Pour en savoir davantage sur comment vous procurer les livres de Jean Casault
Cliquez ici
DOSSIER OVNI ST-JERÔME
(4 MAI 2013)
TAUX DE CRÉDIBILITÉ : ÉLEVÉ AVEC ÉLÉMENT NOUVEAU
Une enquête d’Éric Claveau  présentée et analysée par Jean Casault
Illustration de Jean Lavergne (Digifilm.ca) approuvée par le témoin.
Une première lettre de Nicole, la conjointe du témoin
Dans cette enquête confiée à l’agent de sécurité Éric Claveau du secteur des Laurentides, il est très important de tenir compte des avants et des après du dossier puisque dorénavant, comme vous le savez, j’oriente mes travaux dans le sens de ce que j’ai appelé la Nouvelle ufologie, c’est à dire une fusion des aspects physiques et  métaphysiques d’une observation.
Voici donc en premier lieu la correspondance qui a eu lieue entre  Steve et Nicole, (pseudonymes) de St-Jérôme et moi-même le 21 janvier 2014, avant que je ne confie la première phase de l’enquête sur les données à Éric. Les textes sont intégraux, seules les fautes d’orthographe ont été corrigées. Tout a commencé avec ce courriel de Nicole, la conjointe du témoin.
Monsieur Casault
Je vous ai vue en entrevue a Denis Levesque ce soir c'est ce qui m'a incitée à vous écrire, je dois dire que je suis  tombée sur votre site il y a quelques temps  quand je faisais des recherches sur le phénomène des ovnis, des E.T. ainsi que  tout ce qui est paranormal (pendant presque 2 ans a raison de plusieurs heures par jours).
Vous dites que c'est plat depuis quelques temps dans le ciel du Québec, c'est peut-être vrai pour certains, mais ici nous avons vu des choses assez spéciales l'hiver dernier, aller jusqu'au printemps 2013 et nous voyons encore certaines choses. Des photos prises à l'extérieur assez particulières et mon conjoint qui a été témoin  d'un ovni  dans la nuit du 4 Mai, qui a éclairé tout notre terrain ainsi que les champs des fermiers derrière chez nous. Il a été assez bouleversé, il m'a dit avoir ressenti des émotions très mitigées quand il est rentré dans la maison ne sachant quoi en penser.
Après avoir recherché des endroits où nous aurions pu en parler, nous sommes demeurés un peu bredouilles. Nous avons fait appel à XXX (groupe ufologique du Québec) ainsi que YYY ( Organisation de recherche sur le paranormal). Seul XXX nous ont contacté, 7 mois après, comme si notre histoire était des plus banal, je vais vous dire que pour mon conjoint ça n'a eu rien de banal, nous ne savons plus  où nous tourner pour avoir des explications ou des renseignements  sur ces phénomènes.
Je crois savoir que vous êtes assez occupé mais si vous aviez quelques instants à nous consacrer nous serions très reconnaissants.
Merci de m'avoir lue. »
Nicole…
Le suivi
J’ai aussitôt demandé à ce que son mari Steve, me fasse part de son observation par écrit.
Bonjour,
Voici tel que demandé mon observation:
Le 4 mai au environ de 2:45 a.m. j`étais couché sur le canapé dans le salon, incapable de dormir. Je tiens à préciser que je ne fais jamais d'insomnie, je suis plutôt du genre à m'endormir en regardant la télé. J'ai sentis soudainement le besoin de sortir sur le patio, en robe de chambre, nu pied pour aller à mon télescope. Nous l'avions acheté quelques temps auparavant parce que nous voyons des lumières scintillantes qui bougeaient dans le ciel depuis décembre 2012).
Procédant à des ajustements en me levant la tête à ma gauche j'ai aperçu un gros objet blanc, direction sud-est (ovni) à peu près à 1000-1500 pieds d'altitude, d'une grosseur approximative de 100' X 50' de forme rectangulaire avec un angle a une extrémité. Je n'ai entendu aucun son et soudainement tout s'est éclairé comme en plein jour, le champ derrière chez moi, ainsi que le terrain du voisin au moins la grandeur d'un terrain de football, la durée a été très courte, environ 2 à 3 secondes comme un clin d'œil.
J'ai vu une lumière ronde et blanche de la grosseur d'un ballon de soccer, comme si celle-ci se serait détachée de l'ovni, en émettant un léger bruit de sifflement comme une étoile filante. Je l'ai vu filer vers le sud et disparaitre. Nous habitons le vieux St-Jérôme dans les Laurentides. ( de 5 a 6 secondes pour parcourir une distance de 2 a 3 km.
Je suis rentré immédiatement et j'étais sous le choc, je me suis couché sur le canapé en position fœtale, j'avais peur et j’étais excité à la fois d'avoir vu quelque chose comme ça, je me suis mis à pleurer et je ressentais des émotions mélangées.
Par la suite, ma conjointe a fait des recherches sur le net et a trouvé une image qui correspondait exactement à ce que j'avais vu. C'était la première fois que l'on voyait un ovni de cette forme-là.
J'ai eu l'impression d'avoir été au bon endroit au bon moment.
Merci de m'avoir lu
Steve…
Plus tard je lui ai posé des questions relativement à son estimation de l’altitude.….
Bonjour,
Pour ce qui est de l'altitude c'est vrai je ne suis pas sûr. La première chose qui m’a traversé l'esprit est 1000 à 1500 pieds mais ça pourrait être 500, je n'ai pas de point de repères, une chose est sûre c'est que je le sentais près de moi. C'était gigantesque en tout cas. A mes yeux, aussi long qu'un 747 au sol.
Pour ce qui est de la boule, elle est sortie du côté gauche, soit à l’arrière je présume (car je pense qu'on ne conduit pas de reculons) elle est passé sous l'ovni et a filé vers le sud à travers le champ de foin du fermier à l'arrière de chez-nous. Elle perdait de l'altitude au fur et a mesure qu'elle avançait, laissant comme une trainé lumineuse blanc brillant. J’aurais juré que la boule était en feu mais tout était de la même couleur, blanc.
Dès que j'ai aperçu cette fameuse boule qui sifflait en ayant l'impression qu'elle fendait l'air, toute mon attention a été portée sur elle car elle bougeait, elle sifflait en plus de ce qui la suivait. Je pouvais voir dans mon champ de vision que l'appareil brillait encore pendant ce temps. La boule a dû faire de 2 a 3 km si je me fie à la petite épicerie qu’il y a près de chez-nous. Tout s’est éteint en même temps.
J’ai vraiment eu l'impression que la boule a finie par s'éteindre en touchant le sol. Il n'était pas question que j'aille voir ! J'avais bien trop peur. Je me suis posé la question : Est-ce que je reste sur le patio, est-ce que je vais avoir un show ? J'ai décidé d'entrer à l'intérieur en ayant le feeling que tout était fini, pis j'avais assez vu de toute façon je devais me remettre de mes émotions. Je ne m'attendais pas à ça, j'avais un télescope devant moi et bang ce truc était la devant moi.
Toute ma vie j'ai été sûr qu'un jour j'apercevrais quelque chose dans le ciel mais dans ma tête je voyais comme une matière, celle que j'ai vu était uniquement de lumière, pas de porte pas de fenêtre pas de rien, juste la lumière de cette forme-là. Heureusement que j'étais nu sous ma robe de chambre parce que mes bobettes seraient tombées à terre.
Vérification météo.
