Pour en savoir davantage sur comment vous procurer les livres de Jean Casault
Cliquez ici
LE CONCEPT TAOÏSTE  DU YIN YANG
Appliqué aux hommes et aux femmes
Un article de Jean Casault
Dans un  livre qui fit fureur dans le monde: "Les hommes viennent de Mars, les femmes de Vénus", l'auteur tente d'expliquer les différences notables qui existent entre le caractère spécifique du mâle versus le caractère spécifique de la femme.
L'auteur, John Gray utilise une sorte d'allégorie de départ. Un jour les hommes vivant sur Mars virent par le télescope les femmes vivant sur Vénus. Ils s'unirent et habitèrent la Terre. Du jour au lendemain ils avaient oublié qu'ils venaient de planètes différentes et eurent des rapports difficiles.
Sur Mars les hommes cultivaient un système de valeur basé sur 4 grands principes de vie:
Le POUVOIR
La COMPETENCE
L'EFFICACITE
La REUSSITE.
Sur Vénus les femmes cultivaient un système de valeur basé sur 4 grandes principes de vie :
L'AMOUR
La COMMUNICATION
La BEAUTE
Les RAPPORTS HUMAINS DE QUALITE.
Chacun estimait que la seule façon de vivre et d'aimer se devait être à partir de SA perception des 4 grands principes de vie sans quoi cette vie n’avait plus aucun sens.
UNE DISTINCTION ESSENTIELLE
Mais avant de définir ce qu'est un homme ou une femme, définissons ce qu'est l’énergie Yang ( principe masculin)et ce qu'est l’énergie Yin  ( principe féminin)qui à mon sens définissent avec beaucoup plus  de précisions le principe mâle et le principe femelle, à distinguer du sexe mâle et du sexe femelle.
Cette distinction est extrêmement importante si on veut se comprendre pour la suite. Un individu de sexe mâle a en lui une part non négligeable de principe féminin et inversement un individu de sexe féminin a en lui une part non négligeable de principe masculin.
Cette part varie considérablement selon les individus et n’a rien à voir avec le métier, la profession, l’apparence physique, le maniérisme ou l’homosexualité. L’Esprit qui habite chaque individu n’est pas sexuée, il n’est pas mâle ou femelle, mais il a une valence mâle ou femelle et peut adopter une existence au cours de laquelle il exercera une activité plus yin que yang ou plus yang que yin.
En parcourant « l’ accueil » de ma page Facebook je note que de nombreux hommes ont une part élevée de principe féminin en eux et de nombreuses femmes ont une part élevée de principe masculin.
LE PRINCIPE MASCULIN (YANG).
Imaginons un voyage.
C'est un principe directeur qui contrôle l'orientation à prendre, qui détermine le chemin ou les chemins à prendre, il détermine avec plus ou moins de précisions les choix à faire pour que l'objectif final de la destinée s'accomplisse. La vibration Yang est directive, elle n'a qu'un but : le but.  Chemin faisant, l’individu ( mâle ou femelle) utilise l'énergie Yang pour abattre les obstacles, clarifier les points obscurs et faire en sorte que le voyage s'accomplisse.  Il prend toutes les décisions qui s'imposent pour que l'objectif final soit atteint, contre vents et marées.  Il est donc guerrier, pourvoyeur d'énergie et de ressources, il est en tête de file et rien ne le distrait de son objectif, son regard  se portant au loin, sans s'arrêter sur autre chose.  C’est une énergie de chef dans la détermination des objectifs.
Une fois de plus j’insiste : autant une femme qu’un homme peut dégager une énergie yang. En général cependant il faut reconnaître que les hommes ont par leur nature intrinsèque héritée du monde animal, plus d’énergie yang que la femme et l’utilise plus souvent. A l’inverse, il faut aussi reconnaître que les femmes ont par leur nature intrinsèque plus d’énergie yin que l’homme et l’utilise plus souvent.
Au sein du couple, on verra aussi homme et femme alterner à ce niveau selon le type de décisions à prendre lorsque le couple est concerné : maison, enfants, travail, loisirs travaux etc….
LE PRINCIPE YIN
C'est un principe qui voit à l'organisation des préparatifs du voyage de sorte qu'aucune mauvaise surprise ne survienne et à la qualité du parcours, des arrêts, des besoins fondamentaux des voyageurs.  Chemin faisant, l’individu voit à tout, dans les moindres détails et ne se préoccupe aucunement du choix, mais de sa qualité.  Il dispose et organise, prépare, concocte et fait preuve d'une extrême minutie.  Il prend toutes les décisions quant au bien-être, au confort, et à la sécurité préventive des voyageurs.  Si le principe YIN estime que les choix YANG mettent le confort ou la sécurité des voyageurs en péril il est de son rôle de confronter le yang avec ses choix.. C'est une energie de chef dans l'organisation des moyens d'y parvenir.
L’EXPLOSION YIN-YANG
Le conflit majeur entre ces deux énergies ne vient pas de leur nature ou de ce qui constitue celle-ci mais de l’ignorance crasse et pathétique  de l’un par rapport à l’autre et de là,  du manque de respect inacceptable par l'un, des valeurs de l'autre.
