14 août 2013
UN CONDENSÉ MAJEUR SUR LE « DISCLOSURE »
Un propos de Grant Cameron commenté par Jean Casault
Lorsque j’ai débuté mes travaux en 1966, j’étais comme tous les autres ufologues, je cherchais des réponses : qui sont ces êtres,. Que veulent-ils, pourquoi sont-ils ici, que savent nos gouvernements etc…. En tout premier lieu il fallait étudier le phénomène, savoir de quoi on parlait et comme il ne cessait d’évoluer, la tâche était quasi insurmontable. En 1975, j’ai mis un terme à mes recherches directes sur le terrain pour me consacrer à l’élément métaphysique. J’utilise des termes différents et l’article que vous allez lire dans quelques instants utilise le terme «  Conscience » ou ESP,
Nous parlons de la même chose : tant que nous n’aurons pas intégré l’aspect métaphysique de l’ufologie dans l’ensemble de notre perception du phénomène nous ne comprendrons rien ! Or ils sont très rares ceux qui ont compris cette nouvelle dynamique. Il y a soit des ufologues d’un côté et des métaphysiciens de l’autre et qui ne se parlent pas, ou soit ils fusionnent et deviennent au fait d’une fabuleuse réalité : le phénomène des OVNIS va au-delà de notre réalité terrestre et physique.
L’auteur de l’article traite surtout de l’aspect paranormal, du fait que les êtres à bord des vaisseaux contrôlent notre esprit notre «  mind » si vous voulez, en somme notre mental. Je le crois aussi bien que ma rhétorique contourne cette question pour en aborder dans mes écrits les motifs historiques et méta-historiques d'une telle situation..
Je suis de plus en plus convaincu de l’authenticité de certains témoignages voulant que le témoin soit LE SEUL à voir certains vaisseaux. Ils peuvent être quelques-uns dans une foule, mais l’ensemble de celle-ci demeure inconsciente de la présence d’un vaisseau directement au-dessus de leur tête. Vous entendrez certains de ses récits dans notre documentaire filmé en préparation. Encore tout récemment je recevais un autre témoignage du genre. Le voici, il est d’une personne que je connais :
J’ai vécu une expérience intéressante mais quoique étrange, et j’hésite a en parler dans mes écrits. Depuis le nombre d’années que je vis diverses expériences avec les I.S, j’ai vu seulement à quelques reprises un ovni. Ça j’en parle mais l’expérience que j’ai vécue le 13 juillet dernier est encore très claire dans ma tête. J’ai vu 2 ovnis dans le ciel, en plein jour, aux alentours de midi trente, tandis que je me trouvais sur l’autoroute 640 Est, en direction de Lachenaie, à la hauteur de la 40. C’était une belle journée ensoleillé et il n’y avait pas de nuages dans le ciel. J’ai vu deux Ovnis immobile dans le ciel...que j’ai pu observer durant plusieurs minutes. Et puis alors que j’allais embarquer l’autoroute 40 directement Est, ils sont disparus devant mes yeux... Ce n’était pas des avions, il n’y avait pas de lumières, et les ovnis étaient couleur gris foncé. J’en ai dessiné un à l’ordinateur. Je me suis dit: est-ce que c’est juste moi qui les a vu? Pendant que je les observais, il y a un avion qui a passé plus loin et j’ai pu voir que les ovnis étaient franchement plus gros que l’avion.
Sa question est pertinente. Est-elle la seule ?
Je ne peux pas répondre à cela mais je peux lui dire qu’effectivement je crois que c’est tout à fait possible.
Revenons à l’article de Grant Cameron. J’ai beaucoup de respect pour cet ufologue Canadien. Lorsque j’ai repris mes enquêtes ufologiques en 1988 j’étais cette fois armé d’une conscience tout à fait nouvelle après mon long parcours en métaphysique. Ma perception n’était plus la même et le final de mes réflexions sera abordé dans mon bouquin en septembre (Esprit d’abord humain ensuite), mais ce que j’aime beaucoup de Cameron c’est qu’il aborde un aspect extrêmement intéressant et qui selon moi répond à la fameuse question : nos gouvernements parleront-ils ?
Je dis non. Cameron dit non aussi, mais il explique mieux que moi les motifs politiques et je suis convaincu que son explication tient la route sans tomber dans le conspirationnisme maniaque de certains auteurs.
Je tiens à remercier Daniel Robin, président de l’association Ovni Investigation en France avec qui j’ai eu déjà quelques échanges En me faisant parvenir le texte de Cameron, il m’écrit : Selon moi, le texte ci-dessous, intitulé « Conscience et Ovnis » fait partie de ceux qui offrent l’opportunité d’avoir une autre approche de ce phénomène. Je ne dis pas que tout ce qui est dit dans ces lignes est vrai, je dis seulement qu’elles sont comme une sorte de tremplin qui permet à notre conscience de s’ouvrir à d’autres réalités. Libre à vous de suivre ou de ne pas suivre ce chemin. Chacun est libre. L’important, dans le fond, est simplement de reconnaître qu’il puisse exister une autre approche qui est singulière et qui ne peut plus être ignorée.
Daniel a tout fait raison. J’avais aussi discuté de cette question avec Jean-Gabriel Greslé de SIGMA en 2002 lors de mon passage à sa résidence de Favières en banlieue de Paris. Voilà pourquoi, si j’y ajoute mes lectures du Citizen Hearing et les réflexions qui ont suivies et cet article qui n’est pas sans rappeler mon inspiration pour ma conférence à Limoilou en 2010, je suis d’avis que cet article est majeur !
Voici donc CONSCIENCE ET OVNIS de l’auteur Grant Cameron.
(Source :  ovni-usa.com)
Grant Cameron est un chercheur canadien spécialisé dans les connections éventuelles des présidents américains avec l’ufologie.
Il est un habitué des archives nationales, des archives et bibliothèques présidentielles et des requêtes  du FOIA [Freedom of Information Act : Loi sur la Liberté de l’Information] dont il possède plus de 2000 pages à consulter sur son site, une véritable base de références pour de nombreux chercheurs.
L’interview est menée par Veritas, elle a eu lieu lors d’une conférence Ufologique organisée par Open Minds en mars 2013.
« Ben Rich, ancien directeur de la section SkunkWorks de Lockheed a dit : "Nous avons maintenant la technologie pour ramener E.T à la maison." Un participant lui avait alors posé la question : "Que voulez-vous dire ?" et Ben Rich répondit : "Que savez-vous des perceptions extra-sensorielles ?" [ESP : Extra-Sensorial Perception]
Ces vaisseaux manipulent le temps et l’espace, c’est ainsi qu’ils arrivent jusqu’à nous, donc, à moins d’étudier les Ovnis et le phénomène E.T à partir d’un regard différent nous n’arriverons à rien.
Les présidents savent que tout ce qui est classifié est du genre : "n’y touchons pas, d’autres personnes y travaillent." Si quelque chose d’impromptu arrive, comme un crash qu’ils ne peuvent camoufler, alors le président est prévenu, il doit savoir afin de pouvoir répondre à des questions.
L’une de mes demandes via le FOIA concernait des photos de Hillary Clinton invitée au ranch de Laurence Rockefeller. Sur une quarantaine de photos disponibles j’en avais commandé 3 : Une prise à son arrivée lorsqu’elle est accueillie, une autre qui la montre marchant sur un sentier et une troisième photo où Hillary s’avance sur un pont. C’est après qu’elle ait rencontré son hôte qu’elle est photographiée sur le sentier, elle tient alors un livre à la main qu’elle n’avait pas en arrivant. Il n’y a pas de doute, Laurance Rockefeller lui avait remis ce livre. J’ai posté cette photo sur les forums ufo en demandant si quelqu’un pouvait trouver quel était le titre du livre. [pour les lecteurs qui ne sauraient pas... c’est un membre du forum de RIM qui a trouvé... Voir ici] Le sujet du livre porte sur les implications psychologiques de l’interaction d’une intelligence extraterrestre avec la nôtre.
J’ai découvert récemment que la conscience est une partie extrêmement importante du phénomène ovni. En faisant quelques recherches je me suis rendu compte du retard considérable que j’avais, c’est comme si j’avais été endormi pendant plus de 20 ans, beaucoup de gens avaient déjà compris cela et j’essaye juste de rattraper mon retard par rapport à toutes ces personnes qui ont découvert ce concept depuis longtemps.
Q - Depuis des décennies nous avons des photos d’ovnis dans le ciel et si c’est tout ce à quoi nous nous limitons, à quoi cela sert-il ? Il semble maintenant que nous ne pourrons pas connaître la véritable histoire sans plonger dans l’étude du domaine de la conscience.
Oui, vous entendez souvent des plaintes du genre On n’arrive à rien…le gouvernement devrait faire de nouvelles enquêtes…mais quand vous regardez attentivement vous voyez que les observations n’aboutissent à rien. Un exemple : Les Phoenix Lights ? Des milliers de témoins, 16 années de recherches là-dessus et cependant quand vous lisez les conclusions… tout le monde s’accorde à dire "Ce fut un phénomène magnifique et inhabituel et on ne sait pas ce que c’était."
C’est la même chose pour le cas O’Hare, l’objet visible au-dessus de l’aéroport de Chicago. Les meilleures têtes de l’ufologie  ont étudié le phénomène, ont écrit des rapports de 152 pages et la conclusion e... que l’ovni était d’origine inconnue. Personne ne sait ce que c’était. On peut continuer ad vitam aeternam, dépenser des millions de dollars en recherches ufologiques et cependant toujours arriver aux mêmes conclusions : on ne sait pas.
Cela fait 37 ans que j’étudie le phénomène et soudain c’est en y ajoutant l’élément Conscience que certains faits étudiés depuis si longtemps prennent un sens nouveau. La conscience est la route que nous pouvons prendre, cela nous explique ce qui se tient derrière le phénomène ovni, ce qu’ils font là et d’où ils viennent. Ce sont des réponses qu’on ne peut pas obtenir à partir d’une photo.
Q - Qu’est-ce qui vous a incité à vous tourner vers la conscience pour élucider le phénomène ?
C’est grâce à la conférence de Colin Andrews l’an dernier. Je n’avais jamais assisté à ses lectures et puisqu’il est une autorité sur les Crops Circles je voulais l’entendre et n’avais aucune idée qu’il parlerait de conscience ! [ndt : c’est Colin Andrews qui a inventé le terme CC]
Vers la fin des années 90 il fit une étude financée par Laurance Rockefeller pour déterminer le nombre de CC hoaxés et le nombre de CC d’origine inconnue. La conclusion de son étude montrait que 20% des CC étaient réels, 80% étaient des hoax. Longtemps les ufologues ont dit qu’il devait travailler pour le gouvernement, qu’il s’était compromis etc. Personne ne voulait lui parler, il était mis à l’écart. Puis il est arrivé à une nouvelle conclusion : Oui 80% sont des hoax et 20% des vrais mais les 80% sont aussi créés par les aliens car les aliens contrôlent les gens qui font les hoax. Leur conscience, à ce moment-là, était contrôlée par les aliens.
