Pour en savoir davantage sur comment vous procurer les livres de Jean Casault
Cliquez ici
AFFAIRE BLACK OUT
Une enquête de Jean Casault
Trois évènements sont venus meubler mon dernier weekend end de septembre 2013.
1- La vague d’OVNI au Québec que j’ai dénoncée récemment à la radio de CHOI était un canular
2- Un météore très important a été observé dans 14 États américains dont l’Ohio mais m’a été rapporté ici également
3- Un OVNI est observé au moment même où survient une panne de courant à la Pocatière.
4-
5- DEUX TÉMOINS DE LA POCATIÈRE
6- Les deux témoins sont dans leur véhicule sur la route Drapeau dans le
secteur de Saint-Onésime. Il est à peu près 20 heures et ils se dirigent
vers le nord. Ce secteur est situé sur la rive sud- du Fleuve St-Laurent à
quelques 130 kilomètres à l’est de Québec/Lévis. Le temps est au beau fixe,
très peu de vent, la température oscille aux environs de 15 degrés.
En ce qui me concerne personnellement, je suis dans le secteur St-Rédempteur
près de Lévis et je suis au feu en bas sur le terrain avec ma femme. Nous
avons une vue splendide sur le ciel et vers 20 heures nous essayons de voir
s’il y a plus que trois étoiles de visible. Si cet objet était parti de
l’ouest, soit QC/LV nous l’aurions vu. Il était donc beaucoup plus à l’est.
Le conducteur ML remarque alors une étoile très forte dans le ciel et de
couleur orangée.
(Dès que j’ai lu ca j’ai tout de suite pensé aux foutues LANTERNES THAÏ mais
on verra que ce n’est pas le cas).
Son père qui l’accompagne ne s’étonne pas mais tous les deux cherchent à savoir ce que c’est : avion, hélico, satellite etc….l’objet lumineux est sur leur gauche, donc vers l’ouest.
Ils essaient de déterminer sa taille réelle mais comme il est impossible
d’évaluer la distance ils n’en savent rien. Par contre si à leurs yeux la lune avait été de la taille d’une pièce de 2$, alors l’objet aurait la taille d’un dix sous.
L’objet ne semble pas bouger mais il est trop gros pour une étoile même parmi les plus visibles en temps normal et le ciel est entièrement dégagé et clair, Rendus au bout du chemin, ils tournent vers l’ouest sur le Chemin du Village à la rencontre de l’objet et commencent à penser que cette chose se trouve assez loin, au moins une dizaine de kilomètres., vis à vis les
montagnes de Pinguet encore plus à l’ouest.
C’est alors qu’à proximité de leur destination soit le village de la Pocatière, alors qu’ils roulent maintenant franc nord vers celui-ci, ils se demandent pourquoi tout est si sombre Ils commençent vraiment à penser qu’il s’agissait d’une panne de courant puisque St-Onésime et la Pocatière étaient plongés dans l’obscurité et seules les étables munies d’une génératrice étaient allumées.
L’objet est sur leur gauche, donc toujours à l’ouest. C'est alors que soudainement, l’objet stationnaire accélère « en malade » à une vitesse impossible et franchit environ 15 kilomètres en 1 peut-être deux secondes top, donc à une rapidité extrême et vient se positionner,  près d'une tour de transmission radio située sur la montagne entre le 3e rang ouest et le rang des sables.
Les deux hommes sont éberlués et le père de ML, un sceptique naturel, très
religieux et peu enclin à regarder le ciel de toute manière est forcé de
reconnaître que ce n’est pas normal. Lorsqu'ils ont cessé de le voir, les témoins pensent que l’objet a sans doute disparu en un éclair mais ils ne l’ont pas disparaître, ils se sont simplement rendu compte qu'il n'était plus visible et là à ce moment ou très près de ce moment, le courant était revenu.  Il y aura deux pannes, une de dix minutes puis vers 19h30 une autre de 40-45 minutes.
Autre point important les deux témoins n’ont perdu l’objet de vue que quelques secondes, on peut donc apprécier le fait qu’il s’agissait toujours du même objet
Après vérification auprès d’Hydro-Québec à midi 09 le 29 septembre on
