auteur Kazonimo en soit un.

-Un mot sur les GONIS, nos ouïditeurs bien branchiés, sont nombreux à se demander ce qui est sérieux et crédible dans ce phénomène. 

-Ah oui évidemment nous y voilà...Que sont ces Grandes Ombres Non identifiées qu’on voit de plus en plus à la surface ? Vous n’avez pas vu mon chapitre « LES GONIS : Une réfraction de la lumière sur les Coraux. » C’est l’évidence même.

-Et le bruit qu’elles font ?

-Chacun sait que les turbulences causées par les grandes marées font refluer des masses d’eaux qui s’infiltrent parfois dans des replis rocheux. Lorsque ces masses sont libérées et remontent à la surface on entend ce genre de bruit.

-Oui mais certains disent qu'on entend le plus souvent ces bruits quand les GONIS sont vus.

-Une simple coïncidence, voyons réfléchissez au lieu de rire constamment ..

- Pourquoi tant des nôtres disparaissent quand les GONIS sont là comme ensachés dans un coquillage troué ?

- Aaaah. Une autre illusion d’optique et nos excellents chercheurs, les Poissons d’Avril croient que ce ne sont que des sursauts provenant de la Mer des Rumeurs.

- Je veux bien me faire l’avocat du Grand Cachalot, alors dites-moi, comment expliquer que des milliers et des milliers de rapports font état...

- Mais oui mais oui je sais mais je me range du côté de la Commission Morue Condon qui a fort bien établie que seuls 5% de ces rapports sont inexpliqués, alors franchement... D’autres questions ? Plus sérieuses svp ? Non ? Passons maintenant si vous le voulez bien au caractère Divin du Corail Sacré de la Grande Barrière qui nous le savons a été créé, comme nous tous, par le grand Mégalodon pour lequel, béni soit son nom..

-Oh désolé on manque de temps monsieur le professeur Mérou. Merci de votre flottabilité  pour nos ouïditeurs. 

*

Voilà c’était cette entrevue réalité par l’éminent professeur Mérou, source intarissable du grand Savoir sous toutes les profondeurs. La semaine prochaine nous recevrons le directeur de l’Institut Calmar. Ce groupe qui comme on le sait, nage à reculons, prétend que dans les profondeurs abyssales vivraient là des poissons monstrueux et lumineux.

Comme personne n’a jamais pu atteindre de telles profondeurs sauf quelques anguilles un peu sottes de la Mer des Salesgarces, il doit encore s’agir de ces fantaisies qui mettent quand même un de peu de gros sel dans notre eau de vie. Rappelez-vous toujours ce que nous disent les scientifiques comme le grand professeur Mérou, : Si Nous illustres penseurs n’ont pas prouvé l’existence de quoique ce soit, alors ce quoique ce soit n’existe pas !

Donnons-nous un petit coup de queue, souhaitons-nous quelques beaux vers bien gras et à une prochaine de « C’est faux mais c’est le fun » sur la radio d’Aquifèreconfiance ».

Une présentation de Blob : le dentifrice à l’acide, utilisé même par les Orques et de Juittt la meilleure huile de sardine qui soit de ce côté est de l'Atlantique..