En entendant cela je me suis souvenu de 3 évènements particuliers étudiés lors de mes recherches qui soudainement, devinrent logiques.
J’ai eu ma première observation en 1975, je ne savais pas ce que j’avais vu. J’ai enquêté auprès du gouvernement et lors de cette enquête je suis tombé sur un document officiel top secret, lequel document indiquait que Wilbur Smith avait appris d’un membre accrédité du gouvernement américain que, oui, les soucoupes étaient réelles et que d’autres phénomènes pouvaient être associés aux soucoupes volantes, des phénomènes mentaux. J’avais ce document depuis 25 ans et c’est en entendant Colin Andrews parler de l’importance de la conscience que je me suis souvenu de la seconde partie de la phrase ! Ce document date de novembre 1950, 16 ans avant Betty et Barney Hill et deux ans avant qu’on entende pour la première fois des témoignages de contact mental, les premiers témoignages de télépathie avec des aliens.
Pour résumer, Wilbur Smith avait déjà écrit dans un mémo top secret adressé au gouvernement canadien qu’un membre officiel américain l’avait informé que des phénomènes mentaux pouvaient être associés. C’est donc le premier évènement remémoré qui prenait un nouveau sens pour moi.
Le 2ème évènement eut lieu en 1991 lors d’une discussion sur MJ12 avec un homme extraordinaire Eric Walker. Plusieurs ufologues et journalistes étaient réunis pour l’interviewer, un journaliste britannique lui posa une question sur MJ12 et soudain Walker a interrompu le flot des questions en disant : Écoutez, que savez-vous des perceptions extra sensorielles ? Sans un minimum de connaissances sur ce sujet et comment ça fonctionne, vous n’y accéderez pas.
Le 3ème évènement se situe dans le contexte de ce que disait Ben Rich, mentionné au début. Ben Rich tenait une conférence pour les anciens ingénieurs de UCLA. En montrant une dernière diapo, un vaisseau, il fait ce commentaire : "Nous avons maintenant la technologie pour ramener E.T à la maison." Et il ajoute : "On a découvert l’erreur dans l’équation." C’est la fin, et il s’en va. Deux types parmi l’audience, deux ufologues, lui courent après... "Monsieur Rich, que voulez-vous dire sur l’équation ? Je m’intéresse à la propulsion, pouvez-vous me dire comment les ovnis arrivent ici ?"
Ben Rich se retourne et répond exactement ce qu’avait dit Walker deux ans avant : Laissez-moi vous poser une question... Que savez-vous de l’ESP ? Le chercheur répond : Cela veut dire pour moi que tout dans l’espace et le temps est connecté. Ben Rich dit : C’est ainsi que ça marche, puis il part en courant, monte dans sa voiture et ne parlera plus jamais d’ovnis dans aucune interview. Ces deux chercheurs avaient saisi l’opportunité de leur vie.
Ces trois faits me sont donc venus en tête et j’ai compris qu’ils sont très significatifs pour apprendre comment les aliens arrivent ici, j’ai trouvé par la suite que beaucoup beaucoup  de gens parmi les ufologues ont compris ceci depuis longtemps.
Il est certain et il est prouvé que le gouvernement connait la connection entre les ovnis, la conscience et ce que la CIA appelle la phénoménologie.
Q - Vous parlez de Ben Rich, des fournisseurs privés et des info obtenues via le FOIA, n’est-ce pas le moyen parfait pour garder le secret en donnant la technologie à des entrepreneurs privés de sorte que les citoyens ne peuvent jamais trouver la vérité ?
Certainement. C’est une façon de maintenir le secret, il suffit de transférer vos informations vers une société qui n’est pas assujettie aux demandes FOIA des citoyens. De plus il existe bien d’autres méthodes pour garder le silence. Nick Pope expliquait hier la façon de composer les documents pertinents. Lorsque vous écrivez un rapport, vous ne nommez pas par son nom réel, la technologie que vous décrivez, vous employez d’autres termes de façon à ce que votre document n’apparaisse pas dans les résultats des recherches Google ou autres. Par exemple si votre sujet est le remote-viewing, vous le décrivez différemment sans écrire "remote" ni "viewing".
Un cas particulier illustre très bien comment ces méthodes pour cacher ou pour révéler fonctionnent : Dans les années 80, le colonel John Alexander gérait un groupe de recherches ufologiques. J’avais obtenu l’information que ce groupe s’appelait : Advanced Physics Theoretical Working Group et lors d’une conférence en 2005, j’eus l’occasion de citer cette appellation en montrant le document en ma possession qui nommait ce groupe ainsi.
John Alexander qui se trouvait dans la salle est venu prendre la parole pour dire que, oui, c’était bien le nom de son groupe de travail. Il l’avait nommé ainsi plutôt que Advanced Physics Theoretical UFO Working Group afin que ses recherches soient bien transmises via les demandes FOIA; avec le terme "UFO" il obtiendrait moins de demandes alors qu’avec l’appellation choisie les gens ne feraient pas le lien avec les ovnis et demanderaient des informations. Il y a donc différents moyens de cacher les choses.
Les entrepreneurs et fournisseurs privés sont très importants car ils n’ont pas à s’occuper des demandes FOIA, ils travaillent dans un monde de compétition maximum et sont beaucoup plus fiables pour garder les secrets de leurs entreprises.
Q - D’après vous, verrons-nous un jour une divulgation de la part d’un gouvernement ?
Je pense que nous assistons à une divulgation graduelle, c’est la CIA qui est à la source de ce programme, ils organisent des fuites au sujet du fond de l’histoire. Kit Green, ancien analyste de la CIA explique que c’est une façon de montrer qu’on est coincés avec ce problème si bien qu’en en parlant au public on inclut des éléments véridiques dans des films et dans des histoires à dormir debout, sans aucune preuve, si bien que lorsque l’histoire sortira un jour le public ne sera ni étonné ni traumatisé.
Ce sont toutes les technologies impliquées qui empêchent toute divulgation. Tout le monde, tous les pays, veulent posséder les technologies militaires comme la propulsion et maintenant il faut ajouter les technologies liées à la conscience. Voyez les technologies utilisées dans les abductions ou autres expériences…la capacité de paralyser ou de pacifier quelqu’un à distance, celle d’entrer dans leurs maisons sans qu’ils s’en aperçoivent, de les enlever sans qu’ils le sachent, d’entrer dans leurs esprits, de leur donner des instructions, de les amener à être de votre côté…Ces technologies sont incroyables et n’importe quel réseau de services secrets aimerait posséder ce savoir-faire. Voilà l’obstacle principal devant la divulgation. Ce n’est pas parce qu’ils ne veulent pas que le public sache que les ETs sont là ou que ce phénomène est bien réel, c’est uniquement parce qu’ils veulent protéger ces technologies.
Imaginons que le gouvernement U.S. possède 75% de la réponse et qu’ils annoncent leur 75%, si les chinois ont les 25% manquants, ils auront alors les 100% et nous n’aurons plus rien. Tout compte fait on en vient à la question de l’armement.
Si vous détenez un secret, ce qui est le cas des militaires U.S. en termes d’ufologie, ce fait est d’une très grande importance. Si vous dites au monde entier que vous savez que les ovnis sont réels, le reste du monde va travailler là-dessus, alors vous voulez que le reste du monde pense que ce sont des conneries et pendant que vous travaillez dessus, le reste du monde n’y prête pas attention.
Quand on observe les guerres aujourd’hui, c’est encore plus évident, la plupart des guerres sont l’affaire de quelques jours, tout va très vite et si vous avez cette technologie…le gouvernement américain travaille dessus depuis 1947, depuis 65-68 ans ils ont dû développer quelque chose après tout ce temps, s’ils ont enfin développé quelque chose et que ça prend 75 ans pour le développement complet…si vous êtes de l’autre bord et qu’une arme secrète développée grâce aux technologies UFO est utilisée contre vous, vous irez voir votre chef en disant : la guerre a commencé, nous avons cette technologie contre nous... le chef dira : ok, vas-y, combien de temps pour la développer ? Eh bien ce ne sera pas 75 ans mais plutôt quelques jours.
C’est pourquoi le développement de l’armement pendant que l’ennemi ne sait rien est très important et c’est pourquoi nous n’aurons pas de divulgation franche et ouverte mais je maintiens depuis longtemps que nous avons une divulgation compte-gouttes. Ils nous donnent les éléments essentiels de l’histoire et c’est la CIA qui fait ça.
Q - Si nous avons la technologie, alors pourquoi financer la NASA ?
Le coût pour que la NASA continue ainsi est minime et si vous fermez la NASA vous donnez vos secrets au grand jour. Nous devons garder l’apparence en vie pour que les secrets restent secrets et quand vous les utilisez ils sont toujours secrets.
Quand je parle d’une divulgation limitée et progressive je pense à l’exemple suivant :
Un documentaire est sorti en octobre 1988, UFO Cover-up Live j’ai fait des recherches là-dessus ces 6 derniers mois et je suis maintenant absolument certain, sans la moindre réserve, que c’est une opération de la CIA qui a fait sortir ces informations.
Dans ce documentaire, on voit un organigramme qui montre tous les échelons de la couverture UFO, comment elle est constituée etc. Comment cela fonctionne et on y voit différentes choses qui étaient encore classifiées à l’époque comme le DIA [agence renseignement militaire] qui gère une unité de remote-viewing, reprise plus tard par la CIA; or, ce fait ne fut déclassifié qu’en 1995 et ce documentaire le dévoile en 1988, 7 ans avant.
La Zone 51 est mentionnée dans le document, comme étant l’un des éléments clé du cover-up. Je me souviens que même Bob Lazar n’avait rien dévoilé, c’est seulement en mars 89 qu’il parlera de la Zone 51 sur KLS TV, 6 mois après la sortie de ce document.
En 1988 personne ne savait qu’il y avait des ovnis et de la recherche pour les reproduire sur la Zone 51, maintenant tout le monde le sait.
Le président est inscrit tout en haut de l’organigramme, puis le MJ12, puis la DIA, et toutes les différentes unités en charge du secret, qui fait quoi etc.. Quoique disent les gens je pense que le président est briefé. Nous savons aujourd’hui que Truman était briefé. Pendant les observations de juillet 1952 les gens envoyaient des télégrammes au président, lui demandant de ne pas abattre les ovnis. Il y eut 2 incidents ce mois de juillet 52, le 19 puis le 26.
