Pour en savoir davantage sur comment vous procurer les livres de Jean Casault
Cliquez ici
23 juillet 2015
C'EST LE BOUTTE d'la MARDE
La masse critique s,en vient !
Un article de CASAULT
La masse critique se construit !
Un article de Casault
Vous savez ce qu’est la masse critique ? C’est quelque chose de fort intéressant, d’un peu mystérieux et lorsqu’on travaille dans le domaine des IDÉES comme celles qui s’expriment à-travers l’ufologie, la métaphysique et autres, la masse critique est extrêmement importante. En gros, la masse critique  veut dire que pour que ca se mette à rouler il faut atteindre un nombre x de poussée.
Vous êtes trois gros gars solides et vous essayez de sortir le Grand Cherokee de votre chum enlisé dans la neige et rien n’y fait. Il aurait du acheter une Subaru vous dites-vous quand là, la femme d’un des trois monstres arrive avec ses petites mains sur les hanches et décide de se placer entre les trois énormités et pousse à son tour. Et c’est alors que le 4x4 se met à bouger.
Est-elle plus forte que les trois débardeurs XXL ? Non pas du tout, mais en exerçant sa petite poussée de rien du tout, elle a fait en sorte que la force nécessaire pour contrer l’inertie du véhicule volé-par-Chrysler-pour-se-faire-pardonner-ses-bagnoles-pourries-des-années- 80 a été atteinte.
Ce qu’on peut en faire passer des messages dans un petit paragraphe hein ?
Revenons à la masse critique. Dans une cuisine normale située dans un pays normal, à température ambiante normale bref n’importe où sauf au Québec qui de ce temps ci n’a foutrement rien de normal, l’eau bouille à 100 C . Pas à 98 ni à 99.  Le petit degré qui manque constitue l’atteinte de la masse critique nécessaire pour que l’eau bouille.
Une pompe à eau qui veut aspirer de l’eau douce depuis une nappe souterraine pourra le faire jusqu’à concurrence de 10,33 mètres. Au-delà de ce nombre, la pompe va aspirer de l’air.  Le « au-dela de ca » est le nombre critique vous me suivez ? Et il en va de même de millions d’autres  petits phénomènes, touchant tous les domaines possibles et imaginables.
L’électricité, les orages, le prix de l’essence, l’explosion d’une bombe nucléaire, bref toutes ces petites choses qui font de la vie ce qu’elle est sont régies par des nombres critiques qui font que ca passe ou ca casse.
La fille au bar vous a regardé un millième de secondes de plus que prévu ? La chasse est ouverte.
Ouais je blague, mais dans les faits le phénomène de la masse critique pour un ufolo-métaphysicien branché sur l’output c’est fondamental. En d’autres termes, il espère qu’un jour un nombre X d’individus vont adhérer à l’IDÉE que des IS sont ici, de sorte que tout devienne limpide et évident . Devant une telle situation les gouvernements pourraient alors se mettre à discloser sans gêne et tout le monde applaudirait. Presque tous, même si une masse critique est atteinte il y a toujours des irréductibles gaulois. Hé il y a encore des gens qui fument même si une masse critique de gens sur Terre ont finalement adhéré à l’IDÉE que fumer c’est con ! Oh ils le savent mais ils fument quand même. Qu’importe.
Le problème avec la méta-ufologie c’est que d’autres IDÉES fortement ancrées font barrage à cette masse critique qui croyez-le ou non n’a pas besoin d’être si élevée qu’on le croit.
L’autre problème c’est qu’une masse critique dans un domaine, doit se manifester proportionnellement à l’étendue actuelle de cette idée.  Comme par exemple, une masse critique de gens peuvent décider demain matin que le sirop d’érable  peut remplacer le sucre blanc et le miel . Du jour au lendemain on se retrouverait avec du sirop d’érable partout même dans le café (???)
C’est un exemple, on se calme ! Mais une telle idée ne verrait le jour que là où le sirop d’érable est présent. Il est très rare aux USA, complètement absent en Europe où il est plus cher que du Chanel No 5, alors évidemment cette IDEE serait restreinte au Québec et au Vermont.
