Pour en savoir davantage sur comment vous procurer les livres de Jean Casault
Cliquez ici

 

argaiv1422

Note : Tous les articles sur ce site peuvent être partagés avec autant de gens que vous le désirez. Ils ne doivent toutefois pas être altérés ou modifiés et le crédit à l’auteur et au site porteur doivent être clairement identifiés. Merci 

8 mai 2012

Code 3177

JACQUES ET LUCIE OU HARAVILLIERS ?

UN ARTICLE DE JEAN CASAULT

L'Affaire Haravilliers de 1998 en France est absolument spectaculaire. L'enquête de type " Nouvelle Ufologie" réalisée par Gérard Deforge est unique et exemplaire. Je vous invite donc à la découvrir, elle est partout sur le net mais ce lien direct devrait vous aider. Mais attendez, avant de vous y rendre j'ai des trucs à vous montrer.

D'abord ceci :

C'est un dessin effectué par Jacques pour illustrer ce qu'il vu. neuf faisceaux et invisible ici un 10e objet plus a droite et une sorte de masse métallique. Voyez maintenant celui effectué par M.D le témoin principal de Haravilliers.

 

L'objet est quasi invisible à leurs yeux, une masse immense avec 10 faisceaux. Ils verront également ces étranges structures plus haut

AUTRES SIMILARITÉES

Le chien de Jacques sera affecté assez sérieusement par l'évenement.

Le chien de M.D. un animal dressé par des pros pour la chasse deviendra incapable de faire son travail et plus tard épileptique.

La vie de Jacques sera profondement bouleversée au point qu'il craindra sérieusement pour sa santé mentale.

La vie de M.D. sera profondément bouleversée mais celle de son passager M.X le sera au point que sa santé mentale va basculer complètement.

Un médium intervient dans l'Affaire Jacques et Lucie.

Un médium retournant sur place subira un grand malaise. 

M.D se souvient d'une odeur de pourriture

Lucie est convaincu que ca sentait le soufre ( des oeufs pourris en somme)

Jacques vivra d'autres expériences par la suite

M.D vivra des expériences étranges par la suite. 

RÉACTIONS MITIGÉES DES INTÉRESSÉS

J'ai été vraiment subjugué par ce récit auquel s'ajoute un e expérience de type RR-4 absolument incroyable avec des êtres pour le moins bizarres. Jacques évidemment n'a pas vécu cela.

En fait, il ne se souvient pas d'avoir  vécu cela alors que l'un des témoins d'Harravilliers lui s'en souvient très bien. J'ai contacté Jacques pour lui présenter le dossier. Il reconnaît les similarités.

Tout ca pour vous dire que le dossier d'Haravilliers me conforte dangereusement dans mon idée voulant que Jacques et Lucie ont été choisies et qu'ils ont été emmenés à bord et qu'ils en subissent certains traumatismes qui selon mon expérience viennent de leur résistance à l'expérience. Voilà ! Ayant subi diverses expériences très intenses auxquelles je n'ai offert aucune résistance je suis assez bien placé pour en parler. 

GERARD DEFORGE PREND CONNAISSANCE DU DOSSIER

Gérard est celui qui a travaillé sur ce dossier en 1998. Son enquête a fait le tour du monde et je suis très heureux d'avoir pu entrer en contact avec lui. Je lui ai immédiatement expédié le lien de Jacques et Lucie. Voici sa première réaction.

"Bonsoir Jean Casault,

 Je viens de lire votre rapport sur les expériences de Jacques et Lucie, qui présentent une richesse de phénomènes effectivement identifiables peu ou prou à ce qu'ont vécu les témoins de l'affaire d'Haravilliers.

C'est déjà passionnant, et cela contribue à ouvrir de sérieuses ouvertures pour de "nouvelles sciences", actuellement balbutiantes, mais qui commencent, ( ou plutôt recommencent, depuis les expérience fortéennes), à intéresser les vrais scientifiques, mais avec les connaissances et les outils actuels, il y a forte probabilité pour que des développements positifs puissent être enregistrés. Cela va d'ailleurs de pair avec une crise mondiale qui est assurément SYSTEMIQUE, dans tous les domaines, ce qui va permettre l'ouverture de nouvelles portes aux connaissances, jusque-là interdites par les forces dominantes du moment. "Rien n'est immobile, tout bouge tout  le temps"!!!
Je m'interroge sur certains aspects de cette fantastique relation:
1/- Le témoin principal de l'affaire d'HARAVILLIERSavilliers, monsieur D., nous avait indiqué avoir ressenti et ressentir encore souvent, ce qu'il nommait curieusement "l'odeur d'OVNI".... Cette odeur était en fait assez fétide, du genre "hydrogène sulfuré". Donc, sous une forme différente, ou retrouve cette présence de soufre: intéressant!
2/- Je m'intéresse à l'animal chien, dans votre relation:  il n'est pas exp)liqué par quel processus ce chien apparemment fort atteint par le phénomène, s'est retrouvé dans un état...normal. De plus, Avez-vous proposé une investigation radiologique afin que soit identifiée la présence d'implants? Sinon, pourquoi n'avez-vous pas proposé cette investigation??
3/- Dans la quasi totalité de cas rencontrés lors d'abductions ou de rencontres rapprochées, nous, investigateurs, bien que les situations rencontrées soient étonnamment différentes, constatons un certain nombre "d'invariants" qui formeront le lit factuel et incontournable, pour de futures avancées des connaissances. Parmi ces invariants, il y en a un que je considère comme étant d'importance majeure, et que l'on pourrait résumer ainsi: une personne qui a "rencontré" le phénomène, n'est plus "après" exactement ce qu'elle était "avant"...
Je pense que vous avez bien observé vous même cette particularité très importante, et qui nous différencie, nous, des enquêtes de police ou de gendarmerie, qui demeurent purement factuelles: les centres d'intérêt, les croyances ou convictions, les orientations de vie, voire même sur le plan professionnel, sont souvent très "bousculées", après de tels événements. Dans votre rapport, je ne trouve guère de notations précises sur ce sujet, que je trouve pourtant  fondamental, car il faut pousser les investigations de ce côté-là, et les résultats me semblent constituer des indices de crédibilité tout à fait convainquant pour attester de la bonne foi de ces "grands témoins", ou "grands contactés".....
En toute cordialité, bien à vous. Et merci infiniment pour cette formidable communication.

