Pour en savoir davantage sur comment vous procurer les livres de Jean Casault
Cliquez ici
MAIS ON DIRAIT QUE JE SUIS LE SEUL À LE VOIR !

Un dossier spectral de Casault

argaiv1970

Voici la teneur du courriel de Mi.R 

Durant les années 70, je revenais de chez mon oncle sur la rive sud. Il faisait noir je dirais aux environs de 21h. je roulais vers Ottawa sur la 417 pour me diriger à Hull.  A ma gauche au sud de l'autoroute 417 j'ai vu un appareil qui au premier abord compte tenu de sa taille m'a semblé être un avion  747 . L'appareil était à très basse altitude et c'est avec enthousiasme que je m'attendais à voir un 747 à si basse altitude. En difficulté afin d'atterrir d'urgence ou en amorce vers l'aéroport le plus proche étant à Mirabel si il arrivait à s'y rendre tellement il était bas. De plus en plus à proximité de l'appareil, le comportement m'est apparu inhabituel et par réflexe j'ai baissé ma vitre d'auto côté conducteur pour l'entendre. Aucun son et encore plus étonnant l'appareil était stationnaire.

D'un gigantisme comparé à un 747. La forme n'avait rien d'un avion, c'était rond du genre d'un immense carrousel, pas plus haut dans les airs qu'un immeuble, plein de lumières. A sa base un point de lumière rond d'une blancheur éclatante. Aucun véhicule me suivait. J'ai croisé deux voire trois véhicules venant en sens inverse. Je me suis dit si l'un deux arrête je m'arrête également. A mon étonnement les occupants des véhicules ne regardaient pas en direction de l'appareil comme si j'étais le seul à le voir. J'ai cru entrer en communication avec des êtres dans l'appareil, par la pensée une communication ultra rapide et d'une efficacité qui dépasse la communication entre humains. J'avais mon appareil photo sur le siège passager avant.....la tentation a été forte de m'arrêter et je me suis dit qu'en plaçant ma camera sur le toit de mon auto je pourrais obtenir des photos clairs. Je n'avais pas mon trépied avec moi. Mais la peur d'abord d'être examiné avec des séquelles m'a gagné. S'ajoute des appréhensions de défendre l'authenticité de l'évènement.

J'ai eu nettement l'impression que mon refus de l'intention qu'ils avaient a été respecté. Rien sans mon consentement, contre ma volonté.  J'ajouterai je me suis dis que l'appareil a assurément été vu par quelqu'un d'autre, qu'il fallait qu'il provienne de l'espace.....Aucune nouvelle dans les journaux à ma connaissance. Mon impression est que l'appareil ne voyageait pas entre l'espace et la terre à ce moment précis. Qu'il est dans une dimension parallèle à nous rarement consciente.

Belle lucidité de la part de ce témoin d'un effet de dôme plus qu'évident