Le problème avec l’ufologie c’est que même si tout le quartier Rosemont de Montréal, Mont Bleu de Gatineau et Limoilou de Québec se mettent à tripper UFO, ca ne changera rien à Washington, Londres et Moscou.
La job est immense.
Le barrage qui empêche la masse critique de cette IDÉÉ  de faire son chemin est culturel, scientifique et religieux.  Culturel en ce sens, que la pluralité des mondes habités, l’ufologie, les manifestations métaphysiques n’ont JAMAIS été enseignées dans les écoles. Or un adulte, une fois éduqué entre dans la vie avec le bagage culturel de ses parents et de ses années scolaires. Dans sa culture à venir, le cinéma va jouer là-dessus mais ce n,est rien pour rendre le phénomène donc l’IDÉE crédible, puisque qui dit cinéma dit fiction. En général évidemment il y a toujours des exceptions. Le barrage scientifique est en train de se rompre mais jusqu’à il y a 5 ou 6 ans, la notion de vie intelligente n’a presque jamais été débattue at large. Un petit article ici un autre là et c’est tout. Côté OVNI c’est la matraque à coup sûr.  L’autre barrage, religieux, n’a jamais enseigné quoique ce soit sur d’autres mondes sauvés par le Christ- Jésus.  Si Jésus n’en a pas parlé, ni le pape, ni le Curé, alors ca n’existe pas ou c’est l’œuvre du démon ( surtout chez les anglophones anglicans, qui trippent fort sur Satan) .
Or voilà que je reçois un courriel intéressant. Ce n’est qu’un courriel, mais rappelez-vous la petite madame et le Cherokee !  L’histoire est la suivante.  Le témoin était avec son vieux père quand soudainement un objet hallucinant leyur est apparu en pleine face. Poyur le témoin c,est clair c,est un vaisseau. Je vous libère des détails, croyez-moi sur parole c,est du solide.
Le problème c’est que l’enquête est difficilement appuyée par les déclarations du bonhomme. Son fils n,est pas très impressionné disons. Anyway, le cas est très bon et crédibile, il est juste clair que le vieux monsieur est un peu dépassé par ca et ne veut rien dire la dessus. Pour lui  c’est...rien...une lumière....pis après ?
J’ai une petite anecdote personnelle. Mon père né en 1902 a capoté plus que n’importe quel homme des générations à venir parce qu’à son époque l’électricité était un luxe. Ce n’est que sur le tard, qu’on a eu un réfrigérateur pour remplacer la boîte de bois avec des gros cubes de glace sèche. Le vendeur passait à cheval dans la cour arrière du 660 St Cyrille Ouest à Québec.  Inutile de vous dire que lorsque la radio est apparue c’était WOW, puis la télé, Double WOW, la télé couleur Triple wow et finalement sa première ciné-caméra et son premier 35 mm pour faire des diapos.
Le dimanche, plusieurs semaines après qu’il ait tout fait développé ça, on avait droit au Ciné-Roland dans le salon. 18 minutes de film 8 mm () et une demie heure de « slides »,qu’aujourd’hui un kid de 9 ans va faire pour le fun avec son cell. Puis avec les années ces mêmes appareils n’ont fait que s’améliorer sans autre inventions de type WOW.
Mais  un jour on inventa la caméra pour VHS. A cette époque mon père était déjà très vieux, ne dépensait plus son argent avec des bébelles et se fermait tranquillement, à l’abri, n’aimant pas tellement l’hiver de son existence. Frôlant les 90 qui le blâmerait. Il ignorait donc l’existence de cette caméra.
Alors un beau week-end de décembre, je pars d’Ottawa et je me rends chez mes parents avec ma blonde pour les Fêtes. Tout le monde est là, le dry gin coule à flots ( il n’a que ça) et pendant que personne ne regarde, je branche mes fils RCA à l’arrière de sa télé et je filme ce qui se passe dans le salon. Je dis à mon père : Regarde, en pointant l’écran. Il se retourne fronce les sourcils, voit ma caméra mais avant de s’étonner de cet immense truc que je porte, il essaie de comprendre pourquoi c’est lui qu’on voit à la télé.  Pour Papa, Ed Sullivan, Michelle Tyssère et Johnny Carson ont ce droit sacré d’être à la télé. Ca ne fait que ca une télé. Il est IMPOSSIBLE que lui et sa famille soient là à l’écran. Machinalement il attache son col.