Dès le premier soir, le 19, de nombreux journaux partout en Amérique avaient publié un rapport – provenant très probablement d’un journaliste de la Maison Blanche — que l’ordre avait été donné d’abattre les Ovnis, d’où les télégrammes du public; ceux-ci apparaissent dans les documents FOIA.
À l’époque un reporter, Frank Edwards, tenait une sorte de tribune, du genre de l’émission Coast to Coast, avec 10 millions d’auditeurs, et en 1952  il avait fait son rapport sur ce survol de Washington. Lors d’une conférence à Detroit en 1956 il a dit qu’il savait qu’Einstein avait parlé des ovnis à Truman. Il affirmait qu’Einstein était l’un de ceux qui avait demandé au président de ne pas tirer. Selon Frank Edwards, Einstein avait dit à Truman : "S’ils sont venus jusqu’ici, ils savent exactement quoi faire en arrivant. Ne commencez pas une bataille que vous ne pouvez terminer."
Rencontre Eisenhower-Gris
Je vois 3 problèmes avec cette histoire de rencontre entre Eisenhower et les Gris en 1954. Les gens ont dit qu’un traité ait été signé avec ce groupe, des technologies seraient données en échange des abductions. Bon.
Primo : Il n’y avait pas de Gris en 1954 parmi les discours des contactés. On n’a pas parlé de Gris avant l’épisode Betty et Barney Hill en 1966.
Deuzio : Pourquoi les aliens signeraient un traité pour avoir le droit d’abducter les gens ? C’est absurde, s’ils veulent enlever quelqu’un  ils le font sans demander et personne ne les en empêchera. C’est pourquoi le Président ne divulgue pas il ne peut pas empêcher les abductions.
S’il annonçait Les ovnis sont réels… moins de 3 minutes après quelqu’un lui répondrait : Mister Président, la constitution est garante de la protection du peuple américain, des millions de gens ont été abductés, que faites-vous pour arrêter ça ? et le président ne pourra rien répondre à cela.
Tertio : C’est le côté "échange abductions contre technologie" qui est absurde. Les aliens ne feraient pas un tel marché, il est hors de question que les aliens donnent des technologies en échange de ce qu’ils peuvent avoir de toutes façons… De plus, donner des technologies pour qu’alors les américains se retournent contre eux ? Ça n’a pas de sens. Ce qui a du sens par contre c’est la connection avec les armes nucléaires.
Toutes les histoires des contactés des années 50 disent la même chose : Vous devez cesser les armes nucléaires, on s’en aperçoit et c’est dangereux pour l’univers. Les contactés d'aujourd'hui portent tous des messages qui concernent l’environnement, dans les années 50 les messages concernaient cet armement et le besoin d’y mettre un point final.
Lors de mes recherches j’ai trouvé qu’un bon nombre d’évènements nucléaires coïncident totalement avec les observations d’ovnis, en particulier avec cette rencontre de 1954. Si cette rencontre a véritablement eu lieu, elle a eu lieu avec les nordiques, les blonds qui ressemblent aux humains. C’est l’histoire qui a circulé deux semaines plus tard.
S’ils sont venus pour avertir le président sur l’arsenal nucléaire il y a dû y avoir un contact précédent, ne serait-ce que pour arranger la rencontre. Donc quelqu’un est en contact avec les aliens.
La rencontre a lieu... "vous devez stopper le nucléaire..." Quelques jours plus tard, les américains ont testé une nouvelle génération de bombe dans le Pacifique. Une tête nucléaire de 5 mégatonnes était prévue or, ils ont testé 15 mégatonnes. Les retombées radioactives étaient énormes, elles ont causé des dégâts importants, certaines îles japonaises ont du être évacuées. Les Etats-Unis ont payé un quart de million de dollars en compensations etc. Ce fut la catastrophe nucléaire la plus importante avant Tchernobyl.
Un autre incident juste après cette rencontre de 1954 est raconté dans le livre du britannique Peter Horsley, commandant de la Royal Air Force : Strangers in Another Room. C’est un personnage important du gouvernement, il dirige le service des armes nucléaires et travaille à Buckingham Palace pour le prince Philip et la reine. Le prince Philip s’intéresse aux ovnis. Horsley écrira son livre vers la fin de sa vie, il raconte qu’il a été contacté par un général lui disant que quelqu’un voulait le voir. Un meeting est arrangé dans un appartement londonien. Il s’y rend et rencontre deux personnes, un homme et une femme. L’homme lui parle pendant 2 heures. Toujours cette même histoire du danger des armes nucléaires, même avertissement. "...Vous devez cesser.."
Horsley en a parlé longuement avec Timothy Good, il en a été absolument convaincu dès la fin de la réunion.. cet "homme" était un extraterrestre. Extrêmement bien vêtu, il ressemblait à un homme et il pouvait lire ses pensées. Il savait tout des secrets militaires nucléaires britanniques, et cela l’a quelque peu terrifié. Il a parlé aux militaires de cette rencontre, ils ne l’ont pas pris au sérieux, il en a parlé au prince Philip car le visiteur avait dit vouloir le rencontrer et le prince était d’accord. Horsley retourna donc à l’appartement ...celui-ci était vide, la femme et l’homme n’étaient plus là. Fin de l’histoire, pas d’autre rencontre.
J’ai eu une observation en 1975, je faisais une conférence dans un lycée et tous les élèves avaient également vu l’objet. Je suis retourné dans cette ville 30 ans plus tard. J’ai demandé à Bob Deemer, qui gère l’aéroport, s’il y avait toujours autant d’observations : il y en avait eu plus de 150 en 1975. Pourquoi cette petite ville canadienne au nord de la frontière américaine était envahie d’Ovnis en 75, qui ont tous disparu depuis ? Bob m’a répondu : Je te l’ai déjà dit, c'est à cause du nucléaire !
Dès que je l’ai entendu ça m’est revenu. Nous habitions près de la frontière et près de la base de missile Minot AFB.
Alors j‘ai compris cette connection avec la conscience... tout devenait clair. En 1975, les observations ont commencé dès la fin de la guerre du Vietnam. On venait de perdre cette guerre et il y avait des discussions au sujet des armes nucléaires, devait-on les utiliser pendant les guerres ? Personne ne savait ce qui viendrait ensuite, la Russie ? La Chine ? Les missiles étaient en ‘stand by’ les documents FOIA le montrent.
Si les aliens peuvent accéder à ce que pensent et discutent les gouvernants... les survols s’expliquent ainsi.
En 1980 l’Union Soviétique tombe en morceaux, la Pologne se retire, et si la Pologne quitte tous les autres suivront. Le régime sovietique installe ses tanks le long de la frontière polonaise en décembre 1980. Ils sont à deux doigts de ré-envahir la Pologne, les Etats-Unis leur demandent de ne pas le faire. C’est à ce moment précis que l’incident de Rendlesham se produit. Les bases de Bentwaters et Woodridge contiennent des armes nucléaires, ces mêmes armes qui auraient été utilisées contre l’Union Soviétique en cas de ré-invasion de la Pologne. C’est exactement lorsque les troupes sovietiques sont prêtes, sur la frontière, et qu’on est à un cheveu d’une frappe nucléaire, que l’Ovni descend sur Rendlesham.
Si l’on part du principe qu’ils voient les pensées des gouvernants U.S. alors le survol de 1952 prend toute sa place dans cette connection. Pourquoi tant d’observations cette année-là aussi ? C’est l’année la plus fructueuse aux États-Unis; or en Janvier Eisenhower approuve les essais de la bombe à hydrogène et pendant des mois il y aura des débats enflammés sur le sujet.
Analogie avec le GPS
Une observation Ovni c’est comme un GPS. Si vous aviez un GPS il y a 150 ans, vous n’auriez pas pu comprendre à quoi ça servait. On voit un ovni, on essaie de comprendre comment ça fonctionne, mais ce n’est pas juste un objet volant. Il faut comprendre d’autres éléments qui sont en dehors de l’objet , il ne peut pas voler tout seul, ces éléments sont externes. Un GPS a besoin de satellites, et tant que vous n’avez pas inventé les satellites vous ne ferez pas fonctionner le GPS. Il vous faut une voiture et tant que vous ne l’avez pas créée le GPS ne sert à rien. Il vous faut aussi comprendre l’électricité... donc si vous comprenez tous les composants au-delà de l’Ovni alors tout s’éclaire pour vous.
Les ovnis, les ETs,  contiennent tous ces autres éléments…la voiture, les satellites,…mais nous, nous ne comprenons pas les composantes qu’il est nécessaire de connaître et comprendre pour appréhender le phénomène ovni. Je pense que le gouvernement a compris cela. Quand Ben Rich a dit ..'nous avons découvert l’erreur dans l’équation'.. il voulait dire qu’ils avaient découvert cette connection avec la conscience. Ils ont commencé à comprendre comment accéder à cette conscience. Quand on comprend ce qu’est la conscience et comment ça marche, on a accès à ces composantes qui permettent de bouger dans le temps et dans l’espace, qui permettent de construire des ovnis etc.
Edgar Mitchell
J’encourage toujours l’audience à s’intéresser aux travaux d’Edgar Mitchell, je suis très impressionné par ses recherches sur la conscience et comment il relie tout cela aux ovnis.
La divulgation ne viendra pas du gouvernement. Quand vous regardez toutes les informations que nous avons, d’où viennent-elles ? Des contactés, de leur vécu conscient, ce que nous savons vient des expériences de ces personnes. On peut dire que les aliens font un pied de nez au gouvernement car la divulgation se fait sans celui-ci, par les contactés qui partagent leur expérience. Edgar Mitchell fait la même chose, mais de manière scientifique, il y travaille depuis 40 ans.
Je pense qu’avec ses travaux nous arriverons à des preuves irréfutables de cette connection de la conscience. C’est de là que viendra la divulgation, avec les études sur la conscience. Edgar Mitchell a travaillé sur le remote-viewing, sur ses expériences personnelles dans l’espace, il essaie de comprendre comment les aliens se déplacent dans le temps et dans l’espace, comment se font les abductions, etc… et ce qui émerge est que tout est connecté. S’il y a une divulgation ce sera sous cet aspect. Lui et son Institut produisent des résultats scientifiques que les scientifiques écouteront, ce ne sont pas des ufologues à peine crédibles, sans influence pour le gouvernement, il a toute la crédibilité nécessaire pour faire avancer les choses.
Je pense que s’il y a divulgation cela viendra d’Edgar Mitchell et de son travail sur la conscience ».
Note : Tous les articles sur ce site peuvent être partagés avec autant de gens que vous le désirez. Ils ne doivent toutefois pas être altérés ou modifiés et le crédit à l’auteur et au site porteur doivent être clairement identifiés. Merci 
14 août 2013