apprend que la panne a été causée par une perte d'alimentation à un poste de
distribution. La cause de cette perte d'alimentation est INCONNUE selon la
préposée à Urgence Panne.
Un autre témoin CL, de la Pocatière a vécu la panne de mais il a entendu tout juste avant un son bizarre qu’il qualifie de grondement mais sans plus. Personne d’autre ne m’est revenu avec ce son.
Sebastien Lizotte m’envoie ceci. Lui aussi demeure à la Pocatière. Il écrit : « J’.ai vu l’ovni en regardant par la fenêtre, j’ai vu cette grosse lumière orangée, j’ai tenté de la filmer mais en vain.
Son frère aussi m’écrit  : Je suis résident de Saint-Onésime, petit village au sud de La Pocatière. Le 28 septembre vers 19:30, deuxième panne de courant mais, celle-ci, fut plus importante. J'étais avec mon frère et je décide de jeter un coup d'œil à l'extérieur par la fenêtre du salon pour voir le village plongé dans le noir et... Un point orangé dans le ciel. Dès que j'ai vu cette "chose", j'ai tout de suite su que ce n'était pas normal... Trop gros pour être une étoile. Je décide de sortir a l'extérieur pour voir la chose beaucoup mieux, alors j'ai gravit la côte de l'église et j'ai regardé au-dessus des montagnes, vers l'ouest. L'objet est resté 15-20 minutes sans bouger... J'ai cru déceler un léger mouvement vers la fin de l'apparition, il a perdu un peu d'altitude on aurait dit... Et quand la lumière orangée est disparue, pouf, les lampadaires se sont mis à produire une lumière faible; le courant était revenu.
Chantal et Gaétan eux m’envoient ceci : Samedi soir 28 septembre vers 18h25, mon conjoint et moi, roulions sur l'autoroute Laurentienne direction nord, nous avons remarqué dans le ciel, 3 objets en forme de cigares, c'était gros et ça n'avait pas l'air d'avions, car nous en avons vu par la suite et ça n'avait rien à voir. Ils étaient éloignés les uns des autres, ça faisait un triangle à très grande échelle. Les objets étaient très brillant, le soleil se couchait.
Il y a sûrement d'autres personnes qui ont vu ces objets, car il y avait beaucoup de circulation sur l'autoroute de la capitale. Je scrute souvent le ciel, car j'ai déjà vécu une expérience qui me fait questionner sur tout ce phénomène. Habitant non loin de l'aéroport, nous voyons des avions tout le temps, mais là c'était étrange.
BOIS DES FILLIONS
Presque simultanément mais très loin de là, Manon et sa fille Sybelle, partaient de  Bois-des-Filion pour se rendre à Montréal avec leur conjoint.
A 19H38 Sybelle voit une étoile basse et très brillante : Ils roulent sur la 355 sud à Laval.
A 19h39 une autre lumière se manifeste  à côté mais d'une bonne distance.
Déjà ici, c’est un cas de LN sur lesquels je ne travaille plus. Voici pourquoi. À cette distance il est impossible de déterminer l’écart est-ouest et l’écart nord sud, bref sont-elles une à côté de l’autre ou elles sont sur deux plans très séparés l’une de l’autre ? Impossible à dire avec des LN et c’est le même problème pour ce qui suit.
Selon les témoins,  les deux lumières (une distance de bout de bras de 40 cm de long entre les 2 lumières) se fusionnent n'en formant qu'une seule (le temps d'un clignement des yeux).
Je reformule le même point : est une fusion ou une illusion d’optique causée par l’absence de repères et de références visuels dans le ciel ?
Ensuite , toujours selon leur perception, elles voient, une grosse lumière se transformer en 4 lumières mais disposées en triangle (2 lumières étaient proches l’une de l’autre formant un triangle avec les autres) les lumières clignotaient, mais comme inégale. Les couleurs ; bleu, blanc rouge (2), Ces lumières semblaient vraiment former un ovni selon elles. « Nous avons hurlé dans la voiture et mon conjoint a vite pris l’accotement pour que nous débarquions de la voiture. Nous nous demandions ce qui était arrivé de la première lumière. Une voiture nous a klaxonnée et mon conjoint pris à l’intérieur ne voyait pas l’objet, qui était du côté Ouest de l’autoroute 335.