La je prends cinq minutes je lui explique tout avec démonstration etc... et dans son cerveau s’allume une lumière. Il réalise que la caméra et ce qu’il y a à la télé c’est ca l’affaire. Moi son fils, je le fais passer lui à la télé. Il ne dit rien, se lève et s’en va dans sa chambre et ferme la porte.
Pas une bonne idée en fin de compte.
Je crois que pour le père de notre témoin c’était la même chose. Voici donc le courriel du fils que j,ai recu ces joiurs ci. Rappelez-vous que les deux ont été témoins il y a deux ans d’une grosse affaire.
J’arrive de chez mes parents. J'étais allé voir un client vers 18h00 et je suis passé devant chez mes parents je suis arrêté. Le boutte dla marde s'est produit. Mon père, sachant que je m'intéresse à la vie ailleurs, m'est revenu avec la passe de l'ovni que nous avons vu ensemble. Jusque là, pour lui ce soir là c'était tout sauf un ovni, même s'il  l'a eu dans face, même si y a eu des effets autour etc. Eh bin ce soir, out of  nowhere il me parle de ça.... et me précise qu'il a vu à la tv le truc de Hawking, SETI les millions et tout et que ça lui a fait se demander : bin coudonc si y veulent mettent 100 millions là-dedans, doit bin y avoir du vrai.... Par la suite il se met à me parler des pyramides, des sumériens, etc etc  lui un gars d'usine qui n'a jamais été intéressé par ca et qui me trouvait bizarre d'y croire et peut-être même un peu fou! Ah bin cristi c'est le boutte dla marde!!!!!!!!!!!
J'en reviens pas encore... j'ai 34 ans et jte jure que mon père les sumériens et les pyramides il s'en foutait comme l'an 40. Et voilà que ce soir, monsieur me parle de ça comme de sa dernière partie de chasse!  Si mon père aussi gentil mais aussi vieux bucké puisse -t il être à ce sujet change d'idée et me parle de ça... on approche du but! Du moins je crois
Gregg Bradden dans son Eveil au point Zero, rappelle qu’il n’ya pas que la température de l'eau qui bouille en atteigbnant une massacritique. Comme Margaret Mead, et Rupert Sheldrake et l,expérience du 100e Singe aussi le font valoir, la pensée peut s»,accumuler et modifier une IDÉEW lorsqu’un nombre critique de penseurs  est atteint. «Notre monde intérieur, soit nos pensées et nos émotions, ont un impact sur le monde extérieur autre que sur nous-mêmes et nos proches et les physiciens quantiques sont en train de le démontrer. Dès 1944 Max Planck parlait d’un champ qui relie tout ce qui existe et lui a donné le nom de Matrice . Nous avons la capacité d’interagir avec ce champ, il nous faut simplement découvrir le langage approprié bien qu’instinctivement, nous le connaissons, même si nous n’en sommes pas conscients. »
Braden reprend d’une certaine manière les propos de centaines d’auteurs, dont James Redfield,  qui depuis quelques décennies, parlent ouvertement de cette capacité que nous aurions de faire primer la pensée sur la matière. Rappelons également les champs morphogénétiques de Rupert Sheldrake. Selon lui, lorsqu’une pensée est partagée par un nombre spécifique de gens, une masse critique en somme, cette pensée devient réalité et se manifeste dans notre monde observable. Il existe encore beaucoup de résistance toutefois, ce concept n’ayant pas atteint toutes les couches de nos société et pour donner raison à Sheldrake, la masse critique n’a pas encore été atteinte.
Mais en lisant ce courriel, en me disant qu'éventuellement le vieux va bin finir par pogner l,autre affaire de la Terre numéro 2 qui ont dit à NASA,  je me dis : Ben maudit torrieux, ca se pourrait-tu que du monde  de l’espace viennent jusqu’icitte , bout de boswell ?
23 juillet 2015
"C'EST LE BOUTTE d'la MARDE"