Les conflits entre hommes et femmes ne viennent que de là : les uns connaissent mal les autres, ne veulent pas en savoir davantage et ne respectent aucunement les différences pourtant bien évidentes sous leurs yeux. Si l’attraction sexuelle n’était pas là pour les obliger à se coucher dans le même lit, chacun des groupes serait demeuré sur sa planète pour reprendre l’allégorie de Grey.
Il n’y a que chez les hommes et les femmes de l’espèce dite humaine que ces rapports sont à ce point déviants. Dans la nature, en général les animaux évolués, tel le loup, l’éléphant, les hominidés et les cétacés ont un rapport yin-yang très bien défini et respecté autant par les mâles que par les femelles.  Il existe des conflits mineurs mais en rein comparable à ce qu’on observe chez les humains. A titre d’exemple le loup et sa louve sont en couple pour la vie, élèvent leurs petits ensemble, chassent ensemble, dorment ensemble et n’ont jamais d’arguments, ne divorcent pas, ne se trompent pas et lorsqu’ils sont le couple dominant, c’est ensemble qu’ils le sont, nommés d’ailleurs le couple Alpha de la meute.
L'oiseau mâle qui quitte le nid pour aller chercher des brindilles obéit au principe yang. L’oiseau femelle qui fabrique le nid avec ces même brindilles obéit au principe yin.  Règle générale le Yin sait qui peut devenir son aspect Yang, et prendra un soin énorme à le déterminer. Le yang n'attache pas autant d'importance à qui sera son Yin, son objectif étant d'atteindre un objectif et non comment.
Dans la nature c’est la femelle qui choisit le mâle. Et malgré les apparents succès de nos jeunes coqs du week-end en goguettes dans les bars c'est là aussi, le même principe qui s'applique.  Une Yin sait toujours qui sera son Yang mais rarement l'inverse parce que c’est le yang qui subit l’analyse et non la yin malgré toutes les illusions mâles d’être le conquérant ! Désolé messieurs !
Au travail le patron est généralement Yang et ses assistants sont yin, dans l'armée ce sont les officiers stratégiques de l’État-major qui sont Yang, alors que les officiers sur le terrain sont Yin. Dans la vente, le vendeur est Yang, le client est Yin. Dans une automobile, le moteur est Yang, la transmission est Yin. Dans une fusée, le système propulsif et de guidage est yang, les ordinateurs de bord qui contrôlent le tout sont Yin et d’une certaine manière l’équipage.
Dans une union Yin Yang  il est indispensable de s'échanger à l'occasion les vibrations, de faire éclore le yin du yang et le yang du yin. Un mâle très mâle qui refuse de jouer ce rôle et roule des épaules en maugréant qu’il n’est pas une tapette n’est alors qu’un gros macho bête et méchant et à l’inverse une femelle très femelle qui refuse ce rôle en se balançant les hanches comme une cloche est une midinette plutôt insipide.
COMMENT CA FONCTIONNE
Mâle ou femelle, vous avez une vision très claire face à un projet et vous estimez que la direction à prendre est dans ce sens. Vous jouez alors votre rôle de yang. S’il en est très souvent ainsi il y a de fortes chances pour que vous soyez un mâle pour qui je le répète, la vibration yang est naturellement en abondance au même titre que la testostérone pour tout dire. Disons donc que pour la forme, vous êtes alors le mâle.
Votre compagne apprécie le tout, évalue votre vision et la direction à prendre. On passe ici à l’aspect le plus délicat du rôle de l’énergie yin que j’appelle le coup de pied sur le pneu. La vibration yin estime que toutes les visions et les directions du yang sont à évaluer.
Notez, c’est très important que l’amour, l’affection, la tendresse et encore moins le sexe n’ont rien à voir dans ce qui suit. La vibration yin est d’assurer les arrières du couple, d’aller chercher une garantie en somme que la vision et la direction sont compatibles avec les intérêts du couple.
Elle va donc tester la résolution du mâle, tester sa détermination et si nécessaire le confronter jusque dans ses derniers retranchements afin de donner une note de passage ou pas à la crédibilité de « l’œuvre ».
Ce n’est pas parce que le gars est yang qu’il a toujours raison. Il peut se planter royalement et c’est à la yin de le tester, de le confronter si nécessaire. A l’inverse ce n’est pas parce que la fille est yin qu’elle a raison de douter, elle peut elle aussi se planter et n’avoir aucun contre-argument valable.
En général, dans un couple harmonieux, la yin évalue très rapidement la vision et la direction et donne son accord immédiat ou presque. Si cela n’arrive que très rarement dans votre couple alors il n’est pas en harmonie, il est même profondément déséquilibré et voué à l’échec tôt ou tard si rien n’est fait pour rétablir l’équilibre des énergies yin et yang. Une accumulation de conflits de style War of the Roses ne finit jamais bien.
Une fois la décision du yang approuvée par la vibration yin, celle-ci  passe à la seconde étape de son rôle. Oui contrairement au yang, la vibration yin est plus une affaire de course à faible allure mais à long terme. Pas de gros travaux, pas de grands élans, pas de grosses charges, mais une allure soutenue, maintenue sur une très longue distance jusqu’à destination. Un entretien constant et minutieux !