L’enquêteur Marc Lizotte m’a fait parvenir ceci à ma demande. ciel dégagé sur l'ensemble de la journée du 4 mai 2013  dans le secteur approximatif,  visibilité entre 72 et 50 km dans le jour et environ 40km  la nuit.  Vitesse du vent entre 1 et 11 km hre.  Donc une paisible soirée bien dégagée du mois de mai.
Affidavit
Depuis quelques incidents avec des fabulateurs en mal de sensations perfides et inutiles, j’ai mis au point un document légal, un affidavit. Je le fais signer dorénavant à tous mes témoins. Ils s’engagent à me dire la vérité et à ne pas mentir pour les fins d’un canular bref c’est très élaboré et très contraignant si d’aventure quelqu’un cherche à s’amuser à mes dépends. Un montant d’argent déjà prévu par divers jugements rendus sont à envisager. Un témoin qui refuse de le signer n’a qu’à garder son observation pour lui. Il n’y aura aucune enquête sous mon nom et certes pas de diffusion. Dans le cas de Steve, le document m’est revenu signé dans l’heure, sans question aucune. C’était donc un très bon signe.
ERIC CLAVEAU l’enquêteur désigné.
Nom : Éric Claveau
Fonction :Agent de Sécurité (secteur privé)
Formation Académique :Formation de base militaire
Hobbies :Musculation Cardio-boxe, boot camp, chasse et peche, hicking, bref tout sports individuel. Champs D’interets : J’ai étudier beaucoup le comportement humain, la sophrologie, l’époque Celtique . L’ufologie, la cryptozoologie, le paranormal m’attire beaucoup donc me documente énormément sur ces sujets. LE 21 AVRIL, soit quelques jours avant l’observation de Steve, il a observé une boule blanche au comportement très étrange dans le secteur du Mont-Tremblant ce qui n’est tout de même pas très éloigné.
Le 27 janvier j’informais Steve et Nicole qu’ils recevraient la visite d’un enquêteur désigné par mes soins ayant pris connaissance du Guide Ufologique et travaillant avec le formulaire approprié.
Autant les témoins que moi-même sommes très satisfaits du travail accompli avec respect, professionnalisme minutie et application. Il s’est donc révélé un très bon enquêteur à ce niveau. Je l’en remercie.
L’enquête du ler février 2014.
Voici donc le résultat de la collecte d’informations réalisée par Eric Claveau.
Cote
Dans un premier temps il classe l’observation au niveau 3 c’est à dire de crédibilité et d’intérêt ELEVÉ. Avec des éléments nouveaux. Nous savons maintenant qu’il s’agit bien sûr de la forme rectangulaire en angle. Déjà rapportée mais extrêmement rare. Nous savons aussi qu’une plus petite boule s’est échappée de l’objet en sifflant et s’est dirigée vers l’est avec derrière elle une petite traînée lumineuse sans parler de l’éclair très intense mais silencieux qui a tout éclairé le secteur.  Ceci nous rappelle l’observation du DOSSIER SIMONE en partie..
L’observation à un seul témoin a eu lieu un samedi à 2h45 du matin le 4 mai 2013 dans le secteur de Belle-Feuilles de St-Jérôme, dans les Laurentides au Québec.
Le témoin
Le témoin est mâle, marié, dans la quarantaine et travaille pour une entreprise multinationale y occupant un poste important. Pour cette raison il préfère conserver l’anonymat. (Sur le coup je n’avais pas réalisé mais son poste n’est pas très loin de celui de Jacques, dans l’Affaire Jacques et Lucie)
Le témoin est généralement bien informé sur la question des ovnis. Ce n’est pas un maniaque, mais il a lu des ouvrages et regarder de nombreux documentaires sur la question. Sans être un astronome amateur, il est amateur d’astronomie une petite nuance.
Les lieux de l’observation
Ils sont typiques des secteurs ruraux à faible densité, entouré de fermes agricoles. Aucune ligne majeure d’Hydro ne passe à proximité. On retrouve un petit aéroport de plaisance à 7 kilomètres et celui de Mirabel à 20 km. Tous au sud. Il y aurait aussi une base satellite des FAC où de temps à autre vont y circuler hélicoptères et Hercules.
Le lieu direct de l’observation
C’est depuis est une galerie/patio faisant face au sud-est. S’y trouve un télescope à miroir LMDA 130 et le témoin procède à des ajustements.
Le champ de vision
Le ciel est dégagé, sans lune apparente. Le témoin est à l’extérieur, sa vue n’est pas obstruée et il n’a pas besoin de verres correcteurs. Il ne souffre d’aucune malformation visuelle et ne consomme aucun produit ou substance  pouvant altérer ses sens. Aucun appareil n’est visible ou audible dans le secteur. Certains hélicoptères ont été vus mais quelques jours auparavant ce qui n’est aucunement relié à priori.
AVANT L’OBSERVATION
Le témoin alors étendu sur le canapé du salon est passif et quelque peu ennuyé par une insomnie, une situation à laquelle il n’est pas habitué. Il est inquiet de se retrouver fatigué le lendemain.
Il se rappelle alors ce drôle d’étoile avec des couleurs étranges. Il décide de sortir et tenter de la retrouver avec son télescope.
L’objet observé
C’est alors qu’il ajuste son appareil qu’il lève la tête et voit l’objet.  Il est rectangulaire avec un angle au bout sur sa droite. Il n’a jamais vu un objet pareil. Il est lumineux, diffuse sa propre lumière, de couleur blanche froide et le tout rappelle l’intensité et la teinte laiteuse d’un néon.
La luminosité ne vient pas « de l’intérieur », c’est une lumière opaque, dense et uniforme. Par contre elle ne se diffuse pas ailleurs, n’éclaire pas le sol, quand même assez éloigné faut-il le dire.
Il n’y a rien d’autre, aucune protubérance, aucun renflement, aucune indication d’une ouverture, rien. Un rectangle très lumineux, blanc avec un angle sur sa droite. . Il est immobile et silencieux.
Si l’objet avait été placé en référence visuelle à côté d’une pleine lune normale il aurait été 20 fois plus gros ce qui en dit long sur sa taille.
Autour de l’objet rien. Sous ce dernier par contre la cime des arbres, mais aucune habitation visible.
L’angle de vision
Il est de 55 à 60 degrés ce qui est très haut, par rapport au témoin.
Effets de RR/2
Selon le témoin aucun appareillage quelconque n’a été déréglé, pas même sa montre bien qu’il admet ne pas s’y être attardé.
C’est la calme plat autour. Pas de sons d’insectes, d’oiseaux, aucune réaction de ses chats.  Il est 2h45 am.
Activités de l’objet
Puis tout s’éclaire, les champs les maisons sur presque des kilomètres une lumière vive comme le ferait un gros éclair. 2 ou 3 secondes et une petite boule blanche s’échappe de la gauche de l’appareil et va disparaître en sifflant, presqu’au niveau du sol. Après 10 secondes, le rectangle disparait. Il s’est tout simplement évanouie dans l’air, éteint
Réactions
Le témoin est conscient que la taille de l’objet étant ce qu’elle est, il devrait y avoir d’autres témoins mais l’heure tardive écarte cette possibilité. Il se déclare privilégié d’avoir pu observer cet objet!
Ses émotions ont varié. Pendant l’observation il n’a ressenti aucune crainte mais plutôt une forte surprise. Les trois chats de la maison n’ont aucunement réagi à sa connaissance. Rien de suspect n’a été noté après l’observation, dans le comportement des animaux. ,
