Code 1217
Pour faire suite à l'article JUDAS N,ÉTAIT PAS UN TRAITRE. Voici le retranscription en fr de l'Evangile de Judas présenté en 2006 par la National Geographic society. 

N’oubliez jamais que les croyances de l’un sont les hérésies de l’autre et inversement en ce que toute chose sur Terre n’est jamais entièrement vrai pas plus qu’entièrement faux et qu’il n’appartient qu’à l’Esprit dépouillé de la chair d’en établir l’éternelle distinction. ( Jean Casault)

argaiv1939

 

 

(Introduction)

(33) L’exposé secret de la révélation que Jésus fit à Judas Iscarioth pendant les trois jours précédent la Pâques.

(Le ministère terrestre de Jésus)

Quand Jésus apparut sur terre, il réalisa des miracles et de grands prodiges pour le salut de l’humanité. Et puisque certains marchaient dans la voie de la justice tandis que d’autres marchaient dans celle de la transgression, les douze disciples furent appelés.
Il commença à leur parler des mystères de l’au-delà du monde et de ce qui adviendrait à la fin. Souvent, il n’apparaissait pas à ses disciples tel qu’en lui-même, mais se trouvait parmi eux comme un enfant.

(Scène 1 : Jésus dialogue avec ses disciples :
la prière d’action de grâce)

Un jour, il se trouvait avec ses disciples en Judée et les trouva rassemblés et assis dans une pieuse observance. Quand il s’approcha de ses disciples, (34) rassemblés assis et offrant une prière d’action de grâce sur le pain, il rit.
Les disciples lui dirent : « Maître, pourquoi ris-tu de nos prières d’action de grâce ? Nous avons fait ce qui est juste».
Il répondit et leur dit : « Je ne ris pas de vous.
Vous n’agissez pas de votre plein gré mais parce que votre dieu* sera célébré à travers votre action ».
Ils dirent : « Maître, tu es […] le fils de notre dieu* ».
Jésus leur dit : « Comment me connaissez-vous ?
En vérité, je vous le dis, aucun parmi vous dans cette génération ne me connaîtra ».

(Les disciples se mettent en colère)

Quand ses disciples entendirent ceci, ils se mirent en colère
et devinrent furieux et commencèrent à blasphémer contre lui dans leur cœur.
Quand Jésus observa leur manque de compréhension, il leur dit :
« Pourquoi cette agitation qui vous conduit à la colère ?
Votre dieu est en vous et […] (35) a provoqué cette colère dans vos âmes. Que celui d’entre vous qui est assez fort parmi les êtres humains
présente l’humain parfait et se tienne devant ma face ».
Ils dirent tous : « Nous avons la force ».
Mais leur esprit n’osait pas se tenir face à lui, sauf Judas Iscarioth. Il put se tenir devant lui, mais ne pouvait le regarder dans les yeux et il détourna son visage.
Judas lui dit : « Je sais qui tu es et d’où tu viens.
Tu es du royaume immortel de Barbelo**.
Et je ne suis pas digne de prononcer le nom de celui qui t’as envoyé. »

(Jésus parle à Judas en privé)

Sachant que Judas méditait sur ce qui était exalté, Jésus lui dit :
« Ecartes-toi des autres et je te dirai les mystères du royaume.
Il te sera possible de l’atteindre, mais tu auras beaucoup à souffrir.
(36) Car un autre te remplacera, afin que les douze disciples puissent à nouveau être au complet avec leur dieu*. »
Judas lui dit : « Quand me diras-tu ces choses,
et quand le grand jour de lumière se lèvera sur la génération . »
Mais quand il dit cela, Jésus le quitta.

(Scène 2 : Jésus apparaît de nouveau aux disciples)

Le lendemain matin de cet épisode, Jésus réapparaît à ses disciples.
Ils lui dirent : « Maître, où étais-tu allé
et qu’as tu fait après nous avoir quitté ? »
Jésus leur dit :
« Je suis allé vers une autre grande et sainte génération. »
Ses disciples lui dirent :
« Seigneur, quelle est cette grande génération
qui nous est supérieure et plus sainte que nous,
qui n’est pas maintenant dans ces royaumes ? »
Quand Jésus entendit cela, il rit et leur dit :
« Pourquoi pensez-vous dans votre cœur à cette génération forte et sainte ? (37) En vérité, je vous le dis, personne né dans cette éon*** ne connaîtra cette génération et aucune cohorte d’anges des étoiles ne régnera sur cette génération, et aucun mortel ne peut y être associé, car cette génération ne vient pas de […] ce qui est devenu […]. Votre génération est celle de l’humanité […] puissance, que […] les autres puissances […] par lesquelles vous régnez.»
Quand ses disciples entendirent cela, leur esprit à chacun en fut troublé. Ils ne purent prononcer un mot.
Un autre jour, Jésus vint vers eux. Ils lui dirent :
« Maître, nous vous avons vu en vision, car nous avons eu de grands rêves la nuit […]. »
Il leur dit : « Pourquoi, avez-vous […] quand vous vous êtes cachés ? ». (38)