Le yang se doit d'écouter, de regarder la réflexion de sa vision dans son miroir qu'est le yin. Effectivement, dans un couple harmonieux toujours, la vibration yin réfléchit la décision yang. Voyez cela comme la lune et le soleil. Celui-ci peut voir la réflexion de sa lumière que si elle est réfléchit sur un corps céleste en l’occurrence une lune ou une planète.
C’est la seule façon pour lui de savoir s'il est dans le droit chemin.  S'il estime que oui, il maintient le cap et la yin se retire.  Elle devra réévaluer et si d'autres objections subsistent elle reviendra, le Yang écoutera de nouveau et corrigera le tracé du parcours si nécessaire.
Le Yang est plus directif que le yin, mais il n'est pas plus chef que la Yin.  Le moteur sans transmission tourne à plein régime mais n'applique aucune propulsion aux essieux.  Une transmission impeccable et bien huilée n'a aucune utilité sans propulsion.
Très peu d'hommes comprennent le YIN, très peu de femmes apprécient le YANG.
Le principe masculin est un mécanisme très délicat, sensible et facile à déstabiliser malgré tout ce qu’on a pu dire de stupide sur le « sexe fort »le principe féminin est tout aussi délicat, sensible et facile à déstabiliser ce qui toutefois n’en fait absolument pas un « sexe faible ».
Ce qui suit ne détermine pas un homme versus une femme, mais LE PRINCIPE MASCULIN versus LE PRINCIPE FÉMININ.
1-Il s'évalue à partir de son efficacité à réussir.
1-Elle s'évalue à partir de sa qualité de relation avec les autres.
2-Il refuse tout conseil qu’on lui impose « comme un yang » puisque cela met en doute son efficacité.
2-Elle accepte les conseils parce que cela renforce ses liens.
3-Par contre il accepte certains conseils si son statut faisant de lui une réussite n'est pas menacé.
3-Elle donne ses conseils par amour et jamais pour faire la leçon.
4-Pour exprimer son amour, sa tendresse et l’attention qu’il porte, il donne toutes sortes de conseils à la personne dans sa vie.
4-Lorsqu'elle est  malheureuse, elle  veut le dire et non pas l'entendre.
5-Lorsque sa vision est perturbée, sa destination inaccessible bref quand ça ne va vraiment pas, il s'isole et se mure.
5- Parce qu’elle apprécie les rapports humains elle échange  avec les autres lorsque cela ne va pas.
6-Il cherche à résoudre ses problèmes en travaillant dessus dans le silence.
6- La femme cherche à résoudre ses problèmes simplement en en parlant.
Ce numéro 6 est d’ailleurs ce qui différencie le plus, visiblement les deux principes et une très vive incompréhension survient entre les deux. Le silencieux considère le fait d’en parler comme du bavardage ou du verbiage sans aucune utilité alors que celle qui parle considère le silence comme de l’entêtement, de l’obstination ou de l’orgueil mal placé..
7- Il aime parler des solutions qu’il a trouvé à son problème mais très peu de ce dernier.
7- Elle aime parler de ses problèmes pour les exorciser.
8- S’il veut aimer et être aimer il doit apprendre à ECOUTER avec 100% d'attention et ne pas interpréter les critiques ou les plaintes comme un manque d'amour.
8- Si elle veut aimer et être aimée elle doit apprendre à RESPECTER  son isolement et ne pas l'interpréter comme un manque d’amour.
9- Il est heureux quand on a besoin de lui..
9- Elle est heureuse quand on l’aime.
10-Le principe masculin meurt à petit feu s’il se sent inutile.
10-Le principe féminin meurt à petit feu si elle n’est pas aimée
11- Il doit sentir qu'il est utile sans avoir à le démontrer.
11- Elle doit sentir qu'elle est aimée sans avoir à le demander.
12- Sa plus grande peur est d'être incompétent ou perçu comme tel.
12- Sa plus grande peur est de ne plus être aimée.
13- Sa plus grande erreur  est de ne pas écouter pour éviter ce sentiment.
13- Sa plus grande erreur  est de ne pas se sentir aimée sous prétexte que l'homme n'écoute pas.
14 Il essaie de rationnaliser et dédramatiser les problèmes de la personne dans sa vie, comme il le fait pour lui-même. Il croit ainsi lui rendre service.
14- Elle n’hésite pas à dramatiser et rendre sa situation émotionnelle, parce qu'elle vit des sentiments et veut les exprimer, les exorciser, qu'ils soient exagérés ou pas.
15- Quand elle agit de la sorte, il a peur, s’imagine le pire, se sent incompétent et s'isole.
15- Quand il s’isole, elle croit qu’il la fuit, imagine le pire parce qu'elle ne se sent pas aimée.
16- De nouveau, quand il s'isole il veut être seul et ne parle pas, Il cogite et s'en trouve bien.
16- Quand il agit de la sorte elle veut pénétrer son isolement et s'attire des blessures.
17- Il a un besoin naturel, fondamental et irrépressible de s'isoler dans le silence. Il ne boude pas. Il cogite.
17- Quand elle parle de ses problèmes, elle veut qu'on l'écoute ATTENTIVEMENT
18- Ne pas confondre isolement avec solitude
18- Ne pas confondre discussion avec intrusion
19- Il avance et recule au niveau de ses émotions
19- La femme se ressent le besoin de s'isoler que lorsqu'elle est blessée. Autrement c'est l'inverse, elle cherche à partager. Elle interprète donc l'isolement de l'homme comme une blessure et s'inquiète.
