Pour en savoir davantage sur comment vous procurer les livres de Jean Casault
Cliquez ici

Note : Tous les articles sur ce site peuvent être partagés avec autant de gens que vous le désirez. Ils ne doivent toutefois pas être altérés ou modifiés et le crédit à l’auteur et au site porteur doivent être clairement identifiés. Merci

argaiv1970

Code 3878

18 mai 2011

DOSSIER OVNI  CROISSANT LAURIER

Un DOSSIER SPECTRAL DE CASAULT

Au début du mois de novembre 1984, Daniel et son frère René, quittent Ville St-Laurent pour se rendre à Mont-Laurier. Ils ont 24 ans et veulent décrocher un emploi au Moulin à papier. C’est un trajet de 226 kilomètres. Il est 20heures. Ils prévoient arriver dans deux heures ou trois et coucher à bord du camion pour être au Moulin très tôt le lendemain. Ce dossier est très crédible selon mon appréciation du témoin, son frère refusant de revenir sur cette affaire. Mais tout aussi crédible  soit-il, il y a des anomalies dans ce récit et le témoin ne le nie pas. Il n’arrive tout simplement pas à les expliquer.  En premier lieu il dit être parti à 20h00, s’être arrêté près de Mont-Laurier pour se reposer et être reparti vers 23 heures. Pourquoi repartir ? Ils sont presque arrivés, et devront passer la nuit dans le véhicule…Daniel ne se souvient pas pourquoi.

UNE PUISSANTE LUMIÈRE FONCE SUR LUI

Donc ils repartent à bord de leur pick-up. C’est alors que Daniel voit une puissante lumière foncer sur lui. Elle arrive de nulle part !  Il perd le contrôle  de son véhicule, roule dans le fossé fait trois tonneaux et se retrouve à l’envers. «  Là je me retrouve sur la route… »En lisant cela je me dis qu’il est temps de parler à ce monsieur. Je veux qu’il m’explique comment il est sorti de la voiture, qu’arrive-t’il à son frère, dans quel état est-il et encore une centaine de questions du genre.

EN-DEHORS DE SON CORPS ?

Le lecteur doit donc savoir qu’à ce stade de mon enquête je tombe sur une très grosse anomalie que ni lui ni moi ne pouvons résoudre. Il n’a aucune idée comment il est sorti de la voiture. Il parle d’un trou noir après le dernier tonneau. Perte de conscience évidemment. Mais il n’a aucun souvenir de revenir à lui et de s’extirper du véhicule. Pourtant il est sur la route et voit devant lui  un mystérieux objet. Avant de s’étendre sur la suite, permettez-moi donc de soulever l’hypothèse suivante :  Compte tenu de la nature de son récit, de la description qu’il fait, de la manière dont tout cela se termine, je suis convaincu que Daniel a vécu tout cela alors qu’il était en s.e.c ( sortie extra corporelle).  Il n’y a rien de nouveau la dedans, mais il va de soi que si vous ne croyez pas à l’authenticité des s.e.c, alors votre conclusion sera toute autre que la mienne. Je tenais donc à préciser ce point avant de poursuivre. Quant à Daniel il répond : « Ouais, je ne sais pas comment vous expliquer ça mais j’y ai pensé parce que je dois vous dire que quand tout ça a fini j’étais dans le pick-up avec mon frère et là je me souviens d’être sorti du truck et c’était pas facile, alors oui ça se peut , ce que vous dites…que j’étais sorti de mon corps… »

EN FORME DE CROISSANT

Alors hors de son corps ou pas, voilà la suite. Le dessin fait par le témoin est plus haut. Il observe donc au loin, un objet en forme de croissant, et de curieuses protubérances sur le côté avec au centre, une lumière très brillante de couleur bleue en forme de goutte d’eau et qui pulse. Trois personnes sortent de ce vaisseau. Elles sont grandes, très grandes et se dirigent vers lui.  Daniel ne peut pas me répondre lorsque je lui demande si il a le souvenir de les avoir vu sortir et par où. Il ne comprend rien à cela mais il n’arrive pas à s’en souvenir. Il entend dans sa tête une phrase qui l’invite à ne pas avoir peur.