Tout à coup, nous avons vu l’objet passer du coté ouest au coté Est de la route 335. Mon conjoint a dit : « Effectivement les filles, c’est plus gros et plus vite qu’un avion. »
La position de l’objet semblait avoir changée.  C’est comme si l’objet semblait avoir pris une autre forme… Je dirais que ça a pris 3 secondes et déjà l’objet était loin je dirais 3 km minimum. »
Les femmes réintègrent le véhicule et crient mais le conjoint fait une remarque à l’effet que le moteur chauffe et semble manquer de Prestone  « Nous avons continué notre chemin puis : ma fille hurle : Toujours sur la 335 se transformant en Autoroute 19, il est 19h48, Sybelle qui regardait toujours  le ciel, côté ouest  remarque un autre ovni, beaucoup  plus grand qu’un avion et beaucoup plus lumineux. Encore 4 lumières formant un triangle (il semblerait que ce soit le même type d’appareil vu précédemment). Il allait plus vite que l’autre aussi, (mais de direction d’est en ouest). Il a aussi disparu. Il passait à basse altitude et semblait gigantesque. De ma part je dirais encore comme un clignement d’œil et l’objet n’était plus là…
Rendu au restaurant Commensal, rue St- Denis, ma fille a hurlé à qui mieux mieux notre histoire.  Nous avons rediscuté ensemble et on posait mutuellement des questions. Avons-nous bien vu ce que nous pensons ? Comment que deux lumières se fusionnent et devient un ovni ? Et si le deuxième ovni était en fait celui que nous avions vu plus tôt ?
Mon conjoint me confirmait bien que ce qu’il avait vu à 19h39 n’était pas un avion, il allait plus vite qu’un avion. Il n’y a pas de base d’atterrissage dans le coin. Est-ce que ça venait de l’aéroport P.E.T ? Mais comment pouvait-il être aussi bas ? Et non ça ne pouvait pas être les lumières de pylône.  Bien qu’il y avait au loin des pylônes, mais ce n’était pas ça.
Manon  veut se confier et parle de sa fille, de son mari, d’elle-même et j’ai tendance à croire son histoire. Si elles ont manifesté autant d’excitation je doute qu’il s’agisse alors de simples lumières, mais voilà je déteste les cas de LN c’est toujours le même problème, la distance et l’obscurité peuvent jouer de méchants tours. Elle ajoute
« J’en ai parlé à mes amis sur FB. Déjà que des fois j’ai des doutes à ce sujet. J’ai en ma possession votre livre sur les enlèvements. Des fois je me dis : Bah c’est des essais du gouvernement. Mais bon, je crois que finalement eh oui ça existe.    Ma fille est une fan de ce sujet. Sur le coup je me demandais si ma fille rêvassait…  Mais quand j’ai observé, j’ai bien vu qu’elle avait raison…
ANALYSE DU DOSSIER
Le témoin  qui dit avoir vu l’ovni n’a pas observé la forte accélération de l’objet avant qu’il disparaisse ce qui est étrange. L’a-t-il tout simplement raté ?  Cet objet n’est pas lié à la panne de courant mais celle-ci se termine au moment même où l’objet disparaît. En ufologie, compte tenu des innombrables dossiers reliant ces objets aux réseaux électriques  de tous les pays du monde on peut raisonnablement parler de corrélation importante.
Une fois de plus je réitère les difficultés qui surviennent avec les LN ( Lumières nocturnes) Leur handicap est toujours le même le facteur de méprise est très élevé en raison de l’obscurité et de la distance entre l’objet et le témoin. Pour être classés rencontre rapprochée RR, une observation doit se faire à l’intérieur d’un périmètre de 150 mètres. On est loin du compte ici.
Les autres observations d’une grosse lueur blanche dans le ciel et d’une traînée lumineuse vers 21h30 NE SONT PAS DES OVNIS, mais bien plutôt une météorite qui a survolé plus de 14 états américains en ce même samedi soir vers les 21h30.