La masse critique s'en vient !

argaiv1511

Un article de CASAULT

 


Vous savez ce qu’est la masse critique ? C’est quelque chose de fort intéressant, d’un peu mystérieux et lorsqu’on travaille dans le domaine des IDÉES comme celles qui s’expriment à-travers l’ufologie, la métaphysique et autres, la masse critique est extrêmement importante. En gros, la masse critique  veut dire que pour que ca se mette à rouler il faut atteindre un nombre x de poussée. 

Vous êtes trois gros gars solides et vous essayez de sortir le Grand Cherokee de votre chum enlisé dans la neige et rien n’y fait. Il aurait du acheter une Subaru vous dites-vous quand là, la femme d’un des trois monstres arrive avec ses petites mains sur les hanches et décide de se placer entre les trois énormités et pousse à son tour. Et c’est alors que le 4x4 se met à bouger.

 

Est-elle plus forte que les trois débardeurs XXL ? Non pas du tout, mais en exerçant sa petite poussée de rien du tout, elle a fait en sorte que la force nécessaire pour contrer l’inertie du véhicule volé-par-Chrysler-pour-se-faire-pardonner-ses-bagnoles-pourries-des-années- 80 a été atteinte.
Ce qu’on peut en faire passer des messages dans un petit paragraphe hein ? Revenons à la masse critique.

 

 

Dans une cuisine normale située dans un pays normal, à température ambiante normale bref n’importe où sauf au Québec qui de ce temps ci n’a foutrement rien de normal, l’eau bouille à 100 C . Pas à 98 ni à 99.  Le petit degré qui manque constitue l’atteinte de la masse critique nécessaire pour que l’eau bouille. 

Une pompe à eau qui veut aspirer de l’eau douce depuis une nappe souterraine pourra le faire jusqu’à concurrence de 10,33 mètres. Au-delà de ce nombre, la pompe va aspirer de l’air.  Le « au-dela de ca » est le nombre critique vous me suivez ? Et il en va de même de millions d’autres  petits phénomènes, touchant tous les domaines possibles et imaginables. L’électricité, les orages, le prix de l’essence, l’explosion d’une bombe nucléaire, bref toutes ces petites choses qui font de la vie ce qu’elle est, sont régies par des nombres critiques qui font que ca passe ou ca casse.La fille au bar vous a regardé un millième de secondes de plus que prévu ? La chasse est ouverte. 

 

Ouais je blague, mais dans les faits le phénomène de la masse critique pour un ufolo-métaphysicien branché sur l’output c’est fondamental. En d’autres termes, il espère qu’un jour un nombre X d’individus vont adhérer à l’IDÉE que des IS sont ici, de sorte que tout devienne limpide et évident . Devant une telle situation, les gouvernements pourraient alors se mettre à discloser sans gêne et tout le monde applaudirait.

 

Presque tous, même si une masse critique est atteinte il y a toujours des irréductibles gaulois. Hé il y a encore des gens qui fument même si une masse critique de gens sur Terre ont finalement adhéré à l’IDÉE que fumer c’est con ! Oh ils le savent mais ils fument quand même. Qu’importe.

Le problème avec la méta-ufologie c’est que d’autres IDÉES fortement ancrées font barrage à cette masse critique qui croyez-le ou non n’a pas besoin d’être si élevée qu’on le croit. L’autre problème c’est qu’une masse critique dans un domaine, doit se manifester proportionnellement à l’étendue actuelle de cette idée.

 

 

Comme par exemple, une masse critique de gens peuvent décider demain matin que le sirop d’érable peut remplacer le sucre blanc et le miel . Du jour au lendemain on se retrouverait avec du sirop d’érable partout même dans le café (???)
C’est un exemple, on se calme !

 

Mais une telle idée ne verrait le jour que là où le sirop d’érable est présent. Il est très rare aux USA, complètement absent en Europe où il est plus cher que du Chanel No 5, alors évidemment cette IDÉE serait restreinte au Québec et au Vermont .Le problème avec l’ufologie c’est que même si tout le quartier Rosemont de Montréal, Mont Bleu de Gatineau et Limoilou de Québec se mettent à tripper UFO, ca ne changera rien à Washington, Londres et Moscou.

La job est immense. 