PROPULSÉ À L’INTÉRIEUR

Nous avons longuement discuté sur cette expression : «  J’ai été propulsé à l’intérieur ». Il dira , téléporté aussi, bref ce n’est pas un mode de transport aussi banal que de marcher jusqu’à l’intérieur. Notez que dans 99.9% des cas les témoins n’ont aucune idée de la manière dont ils ont pu pénétrer dans l’objet, le vaisseau, la base ou tout autre endroit. Il dit se retrouver alors devant une sorte de porte en verre et voit la réflexion de ses yeux avec tout autour une lumière assez intense.

Une voix lui dira que ce qu’il voit de lui-même est ce qu’ils voient eux. Très étrange , bizarre, et Daniel ne peut m’en dire plus. Est-ce une façon de lui dire qu’un Esprit hors du corps ressemble à ce qu’il voyait ?Daniel est terrorisé soit dit en passant, il est paralysé par la peur et ca ne s’arrange pas. Puis la voix le guide vers une grande salle. Les murs sont blancs. Au centre il y a une grosse bille, et tout autour de la pièce de plus petites. Du plafond descend une sorte de cristal qui rejoint presque la bille. Il est terrorisé  de ne pas savoir où se pitcher… Sur le dessin la taille de Daniel est le double de la bille au centre.

lement il va se calmer. Il décrit les êtres comme étant humains mais très grands, (6’8 ) soit deux mètres, comme les Elders de Betty Andreasson. Par contre ils ont les cheveux semi-longs et très noirs et brillants, ce qui pour moi est presque une première. Ils sont pieds nus, portent un vêtement blanc très simple. Leurs yeux sont plus grands qu’ils devraient, Daniel spécifie : « C’est presque une déformation… »

Il a choisi ce dessin. Celui de gauche rappelant qu'aucune femme n'était visible.

Puis ca se complique et Daniel n’arrive pas à être précis. Ils posent leurs mains au-dessus des plus petites billes dans la salle ce qui provoque un son et apparemment il y a un effet thérapeutique dont ils vont lui parler longuement. Théoriquement, Daniel devrait être blessé suite aux trois tonneaux. Sommes-nous sur une réédition de l’Affaire Jean Miguères ? On lui  montre des technologies médicales et  aussi comment effectuer des blocages mentaux, avec les yeux, je n’arrive pas à en savoir plus, Daniel est incapable d’y parvenir. Subitement il se retrouve dans la voiture. Au fond du fossé et à l’envers. Il crie, hurle, et finit par sortir de la voiture.  Le reste est plutôt incroyable et certains diront farfelus. Une voiture se trouve là avec un type qui lui dit  que les gens dans cette voiture sont morts. Daniel lui répond que non, il est un de ceux-là et montre son frère qui sort du fossé. L’autre jure que c’est impossible et Daniel lui montre ses papiers. Le type utilise un cb et fait venir une dépanneuse. Pas de policiers ? Pas d’ambulance ? Il est 3h30. Près de quatre heures se sont écoulées depuis l’accident. Le frère ne dit rien sur cette absence. Était-il inconscient ? A t’il été mêlé à tout cela mais à part, ?

La dépanneuse sort le pick-up. Au garage local Daniel lui demande de le faire partir. L’autre le regarde en voulant dire : « T’es malade mon gars, ce char-là est fini… » IL REPART. Ils peuvent se rendre à Montréal, laisse le véhicule au garage où il est déclaré perte totale. Le garagiste refuse de croire qu’ils ont pu faire le chemin de Mont-Laurier à Montréal. La mère de Daniel et René voit bien qu’ils sont tout sales et apprenant pour l’accident les expédie immédiatement à l’urgence. Pas une égratignure.

UNE DRÔLE D’HISTOIRE

Daniel a fait part de son histoire à Richard Glenn à l’époque, il aurait subi l’hypnose, mais peu de détails sont sortis. Pour ma part je crois à son histoire mais il est clair qu’il manque beaucoup de détails. Ce n’est pas le dossier du siècle pour cette raison d’ailleurs. Je suis étonné par l’allure du vaisseau et des trois êtres. Tout est bizarre dans cette affaire mais bon c'est de l'ufologie....  Cela dit, en 2015, je me dis, et si la cause de l'accident était que leur voiture s,est glissée à folle vitesse dans le dôme de sorte que soudainement l'objet est visible  ???)