Pour en savoir davantage sur comment vous procurer les livres de Jean Casault
Cliquez ici

Note : Tous les articles sur ce site peuvent être partagés avec autant de gens que vous le désirez. Ils ne doivent toutefois pas être altérés ou modifiés et le crédit à l’auteur et au site porteur doivent être clairement identifiés. Merci

argaiv1970

9 avril 2013

Code 2463

Êtes-vous en train de vivre votre «  Dark night of the Soul ? »

Un article de Jean Casault

 

Quand je reçois une demi-douzaine de courriels de ce genre dans la même journée je me dis qu’il est temps d’en parler. Celui la me vient de France ! Je laisserai donc quelques explications pour qu’elle saisisse le sens très québécois de mon propos.

Étant donné que je ne peux m'adresser qu'à vous car vous êtes une personne compréhensible car vous partagez avec "nous" vos expériences je voulais savoir si j'étais la seule à vous faire part du fait que je "m'épuise" de mon quotidien soit je suis frustrée de ne pas "avancer. Je perçois beaucoup de chose mais j'ai l'impression d'être comment dire isolée dans ma perception.

 J'ai eu le malheur d'en parler à mon mari qui me dit (oui je te crois mais qui 5 min après se moque) je lui ai parlé de ce que je vois de ce que je ressens de mes " voyages" que trois de mes enfants font d'ailleurs par contre mon fils le plus grand voit des " ombre blanches" qui lui ont fait très peur (malgré le fait que je lui ai dit qu'il ne faut pas avoir peur mais comprendre) je le crois vraiment car j'étais avec lui.

 Depuis quelques temps je dessine beaucoup mais mes dessins ont toujours un regard qui domine. Par contre je ressens des vibrations différentes d'avant.

Voilà alors est-ce le manque le soleil ou vitamine D mais je suis fatiguée de certaines personnes et certains faits de la vie j'ai envie d'autres choses plus authentique. Juste pour dire, avant en plus de mon travail et de mes enfants j'étais  sapeur-pompier volontaire et j'aimais beaucoup aider les autres mais avec mon 4 e enfant j'ai arrêtée.

Voilà je vous souhaite une bonne journée en espérant que votre santé va bien.


La Nuit Noire de l'Âme

 Cette personne traverse une « Nuit noire de l’Âme » comme on le disait à l’époque de l’Institut de Métaphysique Appliquée. J’ai même écris un bouquin que sur ça et qui s’intitule « Dialogue avec mon Supérieur Immédiat » Moi quand j’ai quelque chose à dire, j’écris et quand j’ai quelque chose de très important à dire, j’écris un bouquin, c’est ma nature, mon mandat, ma mission. S’il y a encore des gens que ça agace quand je parle de mes livres, qu’ils aillent au Diable, c’est ma vie, pas la leur !

Au cas où ce n’est pas encore très clair, nous sommes Esprit d’abord, humain ensuite. Comme titre de livre ce sera parfait d’ailleurs. Cela signifie que je ne suis pas un humain doté d’un Esprit ou d’une Âme, comme la triade Islamo-judéo-chrétienne a tenté de nous l’enfoncer dans la gorge pendant près de 3 mille ans, mais Je suis un Esprit ou une Âme, doté d’un corps humain. Ca fait une sacré différence ! Cela signifie que cette vie actuelle et présente en est une parmi tant d’autres, vécues antérieurement ou à venir. Ça veut dire aussi que tout, ou à peu près tout ce qui m’arrive dans cette vie, fait partie de ce que j’appelle la charge karmique.

Le cahier de charge

Vous connaissez l’expression un peu vieillotte utilisée par les entrepreneurs en construction quand ils sont honnêtes ? Ils parlent de leur cahier de charges. J’aurais dû l’ajouter aux 5 autres Livres de la vie dont je parle dans ( hé oui un de mes livres…) Certitude ou Fiction. Le cahier de charges est en somme tout ce qu’il y a à faire pour et je cite une source de type dictionnaire : le cahier des charges sert à formaliser les besoins et à les expliquer aux différents acteurs pour s’assurer que tout le monde soit d’accord. Il permet notamment de cadrer la ou les missions des acteurs impliqués, dont celles du directeur de projet et ou du chef de projet.

Je vais reprendre cette définition mais à ma manière.

 

Le cahier des charges sert à déterminer tous les besoins et toutes les ressources essentielles à la complétion de l’existence à venir. Il est impératif d’expliquer de manière approprié ces besoins et ces ressources aux différents acteurs pour s’assurer que tout le monde soit d’accord. Il permet notamment de cadrer la ou les missions des acteurs impliqués, dont celles du Guide et bien sûr Soi-même, une fois incarné.

La charge karmique

La charge karmique est ni plus ni moins que l’ensemble des travaux de chantier à accomplir pour bâtir cette vie. Il faudra d’abord détruire ce qui reste de l’ancienne et qui nuisent aux opérations. Pardon je rectifie. Il faudra détruire ce qui reste DES ANCIENNES VIES. Un chef de projet qui arrive sur un chantier (vient au monde) constate les avancées mais aussi les erreurs de parcours du précédent chef de projet (de celui ou celle qui Vous incarnait dans la et les vies antérieures) personne n’est parfait et ça paraît en joualvert !