Le barrage qui empêche la masse critique de cette IDÉÉ  de faire son chemin est culturel, scientifique et religieux. Culturel en ce sens, que la pluralité des mondes habités, l’ufologie, les manifestations métaphysiques n’ont JAMAIS été enseignées dans les écoles. Or un adulte, une fois éduqué entre dans la vie avec le bagage culturel de ses parents et de ses années scolaires. Dans sa culture à venir, le cinéma va jouer là-dessus mais ce n'est rien pour rendre le phénomène, donc l’IDÉE, crédible, puisque qui dit cinéma dit fiction. En général évidemment il y a toujours des exceptions. Le barrage scientifique est en train de se rompre mais jusqu’à il y a 5 ou 6 ans, la notion de vie intelligente n’a presque jamais été débattue at large. Un petit article ici un autre là et c’est tout. Côté OVNI c’est la matraque à coup sûr.  L’autre barrage, religieux, n’a jamais enseigné quoique ce soit sur d’autres mondes sauvés par le Christ- Jésus.  Si Jésus n’en a pas parlé, ni le pape, ni le Curé, alors ca n’existe pas ou c’est l’œuvre du démon ( surtout chez les anglophones anglicans, qui trippent fort sur Satan qu'ils appellent Sétunne) . 

Or voilà que je reçois un courriel intéressant. Ce n’est qu’un courriel, mais rappelez-vous la petite madame et le Cherokee !  L’histoire est la suivante.  Le témoin était avec son vieux père quand soudainement un objet hallucinant leur est apparu en pleine face. Pour le témoin c'est clair c'est un vaisseau. Je vous libère des détails, croyez-moi sur parole c'est du solide. 

Le problème c’est que l’enquête est difficilement appuyée par les déclarations du bonhomme. Son fils n'est pas très impressionné par l'ouverture d,esprit de son père mettons. Anyway, le cas est très bon et crédible, il est juste clair que le vieux monsieur est un peu dépassé par ca et ne veut rien dire là-dessus. Pour lui  c’est...rien...une lumière....pis après ?

J’ai une petite anecdote personnelle. Mon père né en 1902 a capoté plus que n’importe quel homme des générations à venir parce qu’à son époque l’électricité était un luxe. Ce n’est que sur le tard, qu’on a eu un réfrigérateur pour remplacer la boîte de bois avec des gros cubes de glace sèche. Le vendeur passait à cheval dans la cour arrière du 660 St Cyrille Ouest à Québec.  Inutile de vous dire que lorsque la radio est apparue c’était WOW, puis la télé, Double WOW, la télé couleur Triple wow et finalement sa première ciné-caméra et son premier 35 mm pour faire des diapos. 189 WOW

Le dimanche, plusieurs semaines après qu’il ait tout fait développer ça chez KODAK aux States, on avait droit au Ciné-Roland dans le salon. 18 minutes de films 8 mm 3 minutes par rouleaux et c'était pas donné. Et une demie heure de « slides », qu’aujourd’hui un kid de 9 ans va faire pour le fun avec son cell. Puis avec les années, ces mêmes appareils n’ont fait que s’améliorer sans autre inventions de type WOW.  

Mais  un jour on inventa la caméra pour VHS. A cette époque mon père était déjà très vieux, ne dépensait plus son argent avec des bebelles et se fermait tranquillement, à l’abri, n’aimant pas tellement l’hiver de son existence. Frôlant les 90 qui le blâmerait. Il ignorait donc l’existence de cette caméra.

Alors un beau week-end de décembre, je pars d’Ottawa et je me rends chez mes parents avec ma blonde pour les Fêtes. Tout le monde est là, le dry gin coule à flots ( il n’a que ça) et pendant que personne ne regarde, je branche mes fils RCA à l’arrière de sa télé et je filme ce qui se passe dans le salon. Je dis à mon père : Regarde, en pointant l’écran. Il se retourne fronce les sourcils, voit ma caméra mais avant de s’étonner de cet immense truc que je porte sur l'épaule, il essaie de comprendre pourquoi c’est lui qu’on voit à la télé.  Pour Papa, Ed Sullivan, Michelle Tyssère et Johnny Carson ont ce droit sacré d’être à la télé. Ca ne fait que ca une télé. Il est IMPOSSIBLE que lui et sa famille soient là à l’écran. Machinalement il attache son col. 