(Les disciples ont une vision du temple et en discutent)

Ils disent : « Nous avons vu une grande maison avec un large autel à l’intérieur, et douze hommes — ce sont les prêtres selon nous — et un nom. Et une foule de gens attend à cet autel, jusqu’à ce que les prêtres [...] et reçoivent les offrandes. Mais nous avons attendu. »
Jésus dit : « A quoi ressemblent les prêtres ? »
Ils dirent : « Certains […] deux semaines ; certains sacrifient leurs propres enfants, d’autres leurs femmes, en signe de louange et d’humilité parmi eux ; d’autres couchent avec des hommes ; d’autres sont impliqués dans des massacres ; certains commettent une multitude de péchés et d’actes illégaux. Et les hommes qui se tiennent devant l’autel invoquent ton nom, (39) et parmi tous les actes de leur faiblesse, les sacrifices sont achevés […].»
Après avoir dit ceci, ils se turent, car ils étaient troublés.

(Jésus donne une interprétation allégorique
de la vision du temple)

Jésus leur dit : « Pourquoi êtes-vous troublé ? En vérité je vous le dit, tous les prêtres qui se tiennent devant l’autel invoquent mon nom. A nouveau je vous le dis, mon nom a été écrit sur ce […] des générations des étoiles à travers les générations humaines. Et ils ont planté des arbres sans fruits, en mon nom, de manière honteuse. »
Jésus leur dit : « Ceux que vous avez vu recevoir les offrandes à l’autel, c’est vous. C’est le dieu que vous servez, et vous êtes ces douze hommes que vous avez vus. Le bétail que vous avez vu amenés au sacrifice sont tous ceux que vous avez induit en erreur (40) devant cet autel […] se tiendront et feront usage de mon nom de cette façon, et des générations d’hommes pieux lui seront loyales. Après lui, un autre homme se tiendra là parmi les fornicateurs et un autre se tiendra parmi les massacreurs d’enfants, et un autre parmi ceux qui couchent avec les hommes, et ceux qui font abstinence, et le reste de ceux qui sont pollués, sans loi et dans l’erreur, et ceux qui disent : “Nous sommes comme des anges” ; ils sont les étoiles qui amènent toute chose à son achèvement. Car pour les générations humaines, il a été dit, “Regarde, Dieu a reçu ton sacrifice des mains d’un prêtre”- c’est-à-dire, d’un ministre de l’erreur. Mais c’est le Seigneur, le Seigneur de l’Univers, qui commande, “Au dernier jour, il leur sera fait honte”.» (41)
Jésus leur dit : « Arrêtez de sacrifier […] ce que vous avez […] sur l’autel, puisqu’ils sont au-dessus de vos étoiles et de vos anges, et sont déjà arrivés à leur accomplissement. Donc qu’ils soient piégés devant vous, et qu’ils partent ...

[… environ 15 lignes manquantes … ]

... générations […]. Un boulanger ne peut nourrir toute la création (42) sous le [ciel]. Et […] pour eux […] et […] pour nous et […]. »
Jésus leur dit : « Arrêtez de me combattre. Chacun de vous a sa propre étoile, et chacun ...

[… environ 17 lignes manquantes … ]

(43) ...dans […] qui est venu […] printemps pour l’arbre […] de cet éon […] pour un temps […] mais il est venu pour arroser le paradis de Dieu, et la génération qui durera, car il ne profanera pas le chemin de vie de cette génération, mais […] pour toute l’éternité. »

(Judas interroge Jésus à propos de cette génération
et des générations humaines)

Judas lui dit : « Rabbi, quelle sorte de fruits cette génération produit-elle ? ».
Jésus dit : « Les âmes de chaque génération humaine mourront. Quand cependant ces gens auront achevé le temps du royaume et que l’esprit les quittera, leurs corps mourront mais leurs âmes continueront à vivre, et elles seront emportées.»
Judas dit : « Et que feront le reste des générations humaines ? »
Jésus dit : « Il est impossible (44) de semer sur le roc et de récolter des fruits. Ceci est aussi la manière […] la génération déshonorée […] et le corruptible Sophia […] la main qui a créé les gens mortels, afin que leurs âmes s’élèvent vers les royaumes éternels d’en haut. En vérité je te le dis, […] ange […] puissance sera capable de voir que […] ceux à qui […] les générations saintes […]. »
Après que Jésus eut dit cela, il partit.