Je viens de lire votre rapport sur les expériences de Jacques et Lucie, qui présentent une richesse de phénomènes effectivement identifiables peu ou prou à ce qu'ont vécu les témoins de l'affaire d'Haravilliers.C'est déjà passionnant, et cela contribue à ouvrir de sérieuses ouvertures pour de "nouvelles sciences", actuellement balbutiantes, mais qui commencent, ( ou plutôt recommencent, depuis les expérience fortéennes), à intéresser les vrais scientifiques, mais avec les connaissances et les outils actuels, il y a forte probabilité pour que des développements positifs puissent être enregistrés. Cela va d'ailleurs de pair avec une crise mondiale qui est assurément SYSTEMIQUE, dans tous les domaines, ce qui va permettre l'ouverture de nouvelles portes aux connaissances, jusque-là interdites par les forces dominantes du moment. "Rien n'est immobile, tout bouge tout  le temps"!!! 

Je m'interroge sur certains aspects de cette fantastique relation

:1/- Le témoin principal de l'affaire d'HARAVILLIERS monsieur D., nous avait indiqué avoir ressenti et ressentir encore souvent, ce qu'il nommait curieusement "l'odeur d'OVNI".... Cette odeur était en fait assez fétide, du genre "hydrogène sulfuré". Donc, sous une forme différente, ou retrouve cette présence de soufre: intéressant!

 

 2/- Je m'intéresse au chien, dans votre relation:  il n'est pas exp)liqué par quel processus ce chien apparemment fort atteint par le phénomène, s'est retrouvé dans un état...normal. De plus, Avez-vous proposé une investigation radiologique afin que soit identifiée la présence d'implants? Sinon, pourquoi n'avez-vous pas proposé cette investigation??

 3/- Dans la quasi totalité de cas rencontrés lors d'abductions ou de rencontres rapprochées, nous, investigateurs, bien que les situations rencontrées soient étonnamment différentes, constatons un certain nombre "d'invariants" qui formeront le lit factuel et incontournable, pour de futures avancées des connaissances. Parmi ces invariants, il y en a un que je considère comme étant d'importance majeure, et que l'on pourrait résumer ainsi: une personne qui a "rencontré" le phénomène, n'est plus "après" exactement ce qu'elle était "avant"...Je pense que vous avez bien observé vous même cette particularité très importante, et qui nous différencie, nous, des enquêtes de police ou de gendarmerie, qui demeurent purement factuelles: les centres d'intérêt, les croyances ou convictions, les orientations de vie, voire même sur le plan professionnel, sont souvent très "bousculées", après de tels événements. Dans votre rapport, je ne trouve guère de notations précises sur ce sujet, que je trouve pourtant  fondamental, car il faut pousser les investigations de ce côté-là, et les résultats me semblent constituer des indices de crédibilité tout à fait convainquant pour attester de la bonne foi de ces "grands témoins", ou "grands contactés"..... En toute cordialité, bien à vous. Et merci infiniment pour cette formidable communication."

UN ADEPTE DE LA NOUVELLE UFOLOGIE

J'aimerais dans un premier temps indiquer la réponse que j'ai donné à Gérard sur ces 3 points. Sur la question des odeurs rapportées, oui effectivement je lui ai rappelé que Lucie avait tiqué très fort sur le soufre mais elle n'est pas la seule, de nombreux expérienceurs ont signalé cette odeur à de multiples reprises  Concernant le chien, il est redevenu normal graduellement et concernant la radiographie j'ai expliqué à Gérard que Jacques a refusé parce qu'il craignait de trouver un implant, ce qui l,aurait achevé.... (Survivre à l'impossible.) Quant au troisième point, Gérard démontre qu'il est déjà très en avance sur un grand nombre de ses confrères et j'en suis très heureux. Son constat, concernant l'absence de développement sur les changements dans la vie de Jacques viennent du fait que Gérard n'a tout simplement pas pris connaissance de Survivre à l'impossible" où Jacques ouvre la machine plus que jamais ! J'aime beaucoup son propos, son approche, et cela me conforte énormément.  je continue de penser que Jacques et possiblement Lucie surtout ont vécu une RR-4 mais en ont perdu le souvenir comme tous les témoins d'Haravilliers sauf un. je disais à Gérard que pour le moment le dossier est stagnant.