Le témoin dit avoir été estomaqué dès l’instant où il a vu l’objet. Il a compris que ce qu’il voyait ne venait pas d’ici.
Le tout n’aura duré que 10 secondes au total.
Par contre une fois à l’intérieur il a ressenti un mélange d’émotions, et assez curieusement de la tristesse, de la peur, de l’insécurité.  Il s’est renfermé sur lui-même dans la semaine suivante mais surtout ressent de fréquents maux de têtes depuis l’observation sur une base assez régulière.
Certains phénomènes étranges se sont produits dans la maison mais cela ne date pas de l’observation. (Pour l’instant aucune enquête n’est en cours sur ces phénomènes) Des bruits anormaux, des voix provenant du sous-sol et des ombres dans la maison.
Le témoin reconnait avoir vécu une expérience de type RR-4 alors que des êtres de type Gris mais très grands l’ont fait léviter dans son lit. il avait le sentiment qu’on voulait pénétrer dans son corps.  ( ous reviendrons là-dessus en 2e partie.)
Appréciation du témoin par l’enquêteur Claveau
C’est une personne humble, calme, amicale, timide et réservée. Le débit de sa voix a toujours été uniforme et il a réussi certains aspects appliqués de techniques d’interrogatoire. Il est content d’avoir pu raconter son aventure à quelqu’un que cela intéresse. Il n’a démontré aucun des signes extérieurs qu’il mentait, qu’il exagérait, qu’il inventait etc…
Il a reconnu avoir parlé de son observation à ses parents qui ont aussitôt banaliser le tout comme si ce n’était rien. Il a cessé d’en parler sur le champ.  Il ne supporte pas les sarcasmes et c’est la raison pour laquelle il n’en aura parlé qu’a son épouse.
Je suis persuadé que son histoire est véridique.
Voici maintenant ma version narrative de son observation.
Deposition du récit le 1er Fevrier 2014: Observation d`un objet non identifié dans le ciel de Bellefeuille, à St-Jérôme.
Observation faite par M. Steve…(pseudonyme)_ dans le ciel durant la nuit du 4 Mai 2013 à environ 2:45 du matin.
Dans la soirée du 3 Mai 2013 Steve était étendu sur son divan dans le salon. Les heures passent et ne trouve toujours pas le sommeil (Notez qu’il n’a jamais souffert d`insomnie) Il a soudain senti le besoin de sortir sur son patio (comme si une voix interieure lui disait de sortir dehors) pour regarder dans son télescope qu`il a acquis récemment pour regarder les étoiles dont une en particulier car elle scintillait de couleurs,bleu, rouge,vert et blanc. En direction du sud. En sortant sur le pas du patio qui donne sur le sud-est  Steve a levé la tête et c`est là  qu`il a apercu un objet blanc dans la  direction du sud-est .Un objet rectangle tronqué d`un angle sur sa droite .Le rectangle était opaque mais entouré d`un halo d`une couleur blanc pur (similaire a l`éclat d`un néeon couché horizontalement) situé a environ 1000 a 1500 pieds d`altitude dans le ciel et tout cela au bord de la limite de sa propriété. L`objet en question avait une superficie d`environ 100’ de long sur 50’et était totalement silencieux.  Il n`y avait aucun son environnant,  perceptible à ce moment. C’était le calme plat, aucun son de grenouilles, criquets, rien le silence total. Puis soudain ca a éclairé avec l’intensité d’un gros flash d`éclair electrique) en dessous de l`objet  sur une superficie de la grandeur d`un terrain de football allant même jusqu’a éclairer une partie du terrain de son voisin sur sa droite (qui est à au moins 80 mètres de distance).Et durant cette éclairement, jamais Steve n`a été ébloui par cette lumière soudaine. Durée d`environ 2-3 secondes .Par la suite un objet de la taille d`un ballon de soccer est sorti par la gauche de l`objet rectangle, toujours illuminé à ce moment-la mais qui diminuait en intensité d`éclairement car la lumière et la brillance étaient rendues à l`objet (taille d`un ballon de soccer) qui ressemblait a une mini comète suivie de sa traînée de lumière) qui soit dit en passant, était toujours d`un blanc pur. Elle émettait un petit sifflement  Elle se dirigea vers le sol dans le champ derriere la propriété de Steve pour suivre une ligne droite en s`éloignant  vers le lointain, toujours en direction du sud-sud-est .A noter que durant sa course au-dessus du sol dans le champ, Steve a pu observer qu`elle avait une telle brillance qu`il pouvait voir les pousses de foin sous la “comète” qui longeait le sol du champ. Il a put l`observer environ sur la distance de 1 km a 1 ½ km de loin ,pour ensuite disparaitre  et s’éteindre ou bien rentrer dans le sol .
Et dans l`angle qu`il était, il voyait l`objet rectangle sur sa gauche péripherique qui diminuait d`intensité et  puis quand la (comète ) a disparu totalement ,sur sa gauche il a pu voir le rectangle qui n`avait plus d`intensité  pour ensuite disparaitre en s`évanouissant Aucune odeur de quoi que ce soit dans l`air, rien. Suite a cet évenement Steve fut plongé dans un état de choc, est rentré dans la maison pour aller sur le divan se mettre en position foetale pour ensuite ressentir différentes émotions mélangées (de la peur ,de l`insécurité et en même de l`excitation  pour avoir été privilegié d`être temoin de ce  fait cette nuit-là.  Tout pour dire qu`il n`a pas trouvé le sommeil finalement  cette nuit la.
Analyse de Jean Casault
Comme vous le savez, l’ufologie classique ne suffit plus, il faut pousser plus loin et tenter de découvrir par le profil «  paranormal «  du témoin si un lien psychique ne le lie pas à son observation. Ce n’est pas toujours évident, ni clair. On peut supposer que ce lien existe mais sans effets physiques avant, pendant ou après l’observation. Mais dans ce cas précis, nous avons trouvé le jackpot : «  Nous sommes de l’École des Sorciers de Harry Potter me dit avec un sourire dans la voix Nicole, la conjointe de Steve. Ce qu’il a vu c’était pour lui. : c’est un dossier «  for your eyes only ». Je n’ai donc pas à prendre des heures pour lui faire comprendre le concept de la nouvelle ufologie. Elle a tout compris en 30 secondes quand je lui ai dis : C’était pour lui ca , vous le saviez ?
Steve n’a vraiment pas choisi le métier qui correspond à ses aptitudes et le type d’expériences qu’il a vécues au cours de sa vie, et c’est la raison pour laquelle on est ensemble me dit Nicole. Elle crée cet équilibre entre les aspects très pragmatiques et plus métaphysiques de leur vie.
RR-4
Revenons donc sur l’incident rapporté par Éric Claveau à l’effet qu’à l’âge de 20 ans Steve aurait vécu une RR-4. J’ai demandé à ce dernier de tout mettre sur papier après quoi nous aurions une conversation très sérieuse. Voici la résultante de nos échanges.
À l’âge de 20 ans, je venais de déménager le 1 mai 1992 à Coaticook. Vers la deuxième semaine de mai je crois je suis allé me coucher vers 11:30  comme j'en avais l'habitude. Vers environ 3:00 a.m.  je dormais profondément du côté droit du lit si on est devant.