(Scène 3 : Judas raconte une vision et Jésus lui répond)

Judas dit : « Maître, comme tu les as tous écoutés,
maintenant écoute-moi. Car j’ai eu une grande vision. »
Quand Jésus entendit cela, il rit et lui dit :
« Toi le treizième esprit, pourquoi fais-tu tant d’effort ?
Mais parle, et je t’écouterai. »
Judas lui dit : « Dans ma vision, je me suis vu alors que les douze disciples me lapidaient et (45) me persécutaient durement. Et j’arrivais également à l’endroit où […] après toi. Je vis une maison…, et mes yeux n’en pouvaient saisir la taille. De grands hommes l’entouraient, et cette maison avaient un toit de verdure, et au milieu de la maison se trouvait une foule ...
[… 2 lignes manquantes …]
... disant, « Maître, emmène moi avec ces gens. »
Jésus répondit et dit : « Judas, ton étoile t’a fait erré ».
Il continua : « Aucun mortel n’est digne d’entrer dans la maison que tu as vu, car ce lieu est réservé aux saints. Ni le soleil ni la lune n’y régneront, ni le jour, mais celui qui est saint y habitera toujours, dans le royaume éternel avec les saints anges. Regarde, je t’ai expliqué les mystères du royaume (46) et je t’ai appris les erreurs des étoiles ; et […] l’envoie […] sur les douze éons. »

(Judas interroge Jésus sur son propre sort)

Judas dit : « Maître, serait-ce que ma semence est sous le contrôle des Maîtres ? »
Jésus répondit et lui dit : « Viens, que je ...
[… 2 lignes manquantes …]
... mais que tu souffriras beaucoup quand tu verras le royaume et toutes sa génération. »
Quand il entendit cela, Judas lui dit :
« Quel bien y a-t-il que je l’ai reçu ? Car tu m’as écarté pour cette génération. »
Jésus répondit et dit : « Tu deviendras le treizième,
et tu seras maudit par les autres générations, et tu règneras sur elles.
Dans les derniers jours ils maudiront ton ascendance (47) jusqu’à la génération sainte. »

(Jésus enseigne à Judas la cosmologie,
l’Esprit et l’Inengendré)

Jésus dit : « Viens, que je puisse t’enseigner les secrets que personne n’a jamais vu. Car il existe un royaume grand et sans limite, dont aucune génération d’anges n’a vu toute l’étendue, dans lequel il y a un grand esprit invisible.
Qu’aucun œil d’ange n’a jamais vu
Qu’aucune pensée du cœur n’a jamais comprise,
Et qui ne fut jamais appelé d’aucun nom.
Et un nuage lumineux apparut là. Il dit : “Qu’un ange soit créé qui soit mon serviteur.”
Un grand ange, l’Inengendré, divin et illuminé, émergea du nuage. A cause de lui, quatre autres anges apparurent d’un autre nuage, et ils devinrent les serviteurs de l’angélique Inengendré. L’Inengendré dit : (48) “Qu’il soit créé […]” et il fut créé [...]. Et il créa le premier astre lumineux pour régner sur lui. Il dit : “Que les anges soient créés pour le servir, et des myriades innombrables vinrent à l’être”. Il dit : “Qu’un éon illuminé vienne à l’être”. Il créa le deuxième astre lumineux pour régner sur lui, ainsi que des myriades d’anges innombrables, pour offrir leur service. C’est ainsi qu’il créa le reste des éons illuminés. Ils les fit régner sur eux, et il créa pour eux des myriades d’anges innombrables, pour les assister. »

(Adamas et les astres lumineux)

« Adamas fut dans le premier nuage lumineux qu’aucun ange n’a jamais vu parmi tous ceux appelés ‘Dieu ’. Il (49) […] que […] l’image […] et après la ressemblance de cet ange. Il fit apparaître l’incorruptible génération de Seth […] les douze […] les vingt-quatre […]. Il fit apparaître soixante-douze astres dans la génération incorruptible, selon la volonté de l’Esprit. Les soixante douze astres eux-mêmes firent apparaître trois cent soixante astres dans la génération incorruptible, selon la volonté de l’Esprit que leur nombre soit de cinq pour chacun.
Les douze éons des douze astres constituent leur père, avec six cieux pour chaque éon, pour qu’il y ait soixante-douze cieux pour les soixante-douze astres, et pour chacun (50) d’eux cinq firmaments, pour un total de trois cent soixante firmaments […].
Il leur fut donné autorité et une grande armée d’anges sans nombre, pour la gloire et l’adoration, et après cela aussi des esprits vierges, pour la gloire et l’adoration de tous les éons et de tous les cieux et de tous leurs firmaments.»