Code 3709

argaiv1939

LE MEILLEUR CONDENSÉ ACTUEL SUR LE  DISCLOSURE 
Un propos de Grant Cameron commenté par Jean Casault

 

Lorsque j’ai débuté mes travaux en 1966, j’étais comme tous les autres ufologues, je cherchais des réponses : qui sont ces êtres,que veulent-ils, pourquoi sont-ils ici, que savent nos gouvernements etc…. En tout premier lieu, il fallait étudier le phénomène, savoir de quoi on parlait et comme il ne cessait d’évoluer, la tâche était quasi insurmontable. En 1975, j’ai mis un terme à mes recherches directes sur le terrain pour me consacrer à l’élément métaphysique. J’utilise des termes différents et l’article de Cameron que vous allez lire dans quelques instants utilise le terme «  Conscience » ou ESP ( Perceptions extra-sensorielles) 

Nous parlons de la même chose : tant que nous n’aurons pas intégré l’aspect métaphysique de l’ufologie dans l’ensemble de notre perception du phénomène nous ne comprendrons rien ! Or ils sont très rares ceux qui ont compris cette nouvelle dynamique. Il y a soit des ufologues d’un côté et des métaphysiciens de l’autre et qui ne se parlent pas, se méprisent même, ou soit ils fusionnent et deviennent au fait d’une fabuleuse réalité : le phénomène des OVNIS va au-delà de notre réalité terrestre oui, mais également physique.