20- Il interprète les hauts et les bas comme des indicateurs de son incompétence.
20- Ne pas confondre partage avec fractionnement
21- En amour il se rapproche puis s'éloigne i.e prend ses distances
21- La femme monte et descend au niveau de ses émotions
22- Il veut qu'une discussion se termine avec un arrangement
22- Elle veut qu'une discussion se termine aussi, mais la manière est aussi importante que l'arrangement
23- Il ne s’excuse pas de peur d'admettre ainsi qu'il a tort
23- Elle s’excuse mais n’admet pas nécéssairement qu'elle a tort
24- Tous les hommes qui lisent ce qui précède vont aussitôt appliquer cela à eux, parce qu’ils sont mâles alors qu’à l’occasion eux aussi dégagent une très forte énergie yin.
24- Toutes les femmes qui lisent ce qui précède vont aussitôt appliquer cela à elles parce qu’elles sont femelles, alors qu’à l’occasion, elles aussi dégagent une très forte énergie yang
LE YIN YANG VA ENCORE PLUS LOIN
Ce que le Yin Yang enseigne va beaucoup plus loin puisqu'il définit le caractère féminin de l'homme et le caractère masculin de la femme mais aussi le transfert du pouvoir yang et du pouvoir yin indépendamment des  sexes.
Comme dit plutôt, lorsqu'on s'attarde à la définition exacte du principe Yang, on l'identifie au principe mâle, donc à l'homme. Et inversement pour la femme. On en déduit donc que les hommes sont Yang, 24 heures sur 24 et les femmes sont Yin 24 heures sur 24.  Cette conception, typiquement occidentale d’ailleurs est fausse.
Il est vrai que fondamentalement l'énergie Yang est surtout véhiculé le plus souvent par le mâle et l'énergie Yin par la femelle mais en de nombreuses circonstances et à de nombreuses reprises, même dans une seule et unique journée un individu peut être appelé à émettre une énergie yin, puis yang, yin, yang et ainsi de suite. Ce type d’énergie n’est pas réservé aux couples comme déjà dit : les soldats sur le terrain les travailleurs et leurs rapports avec leurs supérieures, leurs employés, entre eux, avec leurs client leurs fournisseurs etc…
Dans une négociation entre gens qui cherchent à défendre chacun leurs intérêts, c,est souvent le plus yang des deux qui l’emporte puisque la vibration mâle est davantage celle du conquérant que du défendant, mais cela dit une femme pourrait très bien gagner à ce jeu autant qu’un homme si elle sait bien maîtriser sa vibration yang.
La condition du couple pour revenir à celui-ci, joue également à ce niveau. Le revenu de l’un par rapport à l’autre, l’importance de la carrière de l’un par rapport à l’utre, le fait que l’un travaille et l’autre pas, tout cela peut jouer dans le rapport yin-yang. Ainsi une femme qui gagne un plus gros revenu et occupe une fonction de prestige par rapport à son mari qui ne génère que 20 ou 30% du revenu familial peut modifier l’équilibre yin yang au niveau décisionnel. Si cette modification est toutefois bien  vécue par les deux, alors l’équilibre est sain et sauf.
Il existe des hommes, aussi mâles et masculin qu'il est possible de l'être qui sont mus par un principe YIN.  Il existe des femmes aussi femelles que féminines qui sont mues par un principe Yang.  En d'autres termes, que vous soyez un homme ou une femme ne détermine pas toujours si vous êtes un yang ou un yin et quand vous l'êtes.
Certaines conditions de type yin vont demander une attitude yang et inversement, comme par exemple la question de la maternité qui est typiquement yin peut être voulue et proposée comme un projet de couple par la femme qui active alors sa vibration yang comprenez-vous ? L’homme devra alors assumer sa position yin et tester la résolution, la détermination et si nécessaire confronter la décision yang de sa partenaire.
Par contre une fois arrivé à destination, à la naissance, il est fort possible que la femme reprenne son énergie yin au moment de ce qu’on peut appeler la nidification, c’est à dire les soins du bébé à domicile ( congé de maternité par exemple)
Tout cela pour comprendre qu’être un homme ou une femme, n’est jamais une condition dans l’absolu. Un homme peut donc avoir parfois un comportement de type féminin et à l’inverse une femme peut avoir à l’occasion un comportement de type masculin et tout cela sans que cela n’affecte leur masculinité ou féminité au sens large du terme.
Mais dans les faits on ne devrait pas dire qu’ils PEUVENT avoir ce comportement. Il est essentiel de s’échanger ainsi des énergies aussi diamétralement opposées que le yin et le yang et le plus souvent possible. Les énergies yin et yang sont partout dans l’Univers, le chaud, le froid, la lumière l’obscurité, le dense et le subtil, le blanc et le noir, le bien et le mal , la sérénité et la peur etc…
La concept du Yin Yang provient de la philosophie taoïste chère à l’auteur et qu’il embrasse à de nombreuses reprises compte tenu des affinités extrêmement nombreuses qui existent entre le Tao et sa vision personnelle de l’Univers, de l’Esprit et des hommes.