Note : Tous les articles sur ce site peuvent être partagés avec autant de gens que vous le désirez. Ils ne doivent toutefois pas être altérés ou modifiés et le crédit à l’auteur et au site porteur doivent être clairement identifiés. Merci

argaiv1970

29 SEPTEMBRE 2013

Code 9556

AFFAIRE BLACK OUT

Une enquête de Jean Casault


Trois évènements sont venus meubler mon dernier weekend end de septembre 2013.
1- La vague d’OVNI au Québec que j’ai dénoncée récemment à la radio de CHOI était un canular
2- Un météore très important a été observé dans 14 États américains dont l’Ohio mais m’a été rapporté ici également.
3- Un OVNI est observé au moment même où survient une panne de courant à la Pocatière

DEUX TÉMOINS DE LA POCATIÈRE

Les deux témoins sont dans leur véhicule sur la route Drapeau dans le secteur de Saint-Onésime. Il est à peu près 20 heures et ils se dirigent vers le nord. Ce secteur est situé sur la rive-sud du Fleuve St-Laurent à quelques 130 kilomètres à l’est de Québec/Lévis. Le temps est au beau fixe,très peu de vent, la température oscille aux environs de 15 degrés.

En ce qui me concerne personnellement, je suis dans le secteur St-Rédempteur près de Lévis et je suis au feu en bas sur le terrain avec ma femme. Nous avons une vue splendide sur le ciel et vers 20 heures nous essayons de voir s’il y a plus que trois étoiles de visible. Si cet objet était parti de l’ouest, soit QC/LV nous l’aurions vu. Il était donc beaucoup plus à l’est.

Le conducteur ML remarque alors une étoile très forte dans le ciel et de couleur orangée.
(Dès que j’ai lu ca j’ai tout de suite pensé aux foutues LANTERNES THAÏ mais on verra que ce n’est pas le cas).

 Son père qui l’accompagne ne s’étonne pas mais tous les deux cherchent à savoir ce que c’est : avion, hélico, satellite etc….l’objet lumineux est sur leur gauche, donc vers l’ouest.

 

Ils essaient de déterminer sa taille réelle mais comme il est impossibled’évaluer la distance ils n’en savent rien. Par contre si à leurs yeux la lune avait été de la taille d’une pièce de 2$, alors l’objet aurait la taille d’un dix sous.  L’objet ne semble pas bouger mais il est trop gros pour une étoile même parmi les plus visibles en temps normal et le ciel est entièrement dégagé et clair.

Rendus au bout du chemin, ils tournent vers l’ouest sur le Chemin du Village à la rencontre de l’objet et commencent à penser que cette chose se trouve assez loin, au moins une dizaine de kilomètres, vis à vis les montagnes de Pinguet encore plus à l’ouest.

C’est alors qu’à proximité de leur destination soit le village de la Pocatière, alors qu’ils roulent maintenant franc nord vers celui-ci, ils se demandent pourquoi tout est si sombre Ils commençent vraiment à penser qu’il s’agissait d’une panne de courant puisque St-Onésime et la Pocatière étaient plongés dans l’obscurité et seules les étables munies d’une génératrice étaient allumées. 

L’objet est sur leur gauche, donc toujours à l’ouest. C'est alors que soudainement, l’objet stationnaire accélère «en malade» à une vitesse impossible et franchit environ 15 kilomètres en 1 peut-être deux secondes top, donc à une rapidité extrême et vient se positionner,  près d'une tour de transmission radio située sur la montagne entre le 3e rang ouest et le rang des sables.