Alors avant même de songer à une première pelletée de terre, il faut décontaminer le terrain. C’est un très gros travail, c’est long, pénible et ça coûte très cher. Dans certains cas, il faudra plusieurs chefs de projets (plusieurs vies) pour y arriver. Je vous expliquerai ça en détail (hé oui dans le livre à venir) Ce n’est pas tout, il y a parfois de la vermine qui s’attaque au bois d’œuvre qu’on veut utiliser. ( Ici au Québec on utilise plus de bois que chez les Français, il s’agit là d’une petite explication d’économie de marché). Certaines poutrelles commencent à rouiller et l’excavation se heurte parfois à la présence de boulders vraiment pas commodes au point qu’il faut dynamiter. Bon sang on est rendus à 38 ans ou 45 ans et la fondation n’est même pas coulée on ne cesse pas de réparer les dommages du passé…( Ici on évite de poser des blocs de pierre ou de ciment, on favorise une fondation en ciment…)

C’est alors que le Chef de projet, par un journée grisâtre d’avril sous la neige, rentre chez-lui et n’a juste que le goût de pleurer. (Chez-nous, les hommes pleurent un peu plus que chez les Français, parce que même si on a du poil sur les bras et une grosse voix de chantier calice, on est du monde assez sensible merci et un peu moins orgueilleux)  Et qu’on soit homme ou femme, y’a des moments ou on a de la misère oh calvaire et ça fait mal. Ça fait vraiment mal. On a l’impression non seulement de ne pas avancer mais de reculer. ( Y’a un boutte de toune à Boom Desjardins  ici, un gars de chez-nous capable de pleurer et de chanter en même temps)

J’expliquerai dans ( oui oui…mon livre à venir en août) ce qui en est et du pourquoi de tout cela particulièrement dans le contexte de ceux qui au-delà des travaux de chantier vivent des expériences méta-ufologiques. Mais que vous soyez expérienceur ou pas, il y a une chose qui doit être retenue :

Quand ça ne va vraiment plus, qu’on se sent comme de la merde ou qu’on a trois tonnes d’acier trempé sur les épaules et qu’on a le goût de tout foutre en l’air, et dans certains cas extrêmes de carrément fermer le chantier et de leur dire qui peuvent toute aller manger un cristi de gros char de m…. ( c’est comme ça qu’on dit ici…)et que c’en est fini alors là, oui, c’est une Nuit Noire de l’Âme et il est vraiment temps d’agir.

Agir ? c’est quoi ça agir ???

Comment agir quand on a le goût de tout arrêter est effectivement une grosse question. La quantité de drogues, d’alcool et d’antidépresseurs consommée en un mois au Québec, l’indique avec assez de clarté. Dans Dialogue avec mon Supérieur Immédiat je fais part au lecteur d’un dialogue entre l’humain et l’Esprit. Mon Bel Esprit comme je l’appelle. C’est la seule manière de procéder.

Parlez-vous ! Vous ne serez pas en train de vous parler tout seul comme certains imbéciles vont tenter de vous le dire et oubliez la notion de prière à Jésus ou Marie si, quelque part dans votre culture, la prière est une supplique à genoux la face dans la bouette en s’humiliant devant Dieu que je dois craindre. Oubliez ça ! Ca va être pire ! C’est de vous relever et de garder la tête droite dont vous avez besoin viarge, pas le contraire ! C’est entre Vous et vous que ça doit se passer.

Vous êtes en tant qu’Esprit la Seule et Unique Personne responsable ( Chef de projet)de ce qui se passe et oui avec l’aide du Guide ( Directeur de projet)  et de quelques autres Entités plus élevées ( je n’ose pas dire ni les entrepreneurs ni les syndicats alors trouvez autre chose…) il est tout à fait possible d’aider le petit humain à se sortir la tête de la m….

La Sagesse efface le Karma. Mais il faut parfois plus qu’une vie pour simplement savoir ce qu’est la sagesse ! Mais contrairement à tout ce qu’on a pu vous rentrer de force dans la gorge, vous raconter, vous menacer etc, vous n’êtes pas seul,  vous n’êtes jamais seul et si il y a une personne avec qui l’Esprit que Vous êtes est profondément amoureux…c’est bien son petit humain de chair, tout petit, tout fragile, comme une petite souris blanche dans une main aimante avec un doigt qui lui caresse la tête !

Alors relevez-là cette tête, tenez-vous droit et remettez-vous au travail, parce que demain on monte la charpente, et que c’est votre chantier, à vous, pas celui d’un autre et que vous en êtes le boss, l’employé, le financier, le surveillant, le maître d’œuvre et que personne d’ici ou d’ailleurs ne va venir fourrer le chien dans vos bebelles ! ( Expression typique des gens de chez-nous qui ne se laissent plus passer dessus comme un paillasson)!