L’auteur de l’article traite surtout de l’aspect paranormal, du fait que les êtres à bord des vaisseaux contrôlent notre esprit notre «  mind » si vous voulez, en somme notre mental. Je le crois aussi, bien que ma rhétorique contourne cette question pour en aborder dans mes écrits les motifs historiques et méta-historiques de cette situation..

Je suis de plus en plus convaincu de l’authenticité de certains témoignages voulant que le témoin soit LE SEUL à voir certains vaisseaux. Ils peuvent être quelques-uns dans une foule, mais l’ensemble de celle-ci demeure inconsciente de la présence d’un vaisseau directement au-dessus de leur tête. Vous entendrez certains de ses récits dans notre documentaire filmé en préparation. Encore tout récemment, je recevais un autre témoignage du genre. Le voici, il est d’une personne que je connais :

J’ai vécu une expérience intéressante mais quoique étrange, et j’hésite a en parler dans mes écrits. Depuis le nombre d’années que je vis diverses expériences avec les I.S, j’ai vu seulement à quelques reprises un ovni. Ça j’en parle mais l’expérience que j’ai vécue le 13 juillet dernier est encore très claire dans ma tête. J’ai vu 2 ovnis dans le ciel, en plein jour, aux alentours de midi trente, tandis que je me trouvais sur l’autoroute 640 Est, en direction de Lachenaie, à la hauteur de la 40. C’était une belle journée ensoleillé et il n’y avait pas de nuages dans le ciel. J’ai vu deux Ovnis immobile dans le ciel...que j’ai pu observer durant plusieurs minutes. Et puis alors que j’allais embarquer l’autoroute 40 directement Est, ils sont disparus devant mes yeux... Ce n’était pas des avions, il n’y avait pas de lumières, et les ovnis étaient couleur gris foncé. J’en ai dessiné un à l’ordinateur. Je me suis dit: est-ce que c’est juste moi qui les a vu? Pendant que je les observais, il y a un avion qui a passé plus loin et j’ai pu voir que les ovnis étaient franchement plus gros que l’avion.

Sa question est pertinente. Est-elle la seule ?

Je ne peux pas répondre à cela mais je peux lui dire qu’effectivement je crois que c’est tout à fait possible.

Revenons à l’article de Grant Cameron. J’ai beaucoup de respect pour cet ufologue Canadien. Lorsque j’ai repris mes enquêtes ufologiques en 1988 j’étais cette fois armé d’une conscience tout à fait nouvelle après mon long parcours en métaphysique. Ma perception n’était plus la même et le final de mes réflexions sera abordé dans mon bouquin en septembre (Esprit d’abord humain ensuite), mais ce que j’aime beaucoup de Cameron c’est qu’il aborde un aspect extrêmement intéressant et qui selon moi répond à la fameuse question : nos gouvernements parleront-ils ?

 

Je dis non. Cameron dit non aussi, mais il explique mieux que moi les motifs politiques et je suis convaincu que son explication tient la route sans tomber dans le conspirationnisme maniaque de certains auteurs. 

 

 

Je tiens à remercier Daniel Robin, président de l’association Ovni Investigation en France avec qui j’ai eu déjà quelques échanges En me faisant parvenir le texte de Cameron, il m’écrit : Selon moi, le texte ci-dessous, intitulé « Conscience et Ovnis » fait partie de ceux qui offrent l’opportunité d’avoir une autre approche de ce phénomène. Je ne dis pas que tout ce qui est dit dans ces lignes est vrai, je dis seulement qu’elles sont comme une sorte de tremplin qui permet à notre conscience de s’ouvrir à d’autres réalités. Libre à vous de suivre ou de ne pas suivre ce chemin. Chacun est libre. L’important, dans le fond, est simplement de reconnaître qu’il puisse exister une autre approche qui est singulière et qui ne peut plus être ignorée. Daniel a tout fait raison.

 

J’avais aussi discuté de cette question avec Jean-Gabriel Greslé de SIGMA en 2002 lors de mon passage à sa résidence de Favières en banlieue de Paris. Voilà pourquoi, si j’y ajoute mes lectures du Citizen Hearing et les réflexions qui ont suivies et cet article qui n’est pas sans rappeler mon inspiration pour ma conférence à Limoilou en 2010, je suis d’avis que cet article est majeur !

 

Voici donc CONSCIENCE ET OVNIS de l’auteur Grant Cameron.

(Source :  ovni-usa.com) 

Grant Cameron est un chercheur canadien spécialisé dans les connections éventuelles des présidents américains avec l’ufologie. Il est un habitué des archives nationales, des archives et bibliothèques présidentielles et des requêtes  du FOIA [Freedom of Information Act : Loi sur la Liberté de l’Information] dont il possède plus de 2000 pages à consulter sur son site, une véritable base de références pour de nombreux chercheurs. L’interview est menée par Veritas, elle a eu lieu lors d’une conférence Ufologique organisée par Open Minds en mars 2013

Ben Rich, ancien directeur de la section SkunkWorks de Lockheed a dit : "Nous avons maintenant la technologie pour ramener E.T à la maison." Un participant lui avait alors posé la question : "Que voulez-vous dire ?" et Ben Rich répondit : "Que savez-vous des perceptions extra-sensorielles ?" [ESP : Extra-Sensorial Perception]Ces vaisseaux manipulent le temps et l’espace, c’est ainsi qu’ils arrivent jusqu’à nous, donc, à moins d’étudier les Ovnis et le phénomène E.T à partir d’un regard différent nous n’arriverons à rien.

Les présidents savent que tout ce qui est classifié est du genre : "n’y touchons pas, d’autres personnes y travaillent." Si quelque chose d’impromptu arrive, comme un crash qu’ils ne peuvent camoufler, alors le président est prévenu, il doit savoir afin de pouvoir répondre à des questions.

L’une de mes demandes via le FOIA concernait des photos de Hillary Clinton invitée au ranch de Laurence Rockefeller. Sur une quarantaine de photos disponibles j’en avais commandé 3 : Une prise à son arrivée lorsqu’elle est accueillie, une autre qui la montre marchant sur un sentier et une troisième photo où Hillary s’avance sur un pont. C’est après qu’elle ait rencontré son hôte qu’elle est photographiée sur le sentier, elle tient alors un livre à la main qu’elle n’avait pas en arrivant. Il n’y a pas de doute, Laurence Rockefeller lui avait remis ce livre. J’ai posté cette photo sur les forums ufo en demandant si quelqu’un pouvait trouver quel était le titre du livre.

 Le sujet du livre porte sur les implications psychologiques de l’interaction d’une intelligence extraterrestre avec la nôtre.J’ai découvert récemment que la conscience est une partie extrêmement importante du phénomène ovni. En faisant quelques recherches je me suis rendu compte du retard considérable que j’avais, c’est comme si j’avais été endormi pendant plus de 20 ans, beaucoup de gens avaient déjà compris cela et j’essaye juste de rattraper mon retard par rapport à toutes ces personnes qui ont découvert ce concept depuis longtemps.

Q - Depuis des décennies nous avons des photos d’ovnis dans le ciel et si c’est tout ce à quoi nous nous limitons, à quoi cela sert-il ?

Il semble maintenant que nous ne pourrons pas connaître la véritable histoire sans plonger dans l’étude du domaine de la conscience.Oui, vous entendez souvent des plaintes du genre On n’arrive à rien…le gouvernement devrait faire de nouvelles enquêtes…mais quand vous regardez attentivement vous voyez que les observations n’aboutissent à rien.