Je me suis semi-réveillé en sentant mes jambes en suspension dans les airs à 45 degrés d'élévation, (Ayoye mes jambes sont dans les airs) A ce point j'étais assez réveillé pour me dire o.k. je vais juste voir jusqu'où ça va aller. Soudainement elles ont doucement tourné vers la gauche elles ont été déposées avec une très grande délicatesse et douceur comme si elles étaient faites de plumes.
Ce qui m'a étonné c'est que je ne forçais pas du tout, je sentais vraiment que quelques chose ou quelqu'un soutenait les dessous des pieds s'en sentir un contact physique. Je n'ai pas eu peur puisque je ressentais une très grande paix intérieur et baigné d'amour comme si j'étais dans une bulle.
Dans ma TÊTE j'ai vu 2 très grands êtres de 8 à 9 pieds, élancés comme étirés à côté de moi près de ma table de chevet. J'ai eu l'impression qui il y avait un mâle et une femelle, cette dernière était plus petite. Ils étaient blancs bleutés opaques mais sans pouvoir distinguer leur visage. Ce qui m'a frappé c'est que le dessus de leur têtes m’a paru plat. (comme Gumby le personnage animé vert) ils n'étaient pas très beaux mais je n'avais aucune méfiance et étonnamment,  je serais même partis avec eux s'ils m'avaient tendu la main puisque je ressentais tant d'amour et d'une douceur extrême un peu comme une mère avec son enfant.
Quand je ferme mes yeux, je peux encore très bien les revoir dans ma tête. Tout cela s’est passé de  7 et 10 secondes je dirais, ma conjointe de l'époque qui était couchée à mes côtés ne s'est rendu compte de rien et je ne me souviens pas lui  en avoir parlé non plus. Je serais près à aller en hypnose n'importe quand car j'ai tant de questions qui restent sans réponses. Qui étaient-ils, que voulaient-ils, pourquoi moi, venaient ils me ramener dans mon lit, est-ce que c'était la première fois, est-ce que cela c'est reproduit par la suite??.
Merci
Steve
Quel récit extraordinaire et quelle résonance magnifique.
J’ai demandé à Steve de me décrire davantage les personnages mais comme il l’a clairement exprimé, il a vu ces êtres dans sa tête et non avec ses yeux et n’a pu ajouter plus de détails sinon qu’ils  avaient le visage allongé sur le sens de la hauteur, longs et minces plutôt de forme ovale avec le dessus de la tête plate, ils étaient de la même couleur et n'avaient pas de vêtement ils m'ont semblé être de lumière, je n'ai rien observé de particulier derrière eux,. Puis j’ai voulu savoir si du temps manquant avait pu se produire. Je savais que c’était non pour l’observation à St-Jérôme mais je voulais une précision pour la RR-4 de Coaticook.  Dans les deux cas je n'ai pas le sentiment d'avoir perdu de minutes, ni d'heures mais vraiment l'impression que cela n'a duré que quelques secondes. Dans le cas de l'ovni, je suis allé me coucher peu de temps après dans le salon ayant de la misère a m'endormir. Je n'ai pas fait de rêves, quelque heures plus tard j'ai quitté la maison pour me rendre à mon travail c'était samedi le 4 mai 2013.
Toute mon analyse repose repose sur son questionnement fort judicieux.
Qui étaient-ils ?
On ne le saura jamais mais chose certaine si on se base sur cette phénoménologie comme je l’ai exprimé dans mes premiers ouvrages dont Et si la Terre n’était qu’un Jardin d’enfance, il est clair que Steve connaît ces être-là à un autre niveau. Les travaux de John Mack sont très clairs à cet effet. Nous savons qui ils sont mais nous l’oublions. Notre relation avec les Intelligences Supérieures remontent très souvent à l’enfance , à l’École Invisible alors même si pour Steve, le 4 mai est une grande date, au fond ça l’est uniquement parce qu’il a conservé un souvenir de l’évènement.
Que voulaient-ils ?
Dans mes propos récits d’expériences similaires à celles-ci, j’explique que ce que nous ramenons comme souvenir le plus souvent, quand ça arrive, est toujours comme un court extrait de l’évènement, une sorte de « bande-annonce ». Au début, au milieu ou à la fin. Je pourrais citer de nouveau tous les dossiers de Sisi, de Marie-André Michelle etc. Steve se souvient d’une petite partie de l’expérience.  Je crois qu’il en va de même de l’observation du 4 mai avec ce show incroyable de puissance et d’évolution technologique.
Pourquoi moi ?
Esprit d’abord humain ensuite. Ils n’ont pas beaucoup d’intérêt pour l’humain mais s’intéresse à l’Esprit. Je le dis et je le répète depuis toujours. Voilà pourquoi d’ailleurs le petit moi humain semble être ignoré dans tout ca. C’est toujours très difficile à accepter comme réponse, mais l’explication finale , le leitmotiv absolu de ces expériences se loge dans une autre réalité que celle de Steve et des autres 7 milliards d’êtres humains sur Terre.
Venaient-ils me ramener ?
Je dirais que oui. Les pieds levés sont déposés et non l’inverse dans le genre. « On a fini avec toi on te remet comme on t’a pris »  Moi j’ai le souvenir du moment où on a déposé l’anneau ambre sur ma tête et que des bandes latérales sont venues s’attacher sur le pourtour du crâne. Il s’est détaché et pfffuitt. 15 sec. Mais trois heures sont manquantes. C’est toujours comme ca ! Notez les émotions très positives de Steve. Ce n’est pas la première fois, il connaît ces êtres, il sait ce qu’ils font, il n’a aucune peur, il éprouve autant d’amour pour eux que l’inverse et voudraient les suivre, comme Michelle du NB l’a souvent exprimé avec ses êtres bleus. Mais on ne peut pas, on a du boulot d’humain ici ! ca ne dure pas, encore un autre 40 ans peut-être après quoi on retrouve les « copains » !
Est-ce que cela se reproduit par la suite ?
Oui bien sûr et même bien avant et longtemps après mais sans qu’aucun souvenir ne survive à l’expérience. Je soupçonne même que notre ami Steve a eu quelques expériences non mémorisées autour du 4 mai 2013 avec ces mêmes visiteurs, ses amis de toujours,  et que sa vision de leur vaisseau –mère et de la navette est non pas un accident, mais une sorte de clin d’œil. Dans le genre. On t’oublie pas mon ami, on ne t’oublie pas !  Très peu de témoins mâles acceptent cette analyse comme l’indiquent mes registres. Les femmes sourient et acceptent l’idée, mais les gars détestent en général.  Chose certaine, les maux de tête fréquents, qui n’existaient pas avant le 4 mai persistent encore. Je doute donc qu’il puisse en supporter davantage. Je ne peux toutefois me prononcer : Est-ce psychosomatique ou un effet physique permanent de type RR2 je l’ignore.  Chez les autres témoins tout s’est calmé après quelques mois mais on sera bientôt à un an de l’anniversaire et ils continuent. On verra avec le temps pour Steve.
Comme je le fais avec mes témoins je vais maintenir un lien en permanence et vous tenir au courant de tout développement ultérieur.
Je termine en remerciant une fois de plus Éric Claveau pour son professionnalisme et sa disponibilité.