(Le cosmos, le chaos, et le monde d’en dessous)

« La multitude de ces immortels est appelée le cosmos — c’est-à-dire, la perdition — par le Père et les soixante-douze astres qui sont avec l’Inengendré et ses soixante-douze éons. En lui le premier humain est apparu avec ses pouvoirs incorruptibles. Et l’éon qui apparut avec sa génération, l’éon dans lequel sont le nuage de la connaissance et l’ange, est appelé (51) E1. […] éon […] après que […] dit, ‘Que soient douze anges pour régner sur le chaos et le monde d’en dessous.’ Et regarde, du nuage apparut un [ange] dont le visage était enflammé et dont l’apparence était défigurée par le sang. Il s’appelait Nebro, ce qui signifie rebelle ; d’autres l’appelait Yaldabaoth. Un autre ange, Saklas, vint aussi du nuage. Aussi Nebro créa six anges — ainsi que Saklas — pour être ses assistants, et ceux-ci produirent douze anges dans les cieux, qui reçurent chacun une portion des cieux.

(Les maîtres et les anges)

Les douzes maîtres parlèrent avec les douze anges : “Que chacun de vous (52) […] et qu’ils […] génération ...
[… une ligne perdue …]
... anges” :
Le premier est Seth, qui est appelé Christ.
Le second est Harmathoth, qui est […].
Le troisième est Galila.
Le quatrième est Yobel
Le cinquième est Adonaios.
Ce sont les cinq qui règnent sur le monde d’en dessous, et surtout sur le chaos.»

(La création de l’humanité)

«Alors Saklas dit aux anges :
“Créons un être humain à la ressemblance et à l’image.”
Ils façonnèrent Adam et sa femme Eve, qui est appelée, dans le nuage, Zoé.
Car par ce nom toutes les générations cherchent l’homme,
et chacune d’elles appelle la femme par ces noms.
Maintenant, Saklas ne commanda (53) pas sauf […] les générations
[…] ceci […]. Et le maître dit à Adam : “Tu vivras longtemps avec tes enfants”. »

(Judas interroge sur le destin d’Adam et de l’humanité)

Judas dit à Jésus :
« Quelle est la durée de temps que les êtres humains vivront ? »
Jésus dit :
« Pouquoi te poses-tu la question, qu’Adam, avec sa génération,
a vécu la durée de sa vie à l’endroit où il a reçu son royaume,
avec la longévité avec son maître? ».
Judas dit à Jésus :
« Est-ce que l’esprit humain meurt ? »
Jésus dit :
« C’est pourquoi Dieu ordonna à Michael de donner
les esprits des gens à eux en prêt,
pour qu’ils puissent offrir leur service,
mais le Suprême ordonna à Gabriel de donner les esprits
à la génération suprême qui n’a pas de maître au-dessus d’elle
— c’est-à-dire, l’esprit et l’âme. Aussi, le reste des âmes ... (54)
[… une ligne manquante …]

(Jésus évoque la destruction des méchants
avec Judas et d’autres)

« […] lumière ...
[… presque 2 lignes manquantes …]
... autour […] laisse […] esprit qui est dans toi habiter en cette chair parmi les générations des anges.
Mais Dieu a permis que la connaissance soit donnée à Adam et à ceux avec lui,
pour que les rois du chaos et de monde d’en dessous ne puisse pas régner sur eux. »
Judas dit à Jésus : « Donc que vont faire ces générations ? »
Jésus dit : « En vérité je te le dis, pour toutes,
les étoiles amènent les choses à leur achèvement.
Quand Saklas achèvera la durée qui lui a été assigné,
leur première étoile apparaîtra avec les générations,
et elles finiront ce qu’elles ont dit qu’elles feraient.
Alors elles forniqueront en mon nom et tueront leurs enfants (55) et elles […] et ...