Les deux hommes sont éberlués et le père de ML, un sceptique naturel, très religieux et peu enclin à regarder le ciel de toute manière est forcé de reconnaître que ce n’est pas normal. Lorsqu'ils ont cessé de le voir, les témoins pensent que l’objet a sans doute disparu en un éclair mais ils ne l’ont pas disparaître, ils se sont simplement rendu compte qu'il n'était plus visible et là à ce moment ou très près de ce moment, le courant était revenu.  Il y aura deux pannes, une de dix minutes puis vers 19h30 une autre de 40-45 minutes. Autre point important les deux témoins n’ont perdu l’objet de vue que quelques secondes, on peut donc apprécier le fait qu’il s’agissait toujours du même objet 

Après vérification auprès d’Hydro-Québec à midi 09 le 29 septembre on apprend que la panne a été causée par une perte d'alimentation à un poste de distribution. La cause de cette perte d'alimentation est INCONNUE selon la préposée à Urgence Panne. Un autre témoin CL, de la Pocatière a vécu la panne de mais il a entendu tout juste avant un son bizarre qu’il qualifie de grondement mais sans plus. Personne d’autre ne m’est revenu avec ce son.

S L m’envoie ceci. Lui aussi demeure à la Pocatière. Il écrit : « J’ai vu l’ovni en regardant par la fenêtre, j’ai vu cette grosse lumière orangée, j’ai tenté de la filmer mais en vain.Son frère aussi m’écrit  : Je suis résident de Saint-Onésime, petit village au sud de La Pocatière. Le 28 septembre vers 19:30, deuxième panne de courant mais, celle-ci, fut plus importante. J'étais avec mon frère et je décide de jeter un coup d'œil à l'extérieur par la fenêtre du salon pour voir le village plongé dans le noir et... Un point orangé dans le ciel.

Dès que j'ai vu cette "chose", j'ai tout de suite su que ce n'était pas normal... Trop gros pour être une étoile. Je décide de sortir a l'extérieur pour voir la chose beaucoup mieux, alors j'ai gravit la côte de l'église et j'ai regardé au-dessus des montagnes, vers l'ouest. L'objet est resté 15-20 minutes sans bouger... J'ai cru déceler un léger mouvement vers la fin de l'apparition, il a perdu un peu d'altitude on aurait dit... Et quand la lumière orangée est disparue, pouf, les lampadaires se sont mis à produire une lumière faible; le courant était revenu. 

Chantal et Gaétan eux m’envoient ceci : Samedi soir 28 septembre vers 18h25, mon conjoint et moi, roulions sur l'autoroute Laurentienne direction nord, nous avons remarqué dans le ciel, 3 objets en forme de cigares, c'était gros et ça n'avait pas l'air d'avions, car nous en avons vu par la suite et ça n'avait rien à voir. Ils étaient éloignés les uns des autres, ça faisait un triangle à très grande échelle. Les objets étaient très brillant, le soleil se couchait. Il y a sûrement d'autres personnes qui ont vu ces objets, car il y avait beaucoup de circulation sur l'autoroute de la capitale. Je scrute souvent le ciel, car j'ai déjà vécu une expérience qui me fait questionner sur tout ce phénomène. Habitant non loin de l'aéroport, nous voyons des avions tout le temps, mais là c'était étrange. 

BOIS DES FILLIONS

Presque simultanément mais très loin de là, Manon et sa fille Sybelle, partaient de  Bois-des-Filion pour se rendre à Montréal avec leur conjoint. A 19H38 Sybelle voit une étoile basse et très brillante : Ils roulent sur la 355 sud à Laval. A 19h39 une autre lumière se manifeste  à côté mais d'une bonne distance.