Note : Tous les articles sur ce site peuvent être partagés avec autant de gens que vous le désirez. Ils ne doivent toutefois pas être altérés ou modifiés et le crédit à l’auteur et au site porteur doivent être clairement identifiés. Merci 

argaiv1511

17 février 2014

Code 7069

LE RECTANGLE SPECTRAL DE ST-JERÔME

 (4 MAI 2013)

 

Une enquête d’Éric Claveau  présentée et analysée par CASAULT

 

 

Illustration de Jean Lavergne (Digifilm.ca) et approuvée par le témoin. 

Une première lettre de Nicole, la conjointe du témoin

Dans cette enquête confiée à l’agent de sécurité Éric Claveau du secteur des Laurentides, il est très important de tenir compte des avants et des après du dossier puisque dorénavant, comme vous le savez, j’oriente mes travaux dans le sens de ce que j’ai appelé la Nouvelle ufologie, c’est à dire une fusion des aspects physiques et métaphysiques d’une observation. ( J'ajoute maintenant à cela la dimension spectrale d'un dossier comme vous le savez et je crois vraiment que c,est le cas ici. 

Voici donc en premier lieu la correspondance qui a eu lieue entre Steve et Nicole, (pseudonymes) de St-Jérôme et moi-même le 21 janvier 2014, avant que je ne confie la première phase de l’enquête sur les données à Éric. Les textes sont intégraux, seules les fautes d’orthographe ont été corrigées. Tout a commencé avec ce courriel de Nicole, la conjointe du témoin. 

Monsieur Casault

Je vous ai vue en entrevue à Denis Levesque ce soir c'est ce qui m'a incitée à vous écrire, je dois dire que je suis  tombée sur votre site il y a quelques temps  quand je faisais des recherches sur le phénomène des ovnis, des E.T. ainsi que  tout ce qui est paranormal (pendant presque 2 ans a raison de plusieurs heures par jours).

Vous dites que c'est plat depuis quelques temps dans le ciel du Québec, c'est peut-être vrai pour certains, mais ici nous avons vu des choses assez spéciales l'hiver dernier, aller jusqu'au printemps 2013 et nous voyons encore certaines choses. Des photos prises à l'extérieur assez particulières et mon conjoint qui a été témoin  d'un ovni  dans la nuit du 4 Mai, qui a éclairé tout notre terrain ainsi que les champs des fermiers derrière chez nous.

Il a été assez bouleversé, il m'a dit avoir ressenti des émotions très mitigées quand il est rentré dans la maison ne sachant quoi en penser. Après avoir recherché des endroits où nous aurions pu en parler, nous sommes demeurés un peu bredouilles. Nous avons fait appel à XXX (groupe ufologique du Québec) ainsi que YYY ( Organisation de recherche sur le paranormal). Seul XXX nous ont contacté, 7 mois après, comme si notre histoire était des plus banal.

Je vais vous dire que pour mon conjoint ça n'a eu rien de banal, nous ne savons plus  où nous tourner pour avoir des explications ou des renseignements  sur ces phénomènes.Je crois savoir que vous êtes assez occupé mais si vous aviez quelques instants à nous consacrer nous serions très reconnaissants.Merci de m'avoir lue. »Nicole…

Le suivi

J’ai aussitôt demandé à son mari Steve, de me faire part de son observation par écrit.

Bonjour,

 Voici tel que demandé mon observation: Le 4 mai au environ de 2:45 a.m. j`étais couché sur le canapé dans le salon, incapable de dormir. Je tiens à préciser que je ne fais jamais d'insomnie, je suis plutôt du genre à m'endormir en regardant la télé. J'ai sentis soudainement le besoin de sortir sur le patio, en robe de chambre, nu pied pour aller à mon télescope. Nous l'avions acheté quelques temps auparavant parce que nous voyons des lumières scintillantes qui bougeaient dans le ciel depuis décembre 2012). 

Procédant à des ajustements en me levant la tête à ma gauche, j'ai aperçu un gros objet blanc, direction sud-est (ovni) à peu près à 1000-1500 pieds d'altitude, d'une grosseur approximative de 100' X 50' de forme rectangulaire avec un angle a une extrémité. Je n'ai entendu aucun son et soudainement tout s'est éclairé comme en plein jour, le champ derrière chez moi, ainsi que le terrain du voisin au moins la grandeur d'un terrain de football, la durée a été très courte, environ 2 à 3 secondes comme un clin d'œil.  ( Est-ce un effet de dôme très élargi qui se déclenche et comme dans certains dossiers une forte lumière surgit quand le dôme s'active ?  Ou alors la durée très courte du phénomène lumineux explique avec l'heure de l'observation l'absence d,autres témoins ? .

 J'ai vu une lumière ronde et blanche de la grosseur d'un ballon de soccer, comme si celle-ci se serait détachée de l'ovni, en émettant un léger bruit de sifflement comme une étoile filante. Je l'ai vu filer vers le sud et disparaitre. Nous habitons le vieux St-Jérôme dans les Laurentides. ( de 5 a 6 secondes pour parcourir une distance de 2 a 3 km.

Je suis rentré immédiatement et j'étais sous le choc, je me suis couché sur le canapé en position fœtale, j'avais peur et j’étais excité à la fois d'avoir vu quelque chose comme ça, je me suis mis à pleurer et je ressentais des émotions mélangées.Par la suite, ma conjointe a fait des recherches sur le net et a trouvé une image qui correspondait exactement à ce que j'avais vu.

C'était la première fois que l'on voyait un ovni de cette forme-là.J'ai eu l'impression d'avoir été au bon endroit au bon moment.Merci de m'avoir lu. Steve…

L'altitude

Plus tard je lui ai posé des questions relativement à son estimation de l’altitude.….

Bonjour,

Pour ce qui est de l'altitude c'est vrai je ne suis pas sûr. La première chose qui m’a traversé l'esprit est 1000 à 1500 pieds mais ça pourrait être 500, je n'ai pas de point de repères, une chose est sûre c'est que je le sentais près de moi. C'était gigantesque en tout cas. A mes yeux, aussi long qu'un 747 au sol.

 Pour ce qui est de la boule, elle est sortie du côté gauche, soit à l’arrière je présume (car je pense qu'on ne conduit pas de reculons) elle est passé sous l'ovni et a filé vers le sud à travers le champ de foin du fermier à l'arrière de chez-nous. Elle perdait de l'altitude au fur et a mesure qu'elle avançait, laissant comme une traînée lumineuse blanc brillant.

J’aurais juré que la boule était en feu mais tout était de la même couleur, blanc. Dès que j'ai aperçu cette fameuse boule qui sifflait en ayant l'impression qu'elle fendait l'air, toute mon attention a été portée sur elle car elle bougeait, elle sifflait en plus de ce qui la suivait.

Je pouvais voir dans mon champ de vision que l'appareil brillait encore pendant ce temps. La boule a dû faire de 2 a 3 km si je me fie à la petite épicerie qu’il y a près de chez-nous. Tout s’est éteint en même temps. J’ai vraiment eu l'impression que la boule a finie par s'éteindre en touchant le sol. Il n'était pas question que j'aille voir ! J'avais bien trop peur.

Je me suis posé la question : Est-ce que je reste sur le patio, est-ce que je vais avoir un show ? J'ai décidé d'entrer à l'intérieur en ayant le feeling que tout était fini, pis j'avais assez vu de toute façon je devais me remettre de mes émotions. Je ne m'attendais pas à ça, j'avais un télescope devant moi et bang ce truc était la devant moi. 

Toute ma vie j'ai été sûr qu'un jour j'apercevrais quelque chose dans le ciel mais dans ma tête je voyais comme une matière, celle que j'ai vu était uniquement de lumière, pas de porte pas de fenêtre pas de rien, juste la lumière de cette forme-là. Heureusement que j'étais nu sous ma robe de chambre parce que mes bobettes seraient tombées à terre. 

Vérification météo.

L’enquêteur Marc Lizotte m’a fait parvenir ceci à ma demande. Ciel dégagé sur l'ensemble de la journée du 4 mai 2013  dans le secteur approximatif,  visibilité entre 72 et 50 km dans le jour et environ 40km  la nuit.  Vitesse du vent entre 1 et 11 km hre.  Donc une paisible soirée bien dégagée du mois de mai.

Présence de la lune

L'astronome amateur Guy JASMIN qui collabore avec moi m,a également fait parvenir ceci. Il n'y avait effectivement pas encore de lune dans le ciel cette nuit là car elle s'est levé à 02 hre 47 mi et son observation fut faite à 02 hre 45 am. De plus sa phase était à 27.91% donc un croissant petit à moyen. Elle s'est levée dans la constellation du Verseau AD. 22 hre 40 Déclinaison -03 degré 47 mi donc presque qu'à 45 degré par rapport à un observateur de la région de Saint-Jérôme. Sa distance de la terre était de 382,929 km donc une lune de grosseur moyenne.