[… environ 6 lignes et 1/2 manquantes …]

mon nom, et il […] ton étoile au-dessus du treizième éon. »
Après ceci Jésus rit.
Judas dit : « Maître, pourquoi te moques-tu de nous ? »
Jésus répondit et dit :
« Je ne ris pas de vous mais de l’erreur des étoiles,
car ces six étoiles errent avec ces cinq combattants,
et ils seront détruits avec leurs créatures. »

(Jésus parle de ceux qui sont baptisés
et de la trahison de Judas)

Judas dit à Jésus :
« Dis moi, que feront ceux qui ont été baptisés en ton nom ? »
Jésus dit :
« En vérité, je te le dis, ce baptême (56) […] mon nom ...

[… environ 9 lignes manquantes …]

... à moi. En vérité, je te le dis, Judas,
ceux qui offrent des sacrifices à Saklas […] Dieu ...
[… 3 lignes manquantes …]
... tout ce qui est mauvais.
« Mais tu les surpasseras tous.
Car tu sacrifieras l’homme qui me revêt.»

Déjà ta corne a été dressée,
Ta colère a été enflammée,
Ton étoile s’est montrée brillante,
Et ton cœur a […].(57)

« En vérité […] ton dernier […] devient ...
[… environ 2 lignes et 1/2 manquantes …]
... souffre ...
[… environ 2 lignes manquantes …]
... le maître, puisqu’il sera détruit. Et alors l’image de la grande génération d’Adam sera exaltée, car avant le ciel, la terre, et les anges, cette génération, qui appartient aux royaumes éternels, existe. Ecoute, tout t’a été dit. Lève les yeux et regarde le nuage et la lumière qui s’y trouvent et les étoiles qui l’entourent. L’étoile qui montre le chemin est ton étoile. »
Judas leva les yeux et vis le nuage lumineux, et il y entra. Ceux qui se tenaient sur le sol entendirent une voix venant du nuage, disant, (58)[…] génération suprême […] … image […]

[… environ 5 lignes manquantes …]

(Conclusion : Judas trahit Jésus)

[…] Leurs grands prêtres murmuraient car il avait été dans la pièce des invités pour sa prière. Mais certains des scribes qui étaient là le surveillaient étroitement pour l’arrêter pendant la prière, car ils craignaient le peuple, puisqu’il était considéré par tous comme un prophète.
Il approchèrent de Judas et lui dirent :
« Que fais-tu ici ? Tu es le disciple de Jésus. »
Judas leur répondit comme ils le souhaitaient.
Et il reçut de l’argent et le leur livra.

L’EVANGILE DE JUDAS

—•o0O0o•—



——— Notes —————————————————————————

* Conformément aux doctrines gnostiques, le dieu des disciples (qui représentent les chrétiens de la Grande Eglise) est le dieu de l’Ancien Testament, un démiurge mauvais et inférieur (appelé plus loin Saklas ; feuillet 52) qui a créé le monde. Jésus s’en distingue donc, il n’est pas le fils de ce démiurge créateur, que dans leur ignorance les disciples adorent, mais il vient de la Suprême Puissance du panthéon gnostique (nommée « Seigneur de l’Univers » au feuillet 40).

** Barbelo est une entité céleste féminine qui dans certains systèmes gnostiques a les mêmes fonctions que Sophia (voir feuillet 44). C’est donc une divinité mauvaise et créatrice du monde au côté du Démiurge, mais elle s’en serait ensuite repentie, et sa souffrance dans le monde avant son retour aux cieux symbolise l’itinéraire de vie du gnostique.

*** Les éons, du grec aiôn, sont des périodes de temps, des ères, voire des ‘éternités’. Comme les ‘générations’, ils rythment le temps mythologique gnostique. Ce sont des émanations du monde céleste qui sont parfois personnalisées et vont par couples.


La traduction qui précède n’a pas de caractère scientifique, elle vise simplement à donner au lecteur non informé une idée du contenu de l’évangile de Judas. Elle ne reprend donc pas l’appareil de notation critique indiquant les nombreuses incertitudes du manuscrit original ; seuls sont indiqués entre crochets […] les manques. Elle a été réalisée Annick Jacq et Patrice Rolin sur la base de la version provisoire anglaise proposée par la National Geographic Society.

Le lecteur qui désire approfondir consultera la traduction provisoire et critique en français (PDF) par Pierre Cherix, de l’Association pour l’Etude de la Littérature Apocryphe (AELAC), à partir de la transcription en copte sahadique provisoire rendue publique par la National Geographic Society.