Déjà ici, c’est un cas de LN sur lesquels je ne travaille plus. Voici pourquoi. À cette distance il est impossible de déterminer l’écart est-ouest et l’écart nord sud, bref sont-elles une à côté de l’autre ou elles sont sur deux plans très séparés l’une de l’autre ? Impossible à dire avec des LN et c’est le même problème pour ce qui suit. 
Selon les témoins,  les deux lumières (une distance de bout de bras de 40 cm de long entre les 2 lumières) se fusionnent n'en formant qu'une seule (le temps d'un clignement des yeux). Je reformule le même point : est-ce une fusion ou une illusion d’optique causée par l’absence de repères et de références visuels dans le ciel ?

Ensuite, toujours selon leur perception, elles voient, une grosse lumière se transformer en 4 lumières mais disposées en triangle (2 lumières étaient proches l’une de l’autre formant un triangle avec les autres) les lumières clignotaient, mais comme inégale. Les couleurs ; bleu, blanc rouge (2), Ces lumières semblaient vraiment former un ovni selon elles. « Nous avons hurlé dans la voiture et mon conjoint a vite pris l’accotement pour que nous débarquions de la voiture. Nous nous demandions ce qui était arrivé de la première lumière. Une voiture nous a klaxonnée et mon conjoint pris à l’intérieur ne voyait pas l’objet, qui était du côté Ouest de l’autoroute 335. 
Tout à coup, nous avons vu l’objet passer du coté ouest au coté Est de la route 335. Mon conjoint a dit : « Effectivement les filles, c’est plus gros et plus vite qu’un avion. » La position de l’objet semblait avoir changée.  C’est comme si l’objet semblait avoir pris une autre forme… Je dirais que ça a pris 3 secondes et déjà l’objet était loin je dirais 3 km minimum. »

Les femmes réintègrent le véhicule et crient mais le conjoint fait une remarque à l’effet que le moteur chauffe et semble manquer de Prestone  « Nous avons continué notre chemin puis : ma fille hurle : Toujours sur la 335 se transformant en Autoroute 19, il est 19h48, Sybelle qui regardait toujours  le ciel, côté ouest  remarque un autre ovni, beaucoup  plus grand qu’un avion et beaucoup plus lumineux. Encore 4 lumières formant un triangle (il semblerait que ce soit le même type d’appareil vu précédemment). Il allait plus vite que l’autre aussi, (mais de direction d’est en ouest). Il a aussi disparu. Il passait à basse altitude et semblait gigantesque. De ma part je dirais encore comme un clignement d’œil et l’objet n’était plus là… 
Rendu au restaurant Commensal, rue St- Denis, ma fille a hurlé à qui mieux mieux notre histoire.  Nous avons rediscuté ensemble et on posait mutuellement des questions. Avons-nous bien vu ce que nous pensons ? Comment que deux lumières se fusionnent et devient un ovni ? Et si le deuxième ovni était en fait celui que nous avions vu plus tôt ? 
Mon conjoint me confirmait bien que ce qu’il avait vu à 19h39 n’était pas un avion, il allait plus vite qu’un avion. Il n’y a pas de base d’atterrissage dans le coin. Est-ce que ça venait de l’aéroport P.E.T ? Mais comment pouvait-il être aussi bas ? Et non ça ne pouvait pas être les lumières de pylône.  Bien qu’il y avait au loin des pylônes, mais ce n’était pas ça.

Manon  veut se confier et parle de sa fille, de son mari, d’elle-même et j’ai tendance à croire son histoire. Si elles ont manifesté autant d’excitation je doute qu’il s’agisse alors de simples lumières, mais voilà je déteste les cas de LN c’est toujours le même problème, la distance et l’obscurité peuvent jouer de méchants tours. Elle ajoute:

« J’en ai parlé à mes amis sur FB. Déjà que des fois j’ai des doutes à ce sujet. J’ai en ma possession votre livre sur les enlèvements. Des fois je me dis : Bah c’est des essais du gouvernement. Mais bon, je crois que finalement eh oui ça existe.    Ma fille est une fan de ce sujet. Sur le coup je me demandais si ma fille rêvassait…  Mais quand j’ai observé, j’ai bien vu qu’elle avait raison… 