 

Affidavit

Depuis quelques incidents avec des fabulateurs en mal de sensations perfides et inutiles, j’ai mis au point un document légal, un affidavit. Je le fais signer dorénavant à tous mes témoins. Ils s’engagent à me dire la vérité et à ne pas mentir pour les fins d’un canular, bref c’est très élaboré et très contraignant si d’aventure quelqu’un cherche à s’amuser à mes dépends. Un montant d’argent déjà fixé par divers jugements rendus en jurisprudence est alors ordonné par le tribunal.

Un témoin qui refuse de le signer n’a qu’à garder son observation pour lui. Il n’y aura aucune enquête sous mon nom et certes pas de diffusion. Dans le cas de Steve, le document m’est revenu signé dans l’heure, sans question aucune. C’était donc un très bon signe.

ERIC CLAVEAU l’enquêteur désigné.

Nom : Éric Claveau.
Fonction :Agent de Sécurité (secteur privé)
Formation Académique :Formation de base militaire
Hobbies :Musculation Cardio-boxe, boot camp, chasse et peche, hicking, bref tout sports individuel.

Le 21 avril soit quelques jours avant l’observation de Steve, il a observé une boule blanche au comportement très étrange dans le secteur du Mont-Tremblant ce qui n’est tout de même pas très éloigné.

Le 27 janvier 2014, j’informais Steve et Nicole qu’ils recevraient la visite d’un enquêteur désigné par mes soins ayant pris connaissance du Guide Ufologique et travaillant avec le formulaire approprié.
Autant les témoins que moi-même sommes très satisfaits du travail accompli avec respect, professionnalisme, minutie et application. Il s’est donc révélé un très bon enquêteur à ce niveau. Je l’en remercie.

L’enquête du ler février 2014.

Voici donc le résultat de la collecte d’informations réalisée par Eric Claveau. 

Cote

Dans un premier temps il classe l’observation au niveau 3 c’est à dire de crédibilité et d’intérêt ELEVÉS. Avec des éléments nouveaux. Nous savons maintenant qu’il s’agit bien sûr de la forme rectangulaire en angle. Déjà rapportée mais extrêmement rare. Nous savons aussi qu’une plus petite boule s’est échappée de l’objet en sifflant et s’est dirigée vers l’est avec derrière elle une petite traînée lumineuse sans parler de l’éclair très intense mais silencieux qui a tout éclairé le secteur.  Ceci rappelle l’observation du DOSSIER SIMONE en partie mais aussi Grand Métis. ( Cf Enquêtes ufologiques sur ce site.)

Temporel

L’observation à un seul témoin a eu lieu un samedi à 2h45 du matin le 4 mai 2013 dans le secteur de Belle-Feuilles de St-Jérôme, dans les Laurentides au Québec.

 Le témoin

Le témoin est mâle, marié, dans la quarantaine et travaille pour une entreprise multinationale y occupant un poste important. Pour cette raison il préfère conserver l’anonymat. (Sur le coup je n’avais pas réalisé mais son poste n’est pas très loin de celui de Jacques, dans l’Affaire Jacques et Lucie) Le témoin est généralement bien informé sur la question des ovnis. Ce n’est pas un maniaque, mais il a lu des ouvrages et regarder de nombreux documentaires sur la question. Sans être un astronome amateur, il est amateur d’astronomie une petite nuance. 

Les lieux de l’observation

Ils sont typiques des secteurs ruraux à faible densité, entouré de fermes agricoles. Aucune ligne majeure d’Hydro ne passe à proximité. On retrouve un petit aéroport de plaisance à 7 kilomètres et celui de Mirabel à 20 km. Tous au sud. Il y aurait aussi une base satellite des FAC où de temps à autre vont y circuler hélicoptères et Hercules. 

Le lieu direct de l’observation.

C’est depuis est une galerie/patio faisant face au sud-est. S’y trouve un télescope à miroir LMDA 130 et le témoin procède à des ajustements. 

Le champ de vision.

Le ciel est dégagé, sans lune apparente. Des arbres , du terrain. Le témoin est à l’extérieur, sa vue n’est pas obstruée et il n’a pas besoin de verres correcteurs. Il ne souffre d’aucune malformation visuelle et ne consomme aucun produit ou substance  pouvant altérer ses sens.

Aucun appareil n’est visible ou audible dans le secteur. Certains hélicoptères ont été vus mais quelques jours auparavant ce qui n’est aucunement relié à priori.

AVANT L’OBSERVATION

Le témoin, alors étendu sur le canapé du salon est passif et quelque peu ennuyé par une insomnie, une situation à laquelle il n’est pas habitué. Il est inquiet de se retrouver fatigué le lendemain.  Il se rappelle alors ce drôle d’étoile avec des couleurs étranges. Il décide de sortir et tenter de la retrouver avec son télescope.

L’objet observé

C’est alors qu’il ajuste son appareil qu’il lève la tête et voit l’objet.  Il est rectangulaire avec un angle au bout sur sa droite. Il n’a jamais vu un objet pareil. Il est lumineux, diffuse sa propre lumière, de couleur blanche froide et le tout rappelle l’intensité et la teinte laiteuse d’un néon.La luminosité ne vient pas « de l’intérieur », c’est une lumière opaque, dense et uniforme. Par contre elle ne se diffuse pas ailleurs, n’éclaire pas le sol, quand même assez éloigné faut-il le dire. 
Il n’y a rien d’autre, aucune protubérance, aucun renflement, aucune indication d’une ouverture, rien. Un rectangle très lumineux, blanc avec un angle sur sa droite.  Il est immobile et silencieux.Si l’objet avait été placé en référence visuelle à côté d’une pleine lune normale il aurait été 20 fois plus gros ce qui en dit long sur sa taille. Autour de l’objet rien. Sous ce dernier par contre la cime des arbres, mais aucune habitation visible. 

L’angle de vision

(Reconstitution du témoin sur sa galerie patio ( app) et le bras tendu selon l'angle de vision de 50à 55 degrés. Jean Lavergne (Digifilm.ca) 

Il est de 55 à 60 degrés ce qui est très haut, par rapport au témoin.
 

Effets de RR/2

Selon le témoin aucun appareillage quelconque n’a été déréglé, pas même sa montre bien qu’il admet ne pas s’y être attardé. C’est la calme plat autour. Pas de sons d’insectes, d’oiseaux, aucune réaction de ses chats.  Il est 2h45 am. A noter que le témoin se plaindra de maux de têtes récurrents et encore à ce jour depuis cette nuit du 4 mai. 

Activités de l’objet

Puis tout s’éclaire, les champs les maisons sur presque des kilomètres une lumière vive comme le ferait un gros éclair. 2 ou 3 secondes et une petite boule blanche s’échappe de la gauche de l’appareil et va disparaître en sifflant, presqu’au niveau du sol. Après 10 secondes, le rectangle disparait. Il s’est tout simplement évanouie dans l’air, éteint

(Jean Lavergne ( Digifilm .ca)

 

 

Le témoin est conscient que la taille de l’objet étant ce qu’elle est, il devrait y avoir d’autres témoins mais l’heure tardive écarte cette possibilité. Il se déclare privilégié d’avoir pu observer cet objet!

Ses émotions ont varié. Pendant l’observation il n’a ressenti aucune crainte mais plutôt une forte surprise. Les trois chats de la maison n’ont aucunement réagi à sa connaissance. Rien de suspect n’a été noté après l’observation, dans le comportement des animaux.

