Code 663

argaiv1939

7 mai 2015

LE VAISSEAU EN DIFFICULTÉ

Un article spectral de CASAULT

 

Voici extrait de Esprit d'abord humain ensuite, le dossier de Roselyne Pallascio qui elle-même a publié chez Louise Courteau sa propre expérience. On comprendra rapidement pourquoi cette affaire est une rencontre spectrale typique. 

Le 26 juillet 1966, à l’âge de 24 ans, Roselyne est avec des amis sur la plage de Punta Nimun à Celestun au Mexique, dans le haut de la péninsule du Yucatan. C’est alors qu’un vrombissement sourd attire leur attention. Elle voit que ses amis fixent quelque chose dans la baie et lorsque son regard se pose sur l’objet de leur intérêt, Roselyne se retrouve complètement paralysée et seuls ses yeux peuvent bouger. Elle n’a pas le temps de réagir et de toute manière, elle ne peut pas. Elle est en position du lotus et c’est ainsi, ébahie, bouleversée, que lentement elle va s’élever du sol et descendre au niveau de la mer pour ensuite être emmenée vers l’objet. Ce qui toutefois va vraiment retenir notre attention est la partie de son expérience alors qu’elle est avec ces entités qui ne sont pas sans rappeler les Êtres bleus de Michelle et de Daphnée ainsi que de Sisi. Roselyne sera alors projetée dans son propre passé alors que son Esprit habitait le corps d’une toute jeune fille de treize ans répondant au nom de Pancal.

Le vaisseau métallique immense et de forme circulaire qui plane au-dessus de la baie est visiblement en difficulté puisque le vrombissement est intermittent et il se pose sur l’eau. Le fait que ces IS s’inquiètent d’une éventuelle irradiation le démontre aussi. C’est alors qu’un vaisseau-mère de même forme mais gigantesque au point de cacher presqu’entièrement la vue du ciel se met à la verticale du vaisseau en difficulté. Il émet un faisceau doré directement sur le plus petit et c’est ainsi que celui-ci quitte les eaux et monte lentement pour pénétrer dans le ventre du vaisseau-mère. La ville de Célestun compte 6000 habitants en 2000. Il semble que même si toute la ville avait été témoin de l’événement, personne n’en dirait un mot. En fait je crois simplement que pour préserver la scème, le vaisseau en difficulté s,est placée sous le dôme mais en incluant Roselyne . Il est impossible qu'une pareille activité dans le ciel n,est pas provoqu.ée une pnaique monstre dans le village. Cela ne fait AUCUN SENS. La seule explication est donc, outre évidemment le canular que j'écarte, un cas flagrant d'effet de dôme.