Là, je prends cinq minutes je lui explique tout avec démonstration etc... et dans son cerveau s’allume une lumière. Il réalise que la caméra et ce qu’il y a à la télé c’est ca l’affaire. Moi son fils, je le fais passer lui à la télé, mais que pour nous !!! Il ne dit rien, se lève et s’en va dans sa chambre et ferme la porte. Pas une bonne idée en fin de compte.  je ne me rappelle comment tout ca c'est terminé mais ca c'est pour MÉTAMORPHOSES en octobre. 

 

Je crois que pour le père de notre témoin c’était la même chose. Voici donc le courriel du fils que j'ai recu ces jours-ci après mon article sur Hawking. Rappelez-vous que les deux ont été témoins il y a deux ans d’une grosse affaire. 

J’arrive de chez mes parents. J'étais allé voir un client vers 18h00 et je suis passé devant chez mes parents je suis arrêté. Le boutte dla marde s'est produit. Mon père, sachant que je m'intéresse à la vie ailleurs, m'est revenu avec la passe de l'ovni que nous avons vu ensemble. Jusque là, pour lui ce soir là c'était tout sauf un ovni, même s'il  l'a eu dans face, même si y a eu des effets autour etc.

Eh bin ce soir, out of  nowhere il me parle de ça.... et me précise qu'il a vu à la tv le truc de Hawking, SETI, les millions et tout et que ça lui a fait se demander : "bin coudonc si y veulent mettent 100 millions là-dedans, doit bin y avoir du vrai...." Par la suite il se met à me parler des pyramides, des sumériens, etc etc  lui un gars d'usine qui n'a jamais été intéressé par ca et qui me trouvait bizarre d'y croire et peut-être même un peu fou! Ah bin cristi c'est le boutte dla marde!!!!!!!!!!!

 

J'en reviens pas encore... j'ai 34 ans et jte jure que mon père les sumériens et les pyramides il s'en foutait comme l'an 40. Et voilà que ce soir, monsieur me parle de ça comme de sa dernière partie de chasse!  Si mon père aussi gentil mais aussi vieux bucké puisse -t il être à ce sujet change d'idée et me parle de ça... on approche du but! Du moins je crois.

Gregg Bradden dans son Eveil au point Zero, rappelle qu’il n’y a pas que la température de l'eau qui bouille en atteignant une masse critique. Comme Margaret Mead, et Rupert Sheldrake et l'expérience du 100e Singe aussi le font valoir, la pensée peut s'accumuler et modifier une IDÉE lorsqu’un nombre critique de penseurs est atteint. «Notre monde intérieur, soit nos pensées et nos émotions, ont un impact sur le monde extérieur autre que sur nous-mêmes et nos proches et les physiciens quantiques sont en train de le démontrer. Dès 1944 Max Planck parlait d’un champ qui relie tout ce qui existe et lui a donné le nom de Matrice . Nous avons la capacité d’interagir avec ce champ, il nous faut simplement découvrir le langage approprié bien qu’instinctivement, nous le connaissons, même si nous n’en sommes pas conscients. »

Braden reprend d’une certaine manière les propos de centaines d’auteurs, dont James Redfield,  qui depuis quelques décennies, parlent ouvertement de cette capacité que nous aurions de faire primer la pensée sur la matière. Rappelons également les champs morphogénétiques de Rupert Sheldrake. Selon lui, lorsqu’une pensée est partagée par un nombre spécifique de gens, une masse critique en somme, cette pensée devient réalité et se manifeste dans notre monde observable. Il existe encore beaucoup de résistance toutefois, ce concept n’ayant pas atteint toutes les couches de nos société et pour donner raison à Sheldrake, la masse critique n’a pas encore été atteinte.  

Mais en lisant ce courriel, en me disant qu'éventuellement le vieux va bin finir par pogner l'autre affaire de la Terre numéro 2 qui ont dit à NASA,  je me dis : Ben maudit torrieux, ca se pourrait-tu que du monde  de l’espace viennent jusqu’icitte , bout de boswell ?