 
Le témoin dit avoir été estomaqué dès l’instant où il a vu l’objet. Il a compris que ce qu’il voyait ne venait pas d’ici. Le tout n’aura duré que 10 secondes au total. Par contre une fois à l’intérieur il a ressenti un mélange d’émotions, et assez curieusement de la tristesse, de la peur, de l’insécurité.  Il s’est renfermé sur lui-même dans la semaine suivante mais surtout ressent de fréquents maux de têtes depuis l’observation sur une base assez régulière. Certains phénomènes étranges se sont produits dans la maison mais cela ne date pas de l’observation. (Pour l’instant aucune enquête n’est en cours sur ces phénomènes) Des bruits anormaux, des voix provenant du sous-sol et des ombres dans la maison.

 

Réactions

 Le témoin reconnait avoir vécu une expérience de type RR-4 alors que des êtres de type Gris, mais très grands, l’ont fait léviter dans son lit. il avait le sentiment qu’on voulait pénétrer dans son corps.  Nous reviendrons là-dessus en 2e partie.)

Appréciation du témoin par l’enquêteur Claveau

C’est une personne humble, calme, amicale, timide et réservée. Le débit de sa voix a toujours été uniforme et il a réussi certains aspects appliqués de techniques d’interrogatoire. Il est content d’avoir pu raconter son aventure à quelqu’un que cela intéresse. Il n’a démontré aucun des signes extérieurs qu’il mentait, qu’il exagérait, qu’il inventait etc…Il a reconnu avoir parlé de son observation à ses parents qui ont aussitôt banaliser le tout comme si ce n’était rien. Il a cessé d’en parler sur le champ.  Il ne supporte pas les sarcasmes et c’est la raison pour laquelle il n’en aura parlé qu’a son épouse. Je suis persuadé que son histoire est véridique.

 

Voici maintenant ma version narrative de son observation.

 (Cette déposition répète les mêmes éléments mais il est essentiel d'en prendre connaissance puisque ce texte a été rédigé à chaud immédiatement après la rencontre).

Déposition du récit le 1er Fevrier 2014:

Observation d`un objet non identifié dans le ciel de Bellefeuille, à St-Jérôme.

Observation faite par M. Steve…(pseudonyme)_ dans le ciel durant la nuit du 4 Mai 2013 à environ 2:45 du matin.

 

Dans la soirée du 3 Mai 2013 Steve était étendu sur son divan dans le salon. Les heures passent et il ne trouve toujours pas le sommeil Notez qu’il n’a jamais souffert d`insomnie. Il a soudain senti le besoin de sortir sur son patio comme si une voix interieure lui disait de sortir dehors pour regarder dans son télescope qu`il a acquis récemment pour regarder les étoiles dont une en particulier car elle scintillait de couleurs,bleu, rouge,vert et blanc. En direction du sud.

 

En sortant sur le pas du patio qui donne sur le sud-est  Steve a levé la tête et c`est là  qu`il a apercu un objet blanc dans la  direction du sud-est .Un objet rectangle tronqué d`un angle sur sa droite .Le rectangle était opaque mais entouré d`un halo d`une couleur blanc pur (similaire a l`éclat d`un néeon couché horizontalement) situé a environ 1000 a 1500 pieds d`altitude dans le ciel et tout cela au bord de la limite de sa propriété.

 

L`objet en question avait une superficie d`environ 100’ de long sur 50’et était totalement silencieux.  Il n`y avait aucun son environnant,  perceptible à ce moment. C’était le calme plat, aucun son de grenouilles, criquets, rien le silence total. Puis soudain ca a éclairé avec l’intensité d’un gros flash d`éclair electrique) en dessous de l`objet  sur une superficie de la grandeur d`un terrain de football allant même jusqu’a éclairer une partie du terrain de son voisin sur sa droite qui est à au moins 80 mètres de distance. Et durant cette éclairement, jamais Steve n`a été ébloui par cette lumière soudaine. Durée d`environ 2-3 secondes .

 

Par la suite un objet de la taille d`un ballon de soccer est sorti par la gauche de l`objet rectangle, toujours illuminé à ce moment-la mais qui diminuait en intensité d`éclairement car la lumière et la brillance étaient rendues à l`objet (taille d`un ballon de soccer) qui ressemblait a une mini comète suivie de sa traînée de lumière) qui soit dit en passant, était toujours d`un blanc pur. Elle émettait un petit sifflement  Elle se dirigea vers le sol dans le champ derriere la propriété de Steve pour suivre une ligne droite en s`éloignant  vers le lointain, toujours en direction du sud-sud-est .A noter que durant sa course au-dessus du sol dans le champ, Steve a pu observer qu`elle avait une telle brillance qu`il pouvait voir les pousses de foin sous la “comète” qui longeait le sol du champ. Il a put l`observer environ sur la distance de 1 km a 1 ½ km de loin pour ensuite disparaitre  et s’éteindre ou bien rentrer dans le sol.

 

Et dans l`angle qu`il était, il voyait l`objet rectangle sur sa gauche péripherique qui diminuait d`intensité et  puis quand la (comète ) a disparu totalement,sur sa gauche il a pu voir le rectangle qui n`avait plus d`intensité  pour ensuite disparaitre en s`évanouissant Aucune odeur de quoi que ce soit dans l`air, rien.

Suite a cet évenement Steve fut plongé dans un état de choc, est rentré dans la maison pour aller sur le divan se mettre en position foetale pour ensuite ressentir différentes émotions mélangées (de la peur, de l`insécurité et en même temps de l`excitation  pour avoir été privilegié d`être temoin de ce  fait cette nuit-là.  Tout pour dire qu`il n`a pas trouvé le sommeil finalement  cette nuit la. 

 

Analyse de Jean Casault

 

Comme vous le savez, l’ufologie classique ne suffit plus, il faut pousser plus loin et tenter de découvrir par le profil « paranormal" du témoin, si un lien psychique ne le lie pas à son observation. Ce n’est pas toujours évident, ni clair. On peut supposer que ce lien existe mais sans effets physiques avant, pendant ou après l’observation.

Mais dans ce cas précis, nous avons trouvé le jackpot : «Nous sommes de l’École des Sorciers de Harry Potter me dit avec un sourire dans la voix Nicole, la conjointe de Steve. Ce qu’il a vu c’était pour lui. : c’est un dossier «  for your eyes only ». Je n’ai donc pas à prendre des heures pour lui faire comprendre le concept de la nouvelle ufologie. Elle a tout compris en 30 secondes quand je lui ai dis : C’était pour lui ca , vous le saviez ?

 Steve n’a vraiment pas choisi le métier qui correspond à ses aptitudes et le type d’expériences qu’il a vécues au cours de sa vie, et c’est la raison pour laquelle on est ensemble me dit Nicole. Elle crée cet équilibre entre les aspects très pragmatiques et plus métaphysiques de leur vie.

 

 RR-4

Revenons donc sur l’incident rapporté par Éric Claveau à l’effet qu’à l’âge de 20 ans Steve aurait vécu une RR-4. J’ai demandé à ce dernier de tout mettre sur papier après quoi nous aurions une conversation très sérieuse. Voici la résultante de nos échanges. 