Analyse de Jean Casault

L'ACCÉLÉRATION

C'est l'accélération brusque de l'objet qui est au coeur de l'étrangeté du phénomène or seuls les deux premiers témoins l'ont vue. Voici pourquoi. Le témoin Sebastien de La Pocatière qui dit avoir vu l’ovni, n’a pas observé la forte accélération de l’objet avant qu’il disparaisse ce qui s'explique par le fait que là où il est situé il reconnaît avoir perdu l'objet de vue à cause de la montagne. or là où se trouvaient nos deux premiers témoins ils étaient surélevés et ont donc pu observer l'accélération brusque de l'objet. je le sais  parce que  lorsque le témoin Sébastien a été mis au fait de l'accélération il a alors reconnu l'avoir perdu de vue exactem,ent là ou les deux autres eux ont pu le voir. Tout concorde donc parfaitement.

Cet objet n’est pas lié à la panne de courant mais celle-ci se termine au moment même où l’objet disparaît. En ufologie, compte tenu des innombrables dossiers reliant ces objets aux réseaux électriques  de tous les pays du monde on peut raisonnablement parler de corrélation importante.
Une fois de plus je réitère les difficultés qui surviennent avec les LN ( Lumières nocturnes) Leur handicap est toujours le même le facteur de méprise est très élevé en raison de l’obscurité et de la distance entre l’objet et le témoin. Pour être classés rencontre rapprochée RR, une observation doit se faire à l’intérieur d’un périmètre de 150 mètres. On est loin du compte ici. 
Les autres observations d’une grosse lueur blanche dans le ciel et d’une traînée lumineuse vers 21h30 NE SONT PAS DES OVNIS, mais bien plutôt une météorite qui a survolé plus de 14 états américains en ce même samedi soir vers les 21h30.

LES MILITAIRES SUR PLACE

Le 30 septembre je recois ce courriel de l'un de mes deux témoins principaux: "

"Monsieur Casault simplement pour vous informer du survol de la Pocatiere et de st-Onésime ce matin vers 09h40 par deux appareil militaires canadien CH bell 412 ou GRIFFON, des hélicoptères militaires. Cela n'a peut être pas rapport mais j,en vois pas souvent de ca ici !!!

Je suis d'accord avec LE TÉMOIN. Dans tous mes dossiers importants SANS EXCEPTION on m'a rapporté le survol par des appareils militaires dans les jours qui ont suivi... je parle de dossiers révélés au public dans les heures et les jours suivant sa manifestation et non pas les vieux dossiers comme la 40 ou Jacques et Lucie qui m'ont été rapportés un ou deux ans après le fait. ( Bien que dans ce dernier cas nous avons la preuve d'une saisis de documents via le net.) Cela confirme le fait que les Forces Armées manifestent un intérêt évident aux rapports d'OVNI, qu'ils surveillent les réseaux sociaux et les sites comme le mien et patrouillent dans le secteur juste au cas où des traces seraient visibles du haut des airs ou que des variations importantes de champ électromagnétiques soient détectables etc.

Par contre si vous leur demandez qu'elle est la position officielle des Forces face aux OVNIS, vous vous doutez bien de la réponse... Mais il y a une raison politique à cela. Suivez mon raisonnement. Vous êtes le Ministre de la Défense du Canada. Votre mandat est d,assurer la protection du territoire canadien dans les airs, sur mer et sur terre en cas de tentative d'agression voire d'invasion par une force extérieure ennemie. Pour cela vous bénéficiez d'un budget de plusieurs milliards de dollars par année et chaque fois que vous achetez un sous-marin percé ou un hélico qui s'effoire on vous crie par la tête. Allez -vous répondre : Ah oui les OVNIS ! Et bien cher concitoyens, ca vient sans doute d,ailleurs mais on ne peut rien y faire, ils peuvent aller et venir dans notre espace aérien comme ils veulent, se poser, enlever des gens, faire des dessins dans le blé, bref nous faire chier allègrement nous on ne peut rien contre eux. Voilà, je viens de me suicider politiquement ! God save my ass !