Note : Tous les articles sur ce site peuvent être partagés avec autant de gens que vous le désirez. Ils ne doivent toutefois pas être altérés ou modifiés et le crédit à l’auteur et au site porteur doivent être clairement identifiés. Merci 

argaiv1511

24 septembre 2013

Code 6633

LE CONCEPT TAOÏSTE

 DU YIN YANG

Appliqué aux hommes et aux femmes

Un article de Jean Casault

 

Dans un  livre qui fit fureur dans le monde: "Les hommes viennent de Mars, les femmes de Vénus", l'auteur tente d'expliquer les différences notables qui existent entre le caractère spécifique du mâle versus le caractère spécifique de la femme.
L'auteur, John Gray utilise une sorte d'allégorie de départ.

Un jour les hommes vivant sur Mars virent par le télescope les femmes vivant sur Vénus. Ils s'unirent et habitèrent la Terre. Du jour au lendemain ils avaient oublié qu'ils venaient de planètes différentes et eurent des rapports difficiles.  Sur Mars les hommes cultivaient un système de valeur basé sur 4 grands principes de vie:

Le POUVOIR

La COMPETENCE

L'EFFICACITE

La REUSSITE.

Sur Vénus les femmes cultivaient un système de valeur basé sur 4 grandes principes de vie :

L'AMOUR

La COMMUNICATION

La BEAUTE

Les RAPPORTS HUMAINS DE QUALITE.

Chacun estimait que la seule façon de vivre et d'aimer se devait être à partir de SA perception des 4 grands principes de vie sans quoi cette vie n’avait plus aucun sens. 

 

 

UNE DISTINCTION ESSENTIELLE

Mais avant de définir ce qu'est un homme ou une femme, définissons ce qu'est l’énergie Yang ( principe masculin)et ce qu'est l’énergie Yin  ( principe féminin) qui à mon sens définissent avec beaucoup plus  de précisions le principe mâle et le principe femelle, à distinguer du sexe mâle et du sexe femelle.

Cette distinction est extrêmement importante si on veut se comprendre pour la suite. Un individu de sexe mâle a en lui une part non négligeable de principe féminin et inversement un individu de sexe féminin a en lui une part non négligeable de principe masculin. 

Cette part varie considérablement selon les individus et n’a rien à voir avec le métier, la profession, l’apparence physique, le maniérisme ou l’homosexualité. L’Esprit qui habite chaque individu n’est pas sexué, il n’est pas mâle ou femelle, mais il a une valence mâle ou femelle et peut adopter une existence au cours de laquelle il exercera une activité plus yin que yang ou plus yang que yin.  

En parcourant « l’ accueil » de ma page Facebook je note que de nombreux hommes ont une part élevée de principe féminin en eux et de nombreuses femmes ont une part élevée de principe masculin. 

LE PRINCIPE MASCULIN (YANG).   

Imaginons un voyage. 

C'est un principe directeur qui contrôle l'orientation à prendre, qui détermine le chemin ou les chemins à prendre, il détermine avec plus ou moins de précisions les choix à faire pour que l'objectif final de la destinée s'accomplisse. La vibration Yang est directive, elle n'a qu'un but : le but.  Chemin faisant, l’individu ( mâle ou femelle) utilise l'énergie Yang pour abattre les obstacles, clarifier les points obscurs et faire en sorte que le voyage s'accomplisse.  Il prend toutes les décisions qui s'imposent pour que l'objectif final soit atteint, contre vents et marées.  Il est donc guerrier, pourvoyeur d'énergie et de ressources, il est en tête de file et rien ne le distrait de son objectif, son regard  se portant au loin, sans s'arrêter sur autre chose.  C’est une énergie de chef dans la détermination des objectifs.

Une fois de plus j’insiste : autant une femme qu’un homme peut dégager une énergie yang. En général cependant il faut reconnaître que les hommes ont par leur nature intrinsèque héritée du monde animal, plus d’énergie yang que la femme et l’utilise plus souvent. A l’inverse, il faut aussi reconnaître que les femmes ont par leur nature intrinsèque plus d’énergie yin que l’homme et l’utilise plus souvent. 

 Au sein du couple, on verra aussi homme et femme alterner à ce niveau selon le type de décisions à prendre lorsque le couple est concerné : maison, enfants, travail, loisirs travaux etc…. 

LE PRINCIPE FÉMININ ( YIN)

C'est un principe qui voit à l'organisation des préparatifs du voyage de sorte qu'aucune mauvaise surprise ne survienne et à la qualité du parcours, des arrêts, des besoins fondamentaux des voyageurs.  Chemin faisant, l’individu voit à tout, dans les moindres détails et ne se préoccupe aucunement du choix, mais de sa qualité.  Il dispose et organise, prépare, concocte et fait preuve d'une extrême minutie.  Il prend toutes les décisions quant au bien-être, au confort, et à la sécurité préventive des voyageurs.  Si le principe YIN estime que les choix YANG mettent le confort ou la sécurité des voyageurs en péril il est de son rôle de confronter le yang avec ses choix.. C'est une energie de chef dans l'organisation des moyens d'y parvenir. 

 

L’EXPLOSION YIN-YANG

Le conflit majeur entre ces deux énergies ne vient pas de leur nature ou de ce qui constitue celle-ci mais de l’ignorance crasse et pathétique  de l’un par rapport à l’autre et de là,  du manque de respect inacceptable par l'un, des valeurs de l'autre. Les conflits entre hommes et femmes ne viennent que de là : les uns connaissent mal les autres, ne veulent pas en savoir davantage et ne respectent aucunement les différences pourtant bien évidentes sous leurs yeux. Si l’attraction sexuelle n’était pas là pour les obliger à se coucher dans le même lit, chacun des groupes serait demeuré sur sa planète pour reprendre l’allégorie de Grey. 