À l’âge de 20 ans, je venais de déménager le 1 mai 1992 à Coaticook. Vers la deuxième semaine de mai je crois je suis allé me coucher vers 11:30  comme j'en avais l'habitude. Vers environ 3:00 a.m.  je dormais profondément du côté droit du lit si on est devant. Je me suis semi-réveillé en sentant mes jambes en suspension dans les airs à 45 degrés d'élévation, (Ayoye mes jambes sont dans les airs)

A ce point j'étais assez réveillé pour me dire o.k. je vais juste voir jusqu'où ça va aller. Soudainement elles ont doucement tourné vers la gauche elles ont été déposées avec une très grande délicatesse et douceur comme si elles étaient faites de plumes. Ce qui m'a étonné c'est que je ne forçais pas du tout, je sentais vraiment que quelques chose ou quelqu'un soutenait les dessous des pieds s'en sentir un contact physique. Je n'ai pas eu peur puisque je ressentais une très grande paix intérieur et baigné d'amour comme si j'étais dans une bulle.

 Dans ma TÊTE j'ai vu 2 très grands êtres de 8 à 9 pieds, élancés comme étirés à côté de moi près de ma table de chevet. J'ai eu l'impression qui il y avait un mâle et une femelle, cette dernière était plus petite. Ils étaient blancs bleutés opaques mais sans pouvoir distinguer leur visage. Ce qui m'a frappé c'est que le dessus de leur têtes m’a paru plat. (comme Gumby le personnage animé vert) ils n'étaient pas très beaux mais je n'avais aucune méfiance et étonnamment,  je serais même partis avec eux s'ils m'avaient tendu la main puisque je ressentais tant d'amour et d'une douceur extrême un peu comme une mère avec son enfant. 

Quand je ferme mes yeux, je peux encore très bien les revoir dans ma tête. Tout cela s’est passé de  7 et 10 secondes je dirais, ma conjointe de l'époque qui était couchée à mes côtés ne s'est rendu compte de rien et je ne me souviens pas lui  en avoir parlé non plus. Je serais près à aller en hypnose n'importe quand car j'ai tant de questions qui restent sans réponses. Qui étaient-ils, que voulaient-ils, pourquoi moi, venaient ils me ramener dans mon lit, est-ce que c'était la première fois, est-ce que cela c'est reproduit par la suite??. Merci

Steve

Quel récit extraordinaire et quelle résonance magnifique. 

J’ai demandé à Steve de me décrire davantage les personnages mais comme il l’a clairement exprimé, il a vu ces êtres dans sa tête et non avec ses yeux et n’a pu ajouter plus de détails sinon qu’ils  avaient le visage allongé sur le sens de la hauteur, longs et minces plutôt de forme ovale avec le dessus de la tête plate, ils étaient de la même couleur et n'avaient pas de vêtement ils m'ont semblé être de lumière, je n'ai rien observé de particulier derrière eux,.

Puis j’ai voulu savoir si du temps manquant avait pu se produire. Je savais que c’était non pour l’observation à St-Jérôme mais je voulais une précision pour la RR-4 de Coaticook.  Dans les deux cas je n'ai pas le sentiment d'avoir perdu de minutes, ni d'heures mais vraiment l'impression que cela n'a duré que quelques secondes. Dans le cas de l'ovni, je suis allé me coucher peu de temps après dans le salon ayant de la misère a m'endormir. Je n'ai pas fait de rêves, quelque heures plus tard j'ai quitté la maison pour me rendre à mon travail c'était samedi le 4 mai 2013. 

Toute mon analyse repose repose sur son questionnement fort judicieux.

Qui étaient-ils ?

 On ne le saura jamais mais chose certaine si on se base sur cette phénoménologie comme je l’ai exprimé dans mes premiers ouvrages dont Et si la Terre n’était qu’un Jardin d’enfance, il est clair que Steve connaît ces être-là à un autre niveau. Les travaux de John Mack sont très clairs à cet effet. Nous savons qui ils sont mais nous l’oublions. Notre relation avec les Intelligences Supérieures remontent très souvent à l’enfance , à l’École Invisible alors même si pour Steve, le 4 mai est une grande date, au fond ça l’est uniquement parce qu’il a conservé un souvenir de l’évènement.

Que voulaient-ils ?

Dans mes propos récits d’expériences similaires à celles-ci, j’explique que ce que nous ramenons comme souvenir le plus souvent, quand ça arrive, est toujours comme un court extrait de l’évènement, une sorte de « bande-annonce ». Au début, au milieu ou à la fin. Je pourrais citer de nouveau tous les dossiers de Sisi, de Marie-André Michelle etc. Steve se souvient d’une petite partie de l’expérience.  Je crois qu’il en va de même de l’observation du 4 mai avec ce show incroyable de puissance et d’évolution technologique. 

Pourquoi moi ?

Esprit d’abord humain ensuite. Ils n’ont pas beaucoup d’intérêt pour l’humain mais s’intéresse à l’Esprit. Je le dis et je le répète depuis toujours. Voilà pourquoi d’ailleurs le petit moi humain semble être ignoré dans tout ca. C’est toujours très difficile à accepter comme réponse, mais l’explication finale , le leitmotiv absolu de ces expériences se loge dans une autre réalité que celle de Steve et des autres 7 milliards d’êtres humains sur Terre.

 Venaient-ils me ramener ? Je dirais que oui. Les pieds levés sont déposés et non l’inverse dans le genre. « On a fini avec toi on te remet comme on t’a pris »  Moi j’ai le souvenir du moment où on a déposé l’anneau ambre sur ma tête et que des bandes latérales sont venues s’attacher sur le pourtour du crâne. Il s’est détaché et pfffuitt. 15 sec. Mais trois heures sont manquantes. C’est toujours comme ca ! Notez les émotions très positives de Steve. Ce n’est pas la première fois, il connaît ces êtres, il sait ce qu’ils font, il n’a aucune peur, il éprouve autant d’amour pour eux que l’inverse et voudraient les suivre, comme Michelle du NB l’a souvent exprimé avec ses êtres bleus. Mais on ne peut pas, on a du boulot d’humain ici ! ca ne dure pas, encore un autre 40 ans peut-être après quoi on retrouve les « copains » ! 

Est-ce que cela se reproduit par la suite ?

Oui bien sûr et même bien avant et longtemps après mais sans qu’aucun souvenir ne survive à l’expérience. Je soupçonne même que notre ami Steve a eu quelques expériences non mémorisées autour du 4 mai 2013 avec ces mêmes visiteurs, ses amis de toujours,  et que sa vision de leur vaisseau –mère et de la navette est non pas un accident, mais une sorte de clin d’œil. Dans le genre. On t’oublie pas mon ami, on ne t’oublie pas !  

Porte interdimensionnelle

Il est possible aussi que cet objet ait été une " porte" inter-dimensionelle. Elle serait ouverte et l'objet  plus petit se serait extirpé pour entrer dans notre monde d'où l'éclair de lumière et le sentiment que le gros rectangle se soit évanoui...Cela suppose aussi que seul le témoin aurait pu le voir : soit parce qu'il était au bon endroit ou soit parce qu'il était dans un état second, causé par l'insomnie. Nous émettons parfois des ondes cérébrales plus du genre alpha quand nous sommes assoupi mais non endormi.

Très peu de témoins mâles acceptent cette analyse comme l’indiquent mes registres. Les femmes sourient et acceptent l’idée, mais les gars détestent en général.  Chose certaine, les maux de tête fréquents, qui n’existaient pas avant le 4 mai persistent encore. Je doute donc qu’il puisse en supporter davantage. Je ne peux toutefois me prononcer : Est-ce psychosomatique ou un effet physique permanent de type RR2 je l’ignore. Il est encore tôt. Jacques et Michael ont eu a subir les effets de leur expérience bien longtemps après qu'elle soit survenue. 

On verra avec le temps pour Steve.Comme je le fais avec mes témoins je vais maintenir un lien en permanence et vous tenir au courant de tout développement ultérieur.

 Je termine en remerciant une fois de plus Éric Claveau pour son professionnalisme et sa disponibilité.