Un exemple : Les Phoenix Lights ? Des milliers de témoins, 16 années de recherches là-dessus et cependant quand vous lisez les conclusions… tout le monde s’accorde à dire "Ce fut un phénomène magnifique et inhabituel et on ne sait pas ce que c’était."C’est la même chose pour le cas O’Hare, l’objet visible au-dessus de l’aéroport de Chicago. Les meilleures têtes de l’ufologie  ont étudié le phénomène, ont écrit des rapports de 152 pages et la conclusion est... que l’ovni était d’origine inconnue. Personne ne sait ce que c’était. On peut continuer ad vitam aeternam, dépenser des millions de dollars en recherches ufologiques et cependant toujours arriver aux mêmes conclusions : on ne sait pas.Cela fait 37 ans que j’étudie le phénomène et soudain c’est en y ajoutant l’élément Conscience que certains faits étudiés depuis si longtemps prennent un sens nouveau. La conscience est la route que nous pouvons prendre, cela nous explique ce qui se tient derrière le phénomène ovni, ce qu’ils font là et d’où ils viennent. Ce sont des réponses qu’on ne peut pas obtenir à partir d’une photo.

Q - Qu’est-ce qui vous a incité à vous tourner vers la conscience pour élucider le phénomène ?

 C’est grâce à la conférence de Colin Andrews l’an dernier. Je n’avais jamais assisté à ses lectures et puisqu’il est une autorité sur les Crops Circles je voulais l’entendre et n’avais aucune idée qu’il parlerait de conscience ! [ndt : c’est Colin Andrews qui a inventé le terme CC] Vers la fin des années 90 il fit une étude financée par Laurence Rockefeller pour déterminer le nombre de CC hoaxés et le nombre de CC d’origine inconnue. La conclusion de son étude montrait que 20% des CC étaient réels, 80% étaient des hoax. Longtemps les ufologues ont dit qu’il devait travailler pour le gouvernement, qu’il s’était compromis etc. Personne ne voulait lui parler, il était mis à l’écart.

Puis il est arrivé à une nouvelle conclusion : Oui 80% sont des hoax et 20% des vrais mais les 80% sont aussi créés par les aliens car les aliens contrôlent les gens qui font les hoax. Leur conscience, à ce moment-là, était contrôlée par les aliens. En entendant cela, je me suis souvenu de 3 évènements particuliers étudiés lors de mes recherches qui soudainement, devinrent logiques.J’ai eu ma première observation en 1975, je ne savais pas ce que j’avais vu.

J'ai enquêté auprès du gouvernement et lors de cette enquête je suis tombé sur un document officiel top secret, lequel document indiquait que Wilbur Smith avait appris d’un membre accrédité du gouvernement américain que, oui, les soucoupes étaient réelles et que d’autres phénomènes pouvaient être associés aux soucoupes volantes, des phénomènes mentaux. J’avais ce document depuis 25 ans et c’est en entendant Colin Andrews parler de l’importance de la conscience que je me suis souvenu de la seconde partie de la phrase ! Ce document date de novembre 1950, 16 ans avant Betty et Barney Hill et deux ans avant qu’on entende pour la première fois des témoignages de contact mental, les premiers témoignages de télépathie avec des aliens.Pour résumer, Wilbur Smith avait déjà écrit dans un mémo top secret adressé au gouvernement canadien qu’un membre officiel américain l’avait informé que des phénomènes mentaux pouvaient être associés.

C’est donc le premier évènement remémoré qui prenait un nouveau sens pour moi.Le 2ème évènement eut lieu en 1991 lors d’une discussion sur MJ12 avec un homme extraordinaire Eric Walker. Plusieurs ufologues et journalistes étaient réunis pour l’interviewer, un journaliste britannique lui posa une question sur MJ12 et soudain Walker a interrompu le flot des questions en disant : Écoutez, que savez-vous des perceptions extra sensorielles ? Sans un minimum de connaissances sur ce sujet et comment ça fonctionne, vous n’y accéderez pas. Le 3ème évènement se situe dans le contexte de ce que disait Ben Rich, mentionné au début. Ben Rich tenait une conférence pour les anciens ingénieurs de UCLA. En montrant une dernière diapo, un vaisseau, il fait ce commentaire : "Nous avons maintenant la technologie pour ramener E.T à la maison." Et il ajoute : "On a découvert l’erreur dans l’équation." C’est la fin, et il s’en va.

Deux types parmi l’audience, deux ufologues, lui courent après... "Monsieur Rich, que voulez-vous dire sur l’équation ? Je m’intéresse à la propulsion, pouvez-vous me dire comment les ovnis arrivent ici ?" Ben Rich se retourne et répond exactement ce qu’avait dit Walker deux ans avant : Laissez-moi vous poser une question... Que savez-vous de l’ESP ? Le chercheur répond : Cela veut dire pour moi que tout dans l’espace et le temps est connecté. Ben Rich dit : C’est ainsi que ça marche, puis il part en courant, monte dans sa voiture et ne parlera plus jamais d’ovnis dans aucune interview.

Ces deux chercheurs avaient saisi l’opportunité de leur vie.Ces trois faits me sont donc venus en tête et j’ai compris qu’ils sont très significatifs pour apprendre comment les aliens arrivent ici, j’ai trouvé par la suite que beaucoup beaucoup  de gens parmi les ufologues ont compris ceci depuis longtemps.Il est certain et il est prouvé que le gouvernement connait la connection entre les ovnis, la conscience et ce que la CIA appelle la phénoménologie.

Q - Vous parlez de Ben Rich, des fournisseurs privés et des info obtenues via le FOIA, n’est-ce pas le moyen parfait pour garder le secret en donnant la technologie à des entrepreneurs privés de sorte que les citoyens ne peuvent jamais trouver la vérité ?

Certainement. C’est une façon de maintenir le secret, il suffit de transférer vos informations vers une société qui n’est pas assujettie aux demandes FOIA des citoyens. De plus il existe bien d’autres méthodes pour garder le silence. Nick Pope expliquait hier la façon de composer les documents pertinents. Lorsque vous écrivez un rapport, vous ne nommez pas par son nom réel, la technologie que vous décrivez, vous employez d’autres termes de façon à ce que votre document n’apparaisse pas dans les résultats des recherches Google ou autres. Par exemple si votre sujet est le remote-viewing, vous le décrivez différemment sans écrire "remote" ni "viewing".Un cas particulier illustre très bien comment ces méthodes pour cacher ou pour révéler fonctionnent : Dans les années 80, le colonel John Alexander gérait un groupe de recherches ufologiques. J’avais obtenu l’information que ce groupe s’appelait : Advanced Physics Theoretical Working Group et lors d’une conférence en 2005, j’eus l’occasion de citer cette appellation en montrant le document en ma possession qui nommait ce groupe ainsi. John Alexander qui se trouvait dans la salle est venu prendre la parole pour dire que, oui, c’était bien le nom de son groupe de travail. Il l’avait nommé ainsi plutôt que Advanced Physics Theoretical UFO Working Group afin que ses recherches soient bien transmises via les demandes FOIA; avec le terme "UFO" il obtiendrait moins de demandes alors qu’avec l’appellation choisie les gens ne feraient pas le lien avec les ovnis et demanderaient des informations.

Il y a donc différents moyens de cacher les choses.Les entrepreneurs et fournisseurs privés sont très importants car ils n’ont pas à s’occuper des demandes FOIA, ils travaillent dans un monde de compétition maximum et sont beaucoup plus fiables pour garder les secrets de leurs entreprises.

Q - D’après vous, verrons-nous un jour une divulgation de la part d’un gouvernement ?

Je pense que nous assistons à une divulgation graduelle, c’est la CIA qui est à la source de ce programme, ils organisent des fuites au sujet du fond de l’histoire. Kit Green, ancien analyste de la CIA explique que c’est une façon de montrer qu’on est coincés avec ce problème si bien qu’en en parlant au public on inclut des éléments véridiques dans des films et dans des histoires à dormir debout, sans aucune preuve, si bien que lorsque l’histoire sortira un jour le public ne sera ni étonné ni traumatisé.

 Ce sont toutes les technologies impliquées qui empêchent toute divulgation. Tout le monde, tous les pays, veulent posséder les technologies militaires comme la propulsion et maintenant il faut ajouter les technologies liées à la conscience. Voyez les technologies utilisées dans les abductions ou autres expériences…la capacité de paralyser ou de pacifier quelqu’un à distance, celle d’entrer dans leurs maisons sans qu’ils s’en aperçoivent, de les enlever sans qu’ils le sachent, d’entrer dans leurs esprits, de leur donner des instructions, de les amener à être de votre côté…

Ces technologies sont incroyables et n’importe quel réseau de services secrets aimerait posséder ce savoir-faire. Voilà l’obstacle principal devant la divulgation. Ce n’est pas parce qu’ils ne veulent pas que le public sache que les ETs sont là ou que ce phénomène est bien réel, c’est uniquement parce qu’ils veulent protéger ces technologies. Imaginons que le gouvernement U.S. possède 75% de la réponse et qu’ils annoncent leur 75%, si les chinois ont les 25% manquants, ils auront alors les 100% et nous n’aurons plus rien. Tout compte fait on en vient à la question de l’armement.Si vous détenez un secret, ce qui est le cas des militaires U.S. en termes d’ufologie, ce fait est d’une très grande importance. Si vous dites au monde entier que vous savez que les ovnis sont réels, le reste du monde va travailler là-dessus, alors vous voulez que le reste du monde pense que ce sont des conneries et pendant que vous travaillez dessus, le reste du monde n’y prête pas attention.