 

Il n’y a que chez les hommes et les femmes de l’espèce dite humaine que ces rapports sont à ce point déviants. Dans la nature, en général les animaux évolués, tel le loup, l’éléphant, les hominidés et les cétacés ont un rapport yin-yang très bien défini et respecté autant par les mâles que par les femelles.  Il existe des conflits mineurs mais en rien comparable à ce qu’on observe chez les humains. A titre d’exemple le loup et sa louve sont en couple pour la vie, élèvent leurs petits ensemble, chassent ensemble, dorment ensemble et n’ont jamais d’arguments, ne divorcent pas, ne se trompent pas et lorsqu’ils sont le couple dominant, c’est ensemble qu’ils le sont, nommés d’ailleurs le couple Alpha de la meute.

L'oiseau mâle qui quitte le nid pour aller chercher des brindilles obéit au principe yang. L’oiseau femelle qui fabrique le nid avec ces même brindilles obéit au principe yin.  Règle générale la Yin sait qui peut devenir son aspect Yang, et prendra un soin énorme à le déterminer. Le yang n'attache pas autant d'importance à qui sera son Yin, son objectif étant d'atteindre un objectif et non comment. 

Dans la nature c’est la femelle qui choisit le mâle. Et malgré les apparents succès de nos jeunes coqs du week-end en goguettes dans les bars c'est là aussi, le même principe qui s'applique.  Une Yin sait toujours qui sera son Yang mais rarement l'inverse parce que c’est le yang qui subit l’analyse et non la yin malgré toutes les illusions mâles d’être le conquérant ! Désolé messieurs !

Au travail, le patron est généralement Yang et ses assistants sont yin, dans l'armée ce sont les officiers stratégiques de l’État-major qui sont Yang, alors que les officiers sur le terrain sont Yin. Dans la vente, le vendeur est Yang, le client est Yin. Dans une automobile, le moteur est Yang, la transmission est Yin. Dans une fusée, le système propulsif et de guidage est yang, les ordinateurs de bord qui contrôlent le tout sont Yin et d’une certaine manière l’équipage.

Dans une union Yin Yang  il est indispensable de s'échanger à l'occasion les vibrations, de faire éclore le yin du yang et le yang du yin. Un mâle très mâle qui refuse de jouer ce rôle et roule des épaules en maugréant qu’il n’est pas une tapette n’est alors qu’un gros macho bête et méchant et à l’inverse une femelle très femelle qui refuse ce rôle en se balançant les hanches comme une cloche est une midinette plutôt insipide.

 

COMMENT CA FONCTIONNE

Mâle ou femelle, vous avez une vision très claire face à un projet et vous estimez que la direction à prendre est dans ce sens. Vous jouez alors votre rôle de yang. S’il en est très souvent ainsi il y a de fortes chances pour que vous soyez un mâle pour qui je le répète, la vibration yang est naturellement en abondance au même titre que la testostérone pour tout dire. Disons donc que pour la forme, vous êtes alors le mâle.

Votre compagne apprécie le tout, évalue votre vision et la direction à prendre. On passe ici à l’aspect le plus délicat du rôle de l’énergie yin que j’appelle le coup de pied sur le pneu. La vibration yin estime que toutes les visions et les directions du yang sont à évaluer.

Notez, c’est très important, que l’amour, l’affection, la tendresse et encore moins le sexe n’ont rien à voir dans ce qui suit. La vibration yin est d’assurer les arrières du couple, d’aller chercher une garantie en somme que la vision et la direction sont compatibles avec les intérêts du couple.

Elle va donc tester la résolution du mâle, tester sa détermination et si nécessaire le confronter jusque dans ses derniers retranchements afin de donner une note de passage ou pas à la crédibilité de « l’œuvre » du yang. 

Ce n’est pas parce que le gars est yang qu’il a toujours raison. Il peut se planter royalement et c’est à la yin de le tester, de le confronter si nécessaire. A l’inverse ce n’est pas parce que la fille est yin qu’elle a raison de douter, elle peut elle aussi se planter et n’avoir aucun contre-argument valable. 

En général, dans un couple harmonieux, la yin évalue très rapidement la vision et la direction et donne son accord immédiat ou presque. Si cela n’arrive que très rarement dans votre couple alors il n’est pas en harmonie, il est même profondément déséquilibré et voué à l’échec tôt ou tard si rien n’est fait pour rétablir l’équilibre des énergies yin et yang. Une accumulation de conflits de style War of the Roses ne finit jamais bien.

Une fois la décision du yang approuvée par la vibration yin, celle-ci  passe à la seconde étape de son rôle. Oui contrairement au yang, la vibration yin est plus une affaire de course à faible allure mais à long terme. Pas de gros travaux, pas de grands élans, pas de grosses charges, mais une allure soutenue, maintenue sur une très longue distance jusqu’à destination. Un entretien constant et minutieux ! 