( Cette derniere phrase me paraît la clef de tout !) (J.Casault

Quand on observe les guerres aujourd’hui, c’est encore plus évident, la plupart des guerres sont l’affaire de quelques jours, tout va très vite et si vous avez cette technologie…le gouvernement américain travaille dessus depuis 1947, depuis 65-68 ans ils ont dû développer quelque chose après tout ce temps, s’ils ont enfin développé quelque chose et que ça prend 75 ans pour le développement complet…si vous êtes de l’autre bord et qu’une arme secrète développée grâce aux technologies UFO est utilisée contre vous, vous irez voir votre chef en disant : la guerre a commencé, nous avons cette technologie contre nous... le chef dira : ok, vas-y, combien de temps pour la développer ? Eh bien ce ne sera pas 75 ans mais plutôt quelques jours.

 C’est pourquoi le développement de l’armement pendant que l’ennemi ne sait rien est très important et c’est pourquoi nous n’aurons pas de divulgation franche et ouverte mais je maintiens depuis longtemps que nous avons une divulgation compte-gouttes. Ils nous donnent les éléments essentiels de l’histoire et c’est la CIA qui fait ça.

Q - Si nous avons la technologie, alors pourquoi financer la NASA ?

Le coût pour que la NASA continue ainsi est minime et si vous fermez la NASA vous donnez vos secrets au grand jour. Nous devons garder l’apparence en vie pour que les secrets restent secrets et quand vous les utilisez ils sont toujours secrets. Quand je parle d’une divulgation limitée et progressive je pense à l’exemple suivant :Un documentaire est sorti en octobre 1988, UFO Cover-up Live j’ai fait des recherches là-dessus ces 6 derniers mois et je suis maintenant absolument certain, sans la moindre réserve, que c’est une opération de la CIA qui a fait sortir ces informations.Dans ce documentaire, on voit un organigramme qui montre tous les échelons de la couverture UFO, comment elle est constituée etc. Comment cela fonctionne et on y voit différentes choses qui étaient encore classifiées à l’époque comme le DIA [agence renseignement militaire] qui gère une unité de remote-viewing, reprise plus tard par la CIA; or, ce fait ne fut déclassifié qu’en 1995 et ce documentaire le dévoile en 1988, 7 ans avant. ( Cameron parle du programme Stargate : Note de Casault)

La Zone 51 est mentionnée dans le document, comme étant l’un des éléments clé du cover-up. Je me souviens que même Bob Lazar n’avait rien dévoilé, c’est seulement en mars 89 qu’il parlera de la Zone 51 sur KLS TV, 6 mois après la sortie de ce document.En 1988 personne ne savait qu’il y avait des ovnis et de la recherche pour les reproduire sur la Zone 51, maintenant tout le monde le sait. Le président est inscrit tout en haut de l’organigramme, puis le MJ12, puis la DIA, et toutes les différentes unités en charge du secret, qui fait quoi etc.. Quoique disent les gens je pense que le président est briefé. Nous savons aujourd’hui que Truman était briefé. Pendant les observations de juillet 1952 les gens envoyaient des télégrammes au président, lui demandant de ne pas abattre les ovnis.

Il y eut 2 incidents ce mois de juillet 52, le 19 puis le 26.Dès le premier soir, le 19, de nombreux journaux partout en Amérique avaient publié un rapport – provenant très probablement d’un journaliste de la Maison Blanche — que l’ordre avait été donné d’abattre les Ovnis, d’où les télégrammes du public; ceux-ci apparaissent dans les documents FOIA.À l’époque un reporter, Frank Edwards, ( devenu un célèbre ufologue . Note de Casault)  tenait une sorte de tribune, du genre de l’émission Coast to Coast, avec 10 millions d’auditeurs, et en 1952  il avait fait son rapport sur ce survol de Washington.

Lors d’une conférence à Detroit en 1956 il a dit qu’il savait qu’Einstein avait parlé des ovnis à Truman. Il affirmait qu’Einstein était l’un de ceux qui avait demandé au président de ne pas tirer. Selon Frank Edwards, Einstein avait dit à Truman : "S’ils sont venus jusqu’ici, ils savent exactement quoi faire en arrivant. Ne commencez pas une bataille que vous ne pouvez terminer.

"Rencontre Eisenhower-Gris

 Je vois 3 problèmes avec cette histoire de rencontre entre Eisenhower et les Gris en 1954. Les gens ont dit qu’un traité ait été signé avec ce groupe, des technologies seraient données en échange des abductions. Bon. Primo : Il n’y avait pas de Gris en 1954 parmi les discours des contactés. On n’a pas parlé de Gris avant l’épisode Betty et Barney Hill en 1966.Deuzio : Pourquoi les aliens signeraient un traité pour avoir le droit d’abducter les gens ? C’est absurde, s’ils veulent enlever quelqu’un  ils le font sans demander et personne ne les en empêchera.

C’est pourquoi le Président ne divulgue pas il ne peut pas empêcher les abductions.S’il annonçait Les ovnis sont réels… moins de 3 minutes après quelqu’un lui répondrait : Mister Président, la constitution est garante de la protection du peuple américain, des millions de gens ont été abductés, que faites-vous pour arrêter ça ? et le président ne pourra rien répondre à cela.Tertio : C’est le côté "échange abductions contre technologie" qui est absurde. Les aliens ne feraient pas un tel marché, il est hors de question que les aliens donnent des technologies en échange de ce qu’ils peuvent avoir de toutes façons… De plus, donner des technologies pour qu’alors les américains se retournent contre eux ? Ça n’a pas de sens. Ce qui a du sens par contre c’est la connection avec les armes nucléaires. ( je suis 100% d,accord avec Cameron sur ce point. Note de Casault)

Toutes les histoires des contactés des années 50 disent la même chose : Vous devez cesser les armes nucléaires, on s’en aperçoit et c’est dangereux pour l’univers. Les contactés d'aujourd'hui portent tous des messages qui concernent l’environnement, dans les années 50 les messages concernaient cet armement et le besoin d’y mettre un point final.Lors de mes recherches j’ai trouvé qu’un bon nombre d’évènements nucléaires coïncident totalement avec les observations d’ovnis, en particulier avec cette rencontre de 1954. Si cette rencontre a véritablement eu lieu, elle a eu lieu avec les nordiques, les blonds qui ressemblent aux humains. C’est l’histoire qui a circulé deux semaines plus tard.

S’ils sont venus pour avertir le président sur l’arsenal nucléaire il y a dû y avoir un contact précédent, ne serait-ce que pour arranger la rencontre. Donc quelqu’un est en contact avec les aliens. La rencontre a lieu... "vous devez stopper le nucléaire..." Quelques jours plus tard, les américains ont testé une nouvelle génération de bombe dans le Pacifique. Une tête nucléaire de 5 mégatonnes était prévue or, ils ont testé 15 mégatonnes. Les retombées radioactives étaient énormes, elles ont causé des dégâts importants, certaines îles japonaises ont du être évacuées. Les Etats-Unis ont payé un quart de million de dollars en compensations etc. Ce fut la catastrophe nucléaire la plus importante avant Tchernobyl.

Un autre incident juste après cette rencontre de 1954 est raconté dans le livre du britannique Peter Horsley, commandant de la Royal Air Force : Strangers in Another Room. C’est un personnage important du gouvernement, il dirige le service des armes nucléaires et travaille à Buckingham Palace pour le prince Philip et la reine. Le prince Philip s’intéresse aux ovnis. Horsley écrira son livre vers la fin de sa vie, il raconte qu’il a été contacté par un général lui disant que quelqu’un voulait le voir. Un meeting est arrangé dans un appartement londonien. Il s’y rend et rencontre deux personnes, un homme et une femme. L’homme lui parle pendant 2 heures. Toujours cette même histoire du danger des armes nucléaires, même avertissement. "...Vous devez cesser.."Horsley en a parlé longuement avec Timothy Good, il en a été absolument convaincu dès la fin de la réunion.. cet "homme" était un extraterrestre. Extrêmement bien vêtu, il ressemblait à un homme et il pouvait lire ses pensées. Il savait tout des secrets militaires nucléaires britanniques, et cela l’a quelque peu terrifié. Il a parlé aux militaires de cette rencontre, ils ne l’ont pas pris au sérieux, il en a parlé au prince Philip car le visiteur avait dit vouloir le rencontrer et le prince était d’accord. Horsley retourna donc à l’appartement ...celui-ci était vide, la femme et l’homme n’étaient plus là. Fin de l’histoire, pas d’autre rencontre.

J’ai eu une observation en 1975, je faisais une conférence dans un lycée et tous les élèves avaient également vu l’objet. Je suis retourné dans cette ville 30 ans plus tard. J’ai demandé à Bob Deemer, qui gère l’aéroport, s’il y avait toujours autant d’observations : il y en avait eu plus de 150 en 1975. Pourquoi cette petite ville canadienne au nord de la frontière américaine était envahie d’Ovnis en 75, qui ont tous disparu depuis ? Bob m’a répondu : Je te l’ai déjà dit, c'est à cause du nucléaire !Dès que je l’ai entendu ça m’est revenu. Nous habitions près de la frontière et près de la base de missile Minot AFB.

Alors j‘ai compris cette connection avec la conscience... tout devenait clair. En 1975, les observations ont commencé dès la fin de la guerre du Vietnam. On venait de perdre cette guerre et il y avait des discussions au sujet des armes nucléaires, devait-on les utiliser pendant les guerres ? Personne ne savait ce qui viendrait ensuite, la Russie ? La Chine ? Les missiles étaient en ‘stand by’ les documents FOIA le montrent.Si les aliens peuvent accéder à ce que pensent et discutent les gouvernants... les survols s’expliquent ainsi.En 1980 l’Union Soviétique tombe en morceaux, la Pologne se retire, et si la Pologne quitte tous les autres suivront. Le régime sovietique installe ses tanks le long de la frontière polonaise en décembre 1980. Ils sont à deux doigts de ré-envahir la Pologne, les Etats-Unis leur demandent de ne pas le faire. C’est à ce moment précis que l’incident de Rendlesham se produit. Les bases de Bentwaters et Woodridge contiennent des armes nucléaires, ces mêmes armes qui auraient été utilisées contre l’Union Soviétique en cas de ré-invasion de la Pologne. C’est exactement lorsque les troupes sovietiques sont prêtes, sur la frontière, et qu’on est à un cheveu d’une frappe nucléaire, que l’Ovni descend sur Rendlesham.

Si l’on part du principe qu’ils voient les pensées des gouvernants U.S. alors le survol de 1952 prend toute sa place dans cette connection. Pourquoi tant d’observations cette année-là aussi ? C’est l’année la plus fructueuse aux États-Unis; or en Janvier Eisenhower approuve les essais de la bombe à hydrogène et pendant des mois il y aura des débats enflammés sur le sujet.Analogie avec le GPSUne observation Ovni c’est comme un GPS. Si vous aviez un GPS il y a 150 ans, vous n’auriez pas pu comprendre à quoi ça servait. On voit un ovni, on essaie de comprendre comment ça fonctionne, mais ce n’est pas juste un objet volant. Il faut comprendre d’autres éléments qui sont en dehors de l’objet , il ne peut pas voler tout seul, ces éléments sont externes. Un GPS a besoin de satellites, et tant que vous n’avez pas inventé les satellites vous ne ferez pas fonctionner le GPS. Il vous faut une voiture et tant que vous ne l’avez pas créée le GPS ne sert à rien. Il vous faut aussi comprendre l’électricité... donc si vous comprenez tous les composants au-delà de l’Ovni alors tout s’éclaire pour vous.

Les ovnis, les ETs,  contiennent tous ces autres éléments…la voiture, les satellites,…mais nous, nous ne comprenons pas les composantes qu’il est nécessaire de connaître et comprendre pour appréhender le phénomène ovni. Je pense que le gouvernement a compris cela. Quand Ben Rich a dit ..'nous avons découvert l’erreur dans l’équation'.. il voulait dire qu’ils avaient découvert cette connection avec la conscience. Ils ont commencé à comprendre comment accéder à cette conscience. Quand on comprend ce qu’est la conscience et comment ça marche, on a accès à ces composantes qui permettent de bouger dans le temps et dans l’espace, qui permettent de construire des ovnis etc.

Edgar Mitchell

J’encourage toujours l’audience à s’intéresser aux travaux d’Edgar Mitchell, je suis très impressionné par ses recherches sur la conscience et comment il relie tout cela aux ovnis.La divulgation ne viendra pas du gouvernement. Quand vous regardez toutes les informations que nous avons, d’où viennent-elles ? Des contactés, de leur vécu conscient, ce que nous savons vient des expériences de ces personnes. On peut dire que les aliens font un pied de nez au gouvernement car la divulgation se fait sans celui-ci, par les contactés qui partagent leur expérience. Edgar Mitchell fait la même chose, mais de manière scientifique, il y travaille depuis 40 ans.Je pense qu’avec ses travaux nous arriverons à des preuves irréfutables de cette connection de la conscience. C’est de là que viendra la divulgation, avec les études sur la conscience. Edgar Mitchell a travaillé sur le remote-viewing, sur ses expériences personnelles dans l’espace, il essaie de comprendre comment les aliens se déplacent dans le temps et dans l’espace, comment se font les abductions, etc… et ce qui émerge est que tout est connecté. S’il y a une divulgation ce sera sous cet aspect. Lui et son Institut produisent des résultats scientifiques que les scientifiques écouteront, ce ne sont pas des ufologues à peine crédibles, sans influence pour le gouvernement, il a toute la crédibilité nécessaire pour faire avancer les choses.Je pense que s’il y a divulgation cela viendra d’Edgar Mitchell et de son travail sur la conscience .

INDISPENSABLE BÉMOL

Si je publie cet article c'est parce que j'approuve la direction qu'il prend. Par contre je continue d'avoir de très sérieuses réserves sur les possibles implications d'avancées technologiques de nos gouvernements grâce à une aide extraterrestre ou une forme de rétro-ingénierie. J'ai souvent dit pourquoi mais je vais le répéter. Cette planète serait actuellement entièrement et complètement et surtout visiblement sous le contrôle de ceux qui détiendraient les secrets d'un armement ou d'un mode de transport similaire à celui des vaisseaux des IS. Imaginez un petit pays qui aurait eu une armada de porte-avions avec à bord des F-18, des Hornet des Grifffons , tous équipés avec des armes de combats dignes du 21 e siècle mais en 1759 par exemple ! Vous croyez qu'il s'amuserait à se faire voir de temps à autre par des paysans dans leur champs pendant que la Guerre de Sept ans bat son plein pour l'obtention des principales ressources de l'époque ? Ridicule en effet !

Je ne crois pas que les États-Unis, les Russes les Chinois ou tout autre pays d'importance /ou pas soit en possession d'une technologie extraterrestre ou exotique bien au-delà de ce que nous connaissons. Je crois qu'il font tout ce qu'ils peuvent pour faire en sorte qu'une quelconque rétro-ingénierie soit possible, mais je suis convaincu que c'est bien au-delà de leurs capacités. Pour y arriver ils doivent d'abord harnacher une forme d'énergie qu'ils sont incapables de capter et encore moins d'utiliser.  Mais qu'ils soient en train de s'y essayer dans une base quelconque sous terre ou ailleurs et que déja quelques applications ont été rendues possibles ? Oui. Ca j'achète !  Quant au lien de la conscience comme le dit Cameron et les ovnis, il est évident. je préfère parler du lien qui existe entre certains témoins et les IS, ce qui constitue le coeur de mon dernier livre.  Toutefois l'Institut des sciences noetiques, Edgar Mtchell, les recherches sur les capacités para-normales de l'homme vont effectivement dans une certaine direction, mais je ne crois pas que l'humain harnache une puissance mentale de la sorte sans "autorisation".