 

Le yang se doit d'écouter, de regarder la réflexion de sa vision dans son miroir qu'est le yin. Effectivement, dans un couple harmonieux toujours, la vibration yin réfléchit la décision yang. Voyez cela comme la lune et le soleil. Celui-ci peut voir la réflexion de sa lumière que si elle est réfléchie sur un corps céleste en l’occurrence une lune ou une planète. 

C’est la seule façon pour lui de savoir s'il est dans le droit chemin.  S'il estime que oui, il maintient le cap et la yin se retire.  Elle devra réévaluer et si d'autres objections subsistent elle reviendra, le Yang écoutera de nouveau et corrigera le tracé du parcours si nécessaire.   

Le Yang est plus directif que le yin, mais il n'est pas plus chef que la Yin.  Le moteur sans transmission tourne à plein régime mais n'applique aucune propulsion aux essieux.  Une transmission impeccable et bien huilée n'a aucune utilité sans propulsion. 

Très peu d'hommes comprennent le YIN, très peu de femmes apprécient le YANG. 

Le principe masculin est un mécanisme très délicat, sensible et facile à déstabiliser malgré tout ce qu’on a pu dire de stupide sur le « sexe fort ». Le principe féminin est tout aussi délicat, sensible et facile à déstabiliser ce qui toutefois n’en fait absolument pas un « sexe faible ».

Ce qui suit ne détermine pas un homme versus une femme, mais LE PRINCIPE MASCULIN versus LE PRINCIPE FÉMININ. 

1-Il s'évalue à partir de son efficacité à réussir.1-Elle s'évalue à partir de sa qualité de relation avec les autres.

2-Il refuse tout conseil qu’on lui impose « comme un yang » puisque cela met en doute son efficacité. 2-Elle accepte les conseils parce que cela renforce ses liens.
3-Par contre il accepte certains conseils si son statut faisant de lui une réussite n'est pas menacé.3-Elle donne ses conseils par amour et jamais pour faire la leçon.
4-Pour exprimer son amour, sa tendresse et l’attention qu’il porte, il donne toutes sortes de conseils à la personne dans sa vie.4-Lorsqu'elle est  malheureuse, elle  veut le dire et non pas l'entendre. 
5-Lorsque sa vision est perturbée, sa destination inaccessible bref quand ça ne va vraiment pas, il s'isole et se mure.5- Parce qu’elle apprécie les rapports humains elle échange  avec les autres lorsque cela ne va pas.

6-Il cherche à résoudre ses problèmes en travaillant dessus dans le silence.6- La femme cherche à résoudre ses problèmes simplement en en parlant.

 

Ce numéro 6 est d’ailleurs ce qui différencie le plus, visiblement les deux principes et une très vive incompréhension survient entre les deux. Le silencieux considère le fait d’en parler comme du bavardage ou du verbiage sans aucune utilité alors que celle qui parle considère le silence comme de l’entêtement, de l’obstination ou de l’orgueil mal placé.. 

 

7- Il aime parler des solutions qu’il a trouvé à son problème mais très peu de ce dernier.7- Elle aime parler de ses problèmes pour les exorciser.

8- S’il veut aimer et être aimer il doit apprendre à ECOUTER avec 100% d'attention et ne pas interpréter les critiques ou les plaintes comme un manque d'amour.8- Si elle veut aimer et être aimée elle doit apprendre à RESPECTER  son isolement et ne pas l'interpréter comme un manque d’amour.

9- Il est heureux quand on a besoin de lui..9- Elle est heureuse quand on l’aime.
10-Le principe masculin meurt à petit feu s’il se sent inutile.10-Le principe féminin meurt à petit feu si elle n’est pas aimée 
11- Il doit sentir qu'il est utile sans avoir à le démontrer.11- Elle doit sentir qu'elle est aimée sans avoir à le demander.
12- Sa plus grande peur est d'être incompétent ou perçu comme tel.12- Sa plus grande peur est de ne plus être aimée.
13- Sa plus grande erreur  est de ne pas écouter pour éviter ce sentiment.13- Sa plus grande erreur  est de ne pas se sentir aimée sous prétexte que l'homme n'écoute pas.
14 Il essaie de rationnaliser et dédramatiser les problèmes de la personne dans sa vie, comme il le fait pour lui-même. Il croit ainsi lui rendre service.14- Elle n’hésite pas à dramatiser et rendre sa situation émotionnelle, parce qu'elle vit des sentiments et veut les exprimer, les exorciser, qu'ils soient exagérés ou pas. 
15- Quand elle agit de la sorte, il a peur, s’imagine le pire, se sent incompétent et s'isole.15- Quand il s’isole, elle croit qu’il la fuit, imagine le pire parce qu'elle ne se sent pas aimée. 
16- De nouveau, quand il s'isole il veut être seul et ne parle pas, Il cogite et s'en trouve bien.16- Quand il agit de la sorte elle veut pénétrer son isolement et s'attire des blessures.

17- Il a un besoin naturel, fondamental et irrépressible de s'isoler dans le silence. Il ne boude pas. Il cogite.17- Quand elle parle de ses problèmes, elle veut qu'on l'écoute ATTENTIVEMENT 

18- Ne pas confondre isolement avec solitude18- Ne pas confondre discussion avec intrusion

19- Il avance et recule au niveau de ses émotions19- La femme se ressent le besoin de s'isoler que lorsqu'elle est blessée. Autrement c'est l'inverse, elle cherche à partager. Elle interprète donc l'isolement de l'homme comme une blessure et s'inquiète.

20- Il interprète les hauts et les bas comme des indicateurs de son incompétence.20- Ne pas confondre partage avec fractionnement 

21- En amour il se rapproche puis s'éloigne i.e prend ses distances21- La femme monte et descend au niveau de ses émotions

22- Il veut qu'une discussion se termine avec un arrangement 22- Elle veut qu'une discussion se termine aussi, mais la manière est aussi importante que l'arrangement

23- Il ne s’excuse pas de peur d'admettre ainsi qu'il a tort 23- Elle s’excuse mais n’admet pas nécéssairement qu'elle a tort

24- Tous les hommes qui lisent ce qui précède vont aussitôt appliquer cela à eux, parce qu’ils sont mâles alors qu’à l’occasion eux aussi dégagent une très forte énergie yin.24- Toutes les femmes qui lisent ce qui précède vont aussitôt appliquer cela à elles parce qu’elles sont femelles, alors qu’à l’occasion, elles aussi dégagent une très forte énergie yang

LE YIN YANG VA ENCORE PLUS LOIN

Ce que le Yin Yang enseigne va beaucoup plus loin puisqu'il définit le caractère féminin de l'homme et le caractère masculin de la femme mais aussi le transfert du pouvoir yang et du pouvoir yin indépendamment des  sexes.
Comme dit plutôt, lorsqu'on s'attarde à la définition exacte du principe Yang, on l'identifie au principe mâle, donc à l'homme. Et inversement pour la femme. On en déduit donc que les hommes sont Yang, 24 heures sur 24 et les femmes sont Yin 24 heures sur 24.  Cette conception, typiquement occidentale d’ailleurs, est fausse.

Il est vrai que fondamentalement l'énergie Yang est surtout véhiculé le plus souvent par le mâle et l'énergie Yin par la femelle mais en de nombreuses circonstances et à de nombreuses reprises, même dans une seule et unique journée un individu peut être appelé à émettre une énergie yin, puis yang, yin, yang et ainsi de suite. Ce type d’énergie n’est pas réservé aux couples comme déjà dit : les soldats sur le terrain les travailleurs et leurs rapports avec leurs supérieures, leurs employés, entre eux, avec leurs client leurs fournisseurs etc…

Dans une négociation entre gens qui cherchent à défendre chacun leurs intérêts, c'est souvent le plus yang des deux qui l’emporte puisque la vibration mâle est davantage celle du conquérant que du défendant, mais cela dit une femme pourrait très bien gagner à ce jeu autant qu’un homme si elle sait bien maîtriser sa vibration yang.  

La condition du couple pour revenir à celui-ci, joue également à ce niveau. Le revenu de l’un par rapport à l’autre, l’importance de la carrière de l’un par rapport à l’utre, le fait que l’un travaille et l’autre pas, tout cela peut jouer dans le rapport yin-yang. Ainsi une femme qui gagne un plus gros revenu et occupe une fonction de prestige par rapport à son mari qui ne génère que 20 ou 30% du revenu familial peut modifier l’équilibre yin yang au niveau décisionnel. Si cette modification est toutefois bien  vécue par les deux, alors l’équilibre est sain et sauf. 

Il existe des hommes, aussi mâles et masculin qu'il est possible de l'être qui sont mus par un principe YIN.  Il existe des femmes aussi femelles que féminines qui sont mues par un principe Yang.  En d'autres termes, que vous soyez un homme ou une femme ne détermine pas toujours si vous êtes un yang ou un yin et quand vous l'êtes.  
Certaines conditions de type yin vont demander une attitude yang et inversement, comme par exemple la question de la maternité qui est typiquement yin peut être voulue et proposée comme un projet de couple par la femme qui active alors sa vibration yang comprenez-vous ? L’homme devra alors assumer sa position yin et tester la résolution, la détermination et si nécessaire confronter la décision yang de sa partenaire. 

Par contre, une fois arrivé à destination, à la naissance, il est fort possible que la femme reprenne son énergie yin au moment de ce qu’on peut appeler la nidification, c’est à dire les soins du bébé à domicile ( congé de maternité par exemple) 

Tout cela pour comprendre qu’être un homme ou une femme, n’est jamais une condition dans l’absolu. Un homme peut donc avoir parfois un comportement de type féminin et à l’inverse une femme peut avoir à l’occasion un comportement de type masculin et tout cela sans que cela n’affecte leur masculinité ou féminité au sens large du terme.

Mais dans les faits on ne devrait pas dire qu’ils PEUVENT avoir ce comportement. Il est essentiel de s’échanger ainsi des énergies aussi diamétralement opposées que le yin et le yang et le plus souvent possible. Les énergies yin et yang sont partout dans l’Univers, le chaud, le froid, la lumière l’obscurité, le dense et le subtil, le blanc et le noir, le bien et le mal , la sérénité et la peur etc…  

La concept du Yin Yang provient de la philosophie taoïste chère à l’auteur et qu’il embrasse à de nombreuses reprises compte tenu des affinités extrêmement nombreuses qui existent entre le Tao et sa vision personnelle de l’Univers, de l’Esprit et des hommes.

JEAN CASAULT VIENT DE PUBLIER CE LIVRE DISPONIBLE MAINTENANT DANS TOUTES LES BONNES